Accueil

Association

Calendrier 2017-2018

CR Rencontres 2017-2018

Animations

Déplacements

Sections

Carte de supporter

Archives

Photos matchs Aller

Photos

Nos Partenaires

Nous contacter
Matchs Aller
Matchs Aller
CdL
CdF
Rencontres de préparation
Rencontres Supporters
DIX-HUITIÈME JOURNÉE DE DOMINO'S LIGUE 2 - LE 08-12-17 FC LORIENT 2 - FCSM 1

 

Les buts :

MARTIN (55e) pour le FCSM
BOUANGA (81e) et ROSE (87e) pour le FCL 

Arbitre :

M. CASTRO

Spectateurs :

8 000 environ  


Même loin de ses bases le FCSM va tenter ce soir de se rapprocher du FC Lorient sur qui il ne compte que deux points de retard.


La première frappe de la rencontre est pour ne FCL, mais ça passe très largement au-dessus. Le FCSM obtient un bon coup franc qui est tiré par MARTIN mais il ne donne rien.

Le ballon va d’un camp à l’autre, sur une frappe dans un angle fermé, DANIC servi par HAMEL voit son tir toucher le poteau extérieur de PRÉVOT.

Malgré cela, les Sochaliens restent haut sur le terrain et ont la possession du ballon, mais il faut être très vigilant car les contres des Merlus sont tranchants.

Le FCSM qui combine bien obtient le premier corner qui ne donne rien. Puis, BA élimine WADJA d’un petit pont mais sa frappe n’est pas cadrée et ensuite, une reprise acrobatique de TOUZGHAR sur un centre de KALULU passe juste à coté.

Les Sochaliens monopolisent le ballon et leur pressing empêche les Merlus de ressortir proprement. Le FCL réagit toutefois avec LE GOFF qui centre en retrait pour DANIC qui ne peut reprendre le ballon.

Juste avant la pause, OGIER lance MARTIN en profondeur mais le centre de ce dernier est capté par le gardien du FCL.

La pause est sifflée sur le score de 0 à 0, mais la première mi-temps des Sochaliens est très bonne. Le FCL a souffert, malmené notamment par un milieu de terrain Sochalien omniprésent. Techniquement et collectivement tout était parfait, il ne manque qu’un but.

La deuxième période démarre avec une équipe Lorientaise qui est très présente et met la pression sur le but Sochalien. Deux corners se succèdent mais ça ne donne rien. Puis, sur un nouveau corner, PRÉVOT réalise une claquette pour sauver le but.

Et le FCSM ouvre le score par MARTIN. Sur un contre, KALULU centre en retrait pour MARTIN qui envoie un missile qui vient se loger dans le petit filet, proche de la lucarne de PETKOVIC.

Les Lorientais sont un peu sonnés, mais ils tentent de réagir. La défense Sochalienne est bien en place et le FCSM procède maintenant en contres.

Le match a pris une autre dimension, PRÉVOT sauve sur sa ligne une volée de MOREIRA puis, sur l’action suivante TOUZGHAR et MARTIN combinent et sont tout près de faire le break.

Dommage pour le FCSM, MARTIN doit sortir après s’être blessé derrière la jambe apparemment. TARDIEU frappe des 25 mètres et PETKOVIC détourne en corner d’une belle détente.

Le FC Lorient égalise par BOUANGA qui est à la réception d’un centre de CABOT. C’est dur par rapport à la physionomie du match.

Et ce n’est pas fini, TEÏKEU coupable d’une grosse faute les pieds en avant sur BOUANGA est expulsé par l’arbitre. Le FCSM va devoir terminer à dix.

Malheureusement, la sanction ne se fait pas attendre pour le FCSM avec un deuxième but marqué par ROSE qui devance RUIZ impuissant sur un centre de WARRIS pour donner l’avantage au FCL.

Incroyable, le FCSM auteur d’une prestation d’ensemble très convaincante et qui tenait le match s’est finalement écroulé. Il y a de quoi avoir beaucoup de regrets. 
  

L'équipe :

PRÉVOT, RITSL, OGIER, TEÏKEU , PENDANT, BA (DAHAM 70e), TARDIEU (c), BERENGUER, MARTIN (MEITE 72e), KALULU, TOUZGHAR (RUIZ 87e) 

Remplaçants:

ZIGI, BERGDICH, RUIZ, DAHAM, LASME, MEITE, ROBINET

Pas de Photos
 

 

DIX-SEPTIÈME JOURNÉE DE DOMINO'S LIGUE 2 - LE 28-11-17 FCSM 3 - VAFC1

 

Les buts :

KALULU (37e), MARTIN (59 sp) et ANDRIATSIMA (84e) pour le FCSM
GUEZOUI (24e) pour VAFC 

Arbitre :

M. DELAJOD

Spectateurs :

7 058  


Pour la dernière des matchs aller à Bonal, l’objectif du FCSM est de relancer la bonne dynamique interrompue vendredi à Brest, avant deux déplacements à venir.


Après une minute de silence émouvante en mémoire du jeune MERWAN victime d’un malaise en match il y a quelques jours, le coup d’envoi est donné par un temps frisquet et humide.

Le match se lance rapidement, d’abord avec un coup franc pour VAFC qui ne donne rien puis un joli geste de MARTIN avec un petit lob par-dessus un adversaire suivi d’une superbe volée de 30 mètres qui oblige PERQUIS à bloquer le ballon en deux temps.

Aie ! ALPHONSE se blesse seul et doit quitter le terrain. Il est remplacé par BA, FUCHS glissant à droite. 

La première vraie occasion de but est pour KALULU, mais PERQUIS s’en sort encore. Sur l’action suivante, c’est PRÉVOT qui sort dans les pieds de MOTHIBA. Dans la foulée, une frappe de MARTIN frôle le montant de PERQUIS.

KALULU déborde à droite, mais son centre ne trouve pas ANDRIATSIMA. Quelques secondes après, sur un contre VAFC ouvre le score par GUEZOUI qui crucifie PRÉVOT sur une passe de ROUDET.

Le match est très ouvert, VAFC est plutôt bien et le FCSM, un peu secoué par cette ouverture du score tente de reprendre le jeu à son compte.

KALULU très prolixe sur le front de l’attaque vendange encore une occasion. Sur une passe lumineuse de MARTIN il se présente seul légèrement excentré devant PERQUIS mais rate le cadre. Ça fait beaucoup.

Mais KALULU n’abdique pas et sur l’action suivante il égalise pour le FCSM. Sur une belle passe de BA, il rentre dans la surface à droite et délivre une grosse frappe que PERQUIS ne peut que dévier dans son petit filet.

Juste avant la pause, un coup franc de MARTIN est repris de la tête par TEÏKEU, le ballon passe au-dessus de la barre. La première période a été agréable à suivre, avec une bonne animation offensive et une bonne implication du FCSM.

Dès la reprise, BA réalise un petit festival. Il élimine d’un petit pont son vis-à-vis et trouve MARTIN dont la frappe passe juste à coté du but.

Ensuite sur un coup franc, MARTIN dépose le ballon sur la tête d’ANDRIATSIMA, mais le ballon qui partait dans la lucarne est sauvé par PERQUIS. Le FCSM poursuit KALULU sert en profondeur BÉRENGUER qui s’écroule dans la surface, l’arbitre ne dit rien.

Après une nouvelle tentative de KALULU qui voit sa frappe contrée après avoir éliminé deux défenseurs, c’est RUIZ qui intervient bien à propos sur un centre venu de la gauche.

Le FCSM est bien à son affaire, même si VAFC ne s’en laisse pas compter. Mais depuis le retour des vestiaires, le FCSM pousse et sur une faute de ROUDET sur BÉRENGUER dans la surface, l’arbitre siffle un penalty. C’est MARTIN qui tire et transforme le penalty d’une cacahuète du gauche dans le petit filet droit.

VAFC tente de se rebiffer et de prendre le jeu à son compte, ce qui permet au FCSM de mener des contres. VAFC obtient un nouveau corner qui ne donne rien, RUIZ dégageant le ballon.

Une tête décroisée de ROUDET est captée sereinement par PRÉVOT très vigilant. Encore un joli numéro initié par KALULU, décidément très en vue qui permet à TARDIEU de frapper plein axe, mais ça passe au-dessus.

Et de trois pour le FCSM, DAHAM à peine entré en jeu centre depuis la droite et ANDRIATSIMA de la tête fait mouche de près.

PRÉVOT plein d’assurance s’impose énergiquement dans les airs suite à un coup franc lointain. Peu après, MEITÉ voit son centre coté droit dévié en corner. Sur le corner, TEÏKEU est tout proche du quatrième but, mais ça passe de peu à coté.

Juste avant le coup de sifflet, encore une énorme occasion pour ANDRIATSIMA, mais PERQUIS sort le ballon du bout du pied.

La seule ombre au tableau concerne les blessures apparamment musculaires d'ALPHONSE en début de rencontre et d'ANDRIATSIMA sur la dernière action du match.

Le quatrième succès de suite à domicile est largement mérité pour le FCSM qui a été séduisant ce soir. 
  

L'équipe :

PRÉVOT, ALPHONSE (BA 11e et DAHAM 83e), RUIZ, TEÏKEU, PENDANT, FUCHS, TARDIEU (c), BERENGUER , MARTIN, KALULU (MEITE 83e), ANDRIATSIMA 

Remplaçants:

ZIGI, BERGDICH, RITSL, DAHAM, BA, MEITE, ROBINET










 


SEIZIÈME JOURNÉE DE DOMINO'S LIGUE 2 - LE 24-11-17 SB29 1 - FCSM 0

 

Les buts :

AUTRET (3e) pour SB29

Arbitre :

M. GAILLOUSTE

Spectateurs :

7 000 environ  


Le FCSM a la ferme envie de poursuivre sa marche en avant, même si ce soir ça av être un test conséquent face à un bloc redoutable et déterminé.


Rapidement, le SB29 obtient un coup franc suite à une faute de BA à l’entrée de la surface. Le SB29 ouvre le score sur ce coup franc, repris de la tête par AUTRET qui place le ballon hors de portée de PRÉVOT.

Dans ce début de rencontre à l’avantage des Brestois, le FCSM essaie de réagir sur un corner mais la reprise de la tête de TEÏKEU passe au-dessus. Puis sur une superbe action à trois entre MARTIN, TOUZGHAR et KALULU, ce dernier se retrouve seul face au gardien LARSONNEUR, mais c’est le portier Brestois qui remporte le duel.

Les deux équipes pratiquent un football porté vers l’avant. Suite à un long ballon de BA, le FCSM obtient un corner sur lequel, la tête de TOUZGHAR est stoppée sur sa ligne par LARSONNEUR. Juste après, PRÉVOT doit réaliser une triple intervention, ce qui permet aux Sochaliens de rester au contact.

Après un contact avec BERGDICH, FAUSSURIER s’écroule dans la surface, mais heureusement, l’arbitre ne signale rien alors que les Brestois réclament un penalty.

Juste derrière, SISSOKO fait une grosse semelle sur OGIER qui reste au sol. L’arbitre n’hésite pas et sort le rouge direct, ce qui fait que les Sochaliens vont être en surnombre pendant 70 minutes.

Suite à cela, le match monte en intensité et TEÏKEU est également victime d’une grosse faute de FAUSSURIER qui écope d’un jaune. TEÏKEU peut revenir sur la pelouse.

BÉRENGUER profite d’une sortie hasardeuse de LARSONNEUR pour tenter sa chance du milieu du terrain, mais le portier Brestois revient juste à temps dans ces buts.

Les Sochaliens ont pris possession du ballon et obtiennent des corners. TOUZGHAR lance KALULU en profondeur, mais celui-ci bute à nouveau sur le gardien Brestois bien sorti.

Juste avant la pause, le FCSM pousse encore. BA trouve TOUZGHAR dans la surface, mais la tête de ce dernier n’est pas cadrée. Finalement la défense Brestoise tient le coup et le SB29 mène toujours 1 à 0 à la pause.

Dès la reprise, TARDIEU tire de loin, mais son tir passe au-dessus. Le FCSM continue à camper dans le camp Breton. 
Successivement, ALPHONSE obtient un corner qui ne donne rien, puis une frappe de BA est contrée au dernier moment et enfin KALULU farppe de loin mais le gardien Brestois vigilant capte le ballon.

La défense Brestoise tient toujours le choc malgré les nombreux corners Sochaliens. Il faut dire que le FCSM gâche beaucoup de ballons, tel celui frappé trop mollement par KALULU alors qu’il est en bonne position.

Une frappe de TARDIEU oblige le portier Brestois à boxer le ballon en corner. Les minutes passent, mais malgré une très grosse possession du ballon, le FCSM court toujours après le score.

Sur un rare contre Brestois, BUTIN tente un lobe, mais PRÉVOT est vigilant et se saisit du ballon. Au bout du temps, PRÉVOT sauve encore les siens.

Avec ce but marqué à la troisième minute, le Stade Brestois à dix pendant 70 minutes, nous a joué ce soir le mur de l’atlantique. Le FCSM en manque d’inspiration et de justesse technique dans les face à face ne fait pas une bonne opération et met un terme à sa bonne série. 
C’est presque humiliant de ne pas être parvenu à au mois égaliser.
 

L'équipe :

PRÉVOT, ALPHONSE, OGIER , TEÏKEUBERGDICH, BA (ANDRIATSIMA 64e), TARDIEU (c), BERENGUER , MARTIN, KALULU (ROBINET 84e), TOUZGHAR MEITE 64e) 

Remplaçants:

ZIGI, PENDANT, DAHAM, FUCHS, MEITE, ANDRIATSIMA, ROBINET

Pas de photos 

 

QUINZIÈME JOURNÉE DE DOMINO'S LIGUE 2 - LE 17-11-17 FCSM 2 - NÎMES 1

 

Les buts :

ALPHONSE (23e) et KALULU (65e) pour le FCSM
VALLS (40e) pour NO

Arbitre :

M. BATTA

Spectateurs :

6 995  

 

Le FCSM rencontre ce soir la prolifique équipe de NÎMES avec l’envie d’offrir aux Supporters un troisième succès consécutif à domicile.


D’entrée, les Sochaliens jouent haut et s’exposent aux contres Nîmois, dont un oblige PRÉVOT à se coucher pour capter le ballon. Le premier corner est Sochalien, mais sur celui-ci TEÏKEU est étonnamment averti pour accrochage dans la surface.

Le FCSM continue avec un coup franc de MARTIN qui à 35 mètres oblige le gardien Gardois VALETTE à se saisir du ballon en deux temps. Sur un nouveau corner, BÉRENGUER voit sa reprise de la tête claquée par le portier Nîmois au-dessus de la barre.

Et ça continue. Sur coup franc, MARTIN trouve la tête de TOUZGHAR, mais la reprise de ce dernier passe juste à coté du cadre. 

Enfin, le FCSM ouvre le score. Sur un corner parfaitement tiré par MARTIN de la droite, ALPHONSE jaillit et trompe VALETTE d’une reprise de la tête.

Le NO réplique et successivement, OGIER intervient efficacement sur un centre en retrait et sur un coup franc PRÉVOT vigilant capte le ballon.

Le danger va d’un camp à l’autre. Après une frappe lourde de TARDIEU qui frôle la lucarne, c’est PRÉVOT qui réalise un très bel arrêt sur une frappe d’ALIOUI.

Et alors que les débats se sont équilibrés, NO égalise par VALLS qui marque de la tête en reprenant une frappe d’ALIOUI sur l’angle du but.

Juste avant la pause finalement sifflée sur le score de 1 à 1, le FCSM a encore deux occasions de scorer. La première avec KALULU qui ne peut reprendre un centre de BERGDICH relayé par TOUZGHAR, la seconde avec encore le vif KALULU qui se présente seul face à VALETTE, mais hélas, il tergiverse et ne peut conclure.

Dès le retour des vestiaires, les Sochaliens attaquent fort et KALULU puis TOUZGHAR sont tout proches de permettre au FCSM de reprendre l’avantage.

Ensuite on assiste à un bel arrêt de PRÉVOT sur un coup franc d’ALIOUI, puis on pense au troisième but Sochalien quand TOUZGHAR puis BÉRENGUER sont à deux doigts de faire trembler les filets. C’est chaud !

Les Sochaliens sont dans un temps fort et finalement, marquent un second but. Sur une passe de BÉRENGUER dans le dos de la défense Nîmoise, KALULU s’excentre légèrement et réalise une petite pichenette qui passe au-dessus de VALETTE pour aller se loger dans le petit filet opposé.

NÎMES réagit et ALPHONSE sur un bon retour empêche un attaquant Nîmois d’aller au bout de son action permettant à PRÉVOT de se saisir du ballon.
 
Dans le money-time, le FCSM recule, défend son but. Un tir Nîmoise rebondit sur le poteau, le ballon revient en jeu mais PRÉVOT réalise une parade réflexe monstrueuse en sortant une frappe à bout portant. Sur le corner qui suit, il s’impose dans les airs.

Le FCSM avec la manière remporte une victoire difficile mais finalement méritée face à une très bonne équipe Nîmoise. Ce match peut servir de référence.

 

L'équipe :

PRÉVOT, ALPHONSE, OGIER , TEÏKEU BERGDICH, BA (FUCHS 46e), TARDIEU (c), BERENGUER, MARTIN (DAHAM 88e), KALULU  (MEITE 81e), TOUZGHAR 

Remplaçants:

ZIGI, PENDANT, RUIZ, DAHAM, FUCHS, MEITE, ANDRIATSIMA







 

 

QUATORZIÈME JOURNÉE DE DOMINO'S LIGUE 2 - LE 3-11-17 US ORLÉANS 3 - FCSM 3

 

Les buts :

BÉRENGUER (27e), ALPHONSE (38e) et MARTIN (86e sp) pout le FCSM
ZIANI (21e sp et 55e sp) et BENKAID (37e) pour l'USO

Arbitre :

M. DEPECHY

Spectateurs :

4 000 environ  


Encouragés par 80 Supporters qui se sont déplacés, les Sochaliens visent ce soir un quatrième succès consécutif.


D’entrée, le FCSM obtient un bon coup franc à l’entrée de la surface par KALULU. La frappe de BÉRENGUER passe largement au-dessus.

Le FCSM joue haut et presse l'USO qui a bien du mal à ressortir. Un corner tiré par MARTIN est repoussé par la défense. Ensuite, ANDRIATSIMA réalise un festival coté gauche et obtient un corner qui est repoussé difficilement par la défense.

Successivement, MARTIN ne peut reprendre correctement le ballon, ce qui permet au gardien de le capter et KALULU suite à un très long dégagement de PRÉVOT voit sa frappe arrêtée par le gardien de l’USO.

Après ce très bon début de match des Sochaliens, l'USO obtient son premier corner au quart d’heure de jeu. Peu après, l’arbitre siffle penalty pour l’USO suite à une main d’OGIER dans la surface. ZIANI prend PRÉVOT à contre-pied et ouvre le score en faveur les Orléanais.

Le FCSM réagit immédiatement mais manque de précisio. Heureusement, très peu de temps après BÉRENGUER égalise consécutivement à un gros travail de BERGDICH relayé par KALULU.

Et le FCSM continue sur sa lancée en apportant du danger par MARTIN qui est proche de trouver ANDRIATSIMA dans la surface puis par BERGDICH qui centre fort devant le but pour MARTIN qui manque de peu le ballon.

Alors que le FCSM domine complètement les débats, l’USO marque un second but par BENKAID suite à une grosse erreur d’OGIER. Tout est à refaire.

Mais cette soirée est particulière, le FCSM égalise immédiatement par ALPHONSE d’une frappe puissante de 25 mètres qui transperce toute la défense de l’USO.

Dans les dernières minutes avant la pause, le FCSM continue de pousser et l’USO souffre, mais la mi-temps entièrement dominée par le FCSM est sifflée sur le score de 2 à 2.

L’USO entre mieux dans la seconde période et obtient deux corners consécutifs qui ne donnent rien.

Puis, le FCSM se remet en route avec un très bon centre de MARTIN, qu’ANDRIATSIMA reprend de la tête, dommage il trouve la barre. Ensuite TARDIEU frappe de 25 mètres obligeant le portier Orléanais à effectuer une belle parade.

Et la défense Sochalienne redonne un penalty à Orléans avec une faute de RUIZ dans la surface. Comme le précédent, ZIANI marque en trouvant cette fois la lucarne gauche.

Sur l’action suivante, KALULU est très proche d’égaliser et de rééditer ce qui c’est passé suite aux deux premiers buts. 
Après une frappe de BENKAID bien stoppée par PRÉVOT, un coup franc Sochalien tiré par MARTIN trouve TOUZGHAR dont la reprise est stoppée par le gardien Orléanais.

Dans les dix dernières minutes, le FCSM va devoir tout donner. Et le FCSM obtient un penalty pour une faute sur TOUZGHAR. C’est MARTIN qui se charge de le tirer et il égalise pour la troisième fois de la rencontre.

Finalement le score en restera à 3 à 3. C’est un moindre mal, mais le FCSM qui a largement dominé cette rencontre peut s’en vouloir d’avoir offert trois buts aux Orléanais.

L'équipe :

PRÉVOT, ALPHONSE, OGIER , RUIZ  (DAHAM 65e)BERGDICH , BERENGUER (MEÏTE 73e), FUCHS, TARDIEU (c), MARTIN, KALULU, ANDRIATSIMA (TOUZGHAR 65e) 

Remplaçants:

ZIGI, PENDANT, DAHAM, RISTL, ROBINET, MEITE, TOUZGHAR















 

 

TREIZIÈME JOURNÉE DE DOMINO'S LIGUE 2 - LE 27-10-17 FCSM 2 - NIORT 1

 

Les buts :

KALULU (6e)  et ANDRIATSIMA (28e) pour le FCSM
DONA NDHO (27e) pour NIORT

Arbitre :

MME FRAPPART

Spectateurs :

7 737  


On attend ce soir la confirmation après deux succès consécutifs. Le premier corner est pour Niort, il est repoussé par les Sochaliens.


Et le FCSM ouvre le score par KALULU. Suite à une longue ouverture d’OGIER, ANDRIATSIMA dévie de la tête pour KALULU qui part seul au but et trompe le gardien d’une balle piquée et croisée.

Le FCSM poursuit avec TARDIEU qui tente une frappe de 25 mètres. Il est contré et obtient un corner qui ne donne rien. Puis ALPHONSE trouve FUCHS dans la surface qui envoie sa frappe sur le gardien Niortais.

Le pressing et le rythme imprimés par le FCSM empêchent les Niortais de voir le ballon. Toutefois, après un nouveau corner obtenu pas FUCHS, les Niortais égalisent sur leur première action construite par DONA NDHO qui reprend un centre de DA COSTA.

Dans la minute suivante, le FCSM reprend l’avantage par ANDRIATSIMA. Sur l’engagement, KALULU file dans la profondeur et contraint le gardien Niortais à repousser sur ANDRIATSIMA qui après un dribble court marque dans le but vide.

Jusqu’à la pause, le FCSM continue d’aller de l’avant et se montre dangereux. Les Niortais souffrent à nouveau et sont privés de ballon.

Dès le retour des vestiaires, un coup franc de MARTIN permet à OGIER de reprendre de près, mais c’est juste à coté.

Les Chamois sont revenus avec de meilleures intentions. On sent que le match peut basculer d’un coté comme de l’autre.

Sur un centre de KALULU, BÉRENGUER à 20 mètres est tout proche de marquer sur un tir tendu qui rase le poteau. Ensuite sur un corner, TEÏKEU place un missile de la tête que le gardien ne peut que repousser sur ANDRIATSIMA qui seul aux 6 mètres ne peut cadre sa reprise. Dommage, espérons qu’il n’y aura pas de regrets.

NIORT se montre dangereux  par DONA NDHO qui place une tête dans la lucarne et heureusement, PRÉVOT réalise une jolie parade. Puis dans la minute suivante, c’est LAMKEL ZÉ qui reprend un ballon qui passe au ras du poteau Sochalien.

Dans le money time, le FCSM souffre et PRÉVOT à deux reprises sauve le FCSM qui finalement, après une très bonne première remporte cette rencontre. Ce soir, le FCSM est neuvième à quatre points du podium.

L'équipe :

PRÉVOT, ALPHONSE, OGIER, TEÏKEUBERGDICH, BERENGUER (MEÏTE 63e), FUCHS, TARDIEU (c), MARTIN, KALULU, ANDRIATSIMA 

Remplaçants:

ZIGI, PENDANT, DAHAM, RISTL, SAO, MEITE









 


DOUZIÈME JOURNÉE DE DOMINO'S LIGUE 2 - LE 20-10-17 TOURS FC 0 - FCSM 1

 

Les buts :

TOUZGHAR (86e) pour le FCSM

Arbitre :

M. BENCHABANE

Spectateurs :

2 000 environ  


Face à une équipe qui n'a pas encore remporté le moindre succès, le FCSM est dans l'obligation de s'imposer. Au coup d'envoi, c'est le TFC qui part fort et obtient d’entrée un corner qui ne donne rien, puis poursit avec une frappe qui est repoussée par la défense Sochalienne.


Le FCSM réplique par MEÏTÉ qui déclenche une frappe qui est repoussée des poings par le gardien Tourangeaux.

Après une belle claquette de PRÉVOT sur un centre transformé en frappe, MEÏTÉ marque de la tête mais il est signalé hors jeu. Puis, le FCSM prend les commandes de la rencontre, privant les Tourangeaux de ballon.

Le FCSM obtient des corners repoussés difficilement par la défense et le gardien, notamment suite à une reprise de BÉRENGUER. Le FCSM poursuit sa domination jusqu'à la pause sans parvenir à trouver l’ouverture.

Au retour des vestiaires, le match a du mal à repartir et le rythme est peu élevé. On note ensuite qu’ANDRIATSIMA bien trouvé dans la surface ne cadre pas sa frappe, puis il est trop court pour reprendre un centre puissant de MEÏTÉ.

MEÏTÉ arme une frappe puissante qui passe près du poteau gauche. Pour TFC, DIARRA est proche de profiter d’une sortie hasardeuse de PRÉVOT, mais heureusement pour le FCSM, il ne cadre pas sa frappe. Dans la minute suivante, le même DIARRA frappe et trouve le poteau du but Sochalien.

Après l’exclusion de NDOYE pour un deuxième jaune, les Sochaliens ont l’avantage numérique pour la dernière demi-heure.

Ils en profitent pour la possession et  mettent la pression sur le but de Tours. Sur un nouveau corner tiré par MARTIN, TEÏKEU de la tête est tout près du cadre. 

Le temps passe et enfin TOUZGHAR ouvre le score d’une belle tête suite à un coup franc déposé par MARTIN.

Finalement, plus rien ne sera marqué et le FCSM obtient son deuxième succès consécutif.


Le succès est logique, les occasions ont été nombreuses pour le FCSM. Ça fait du bien au moral de ce FCSM convalescent. Maintenant il faut enchainer à domicile pour se relancer complètement.

L'équipe :

PRÉVOT, ALPHONSE, OGIER, TEÏKEU BERGDICH, BERENGUER (TOUZGHAR 70e), DAHAM, TARDIEU (c), MARTIN, ANDRIATSIMA (KALULU 70e), MEÏTÉ (BAKAYOKO 84e)  

Remplaçants:

ZIGI, PENDANT, FUCHS, RISTL, BAKAYOKO, KALULU, TOUZGHAR



Pas de photso
 

 

ONZIÈME JOURNÉE DE DOMINO'S LIGUE 2 - LE 13-10-17 FCSM 1 - PARIS FC 0

 

Les buts :

BERENGUER (37e) pour le FCSM

Arbitre :

M. LAVISPERREAU NIEL

Spectateurs :

9 184  

 
C’est une rencontre particulière pour le FCSM qui reste sur quatre revers consécutifs en championnat. C’est particulier également avec l’hommage rendu à Olivier BAUDRY.


Après une minute de silence impeccablement respectée en mémoire d’Olivier, c’est ÉVA, sa fille qui donne le coup d’envoi fictif, devant des Supporters qui scandent le nom de BAUDRY.

Les Supporters ont une pensée également pour Philippe LUCAS, autre grand joueur du FCSM frappé par un AVC et qui se trouve en soins intensifs à Bordeaux où il entraine la réserve.

Le FCSM est rapidement en action avec ANDRIATSIMA qui se présente face au gardien Parisien, mais il est signalé hors jeu. Puis ROBINET obtient un bon coup franc que MEITÉ frappe en force, obligeant DEMARCONNAY à une jolie parade.

Et à la dixième minute, le match s’arrête pour réserver une minute d’applaudissements nourris à Olivier BAUDRY, lui qui a porté avec panache le numéro dix au FCSM.

Globalement, alors que les duels font rage, le FCSM prend le match à bras le corps et domine mais ne parvient pas à faire la différence.

MEITÉ obtient un corner qui ne donne rien. Alors qu’on attend toujours un petit brin de folie dans cette rencontre, les fautes se multiplient au centre du terrain.

C’est finalement BÉRENGUER qui a la solution dans les pieds. Il ouvre le score d’une frappe de 25 mètres, soudaine et tendue, qui termine sa course en pleine lucarne.

ROBINET est bousculé dans la surface, mais l’arbitre ne bronche pas et la pause est sifflée avec l’avantage d’un but pour le FCSM.

Alors que la rencontre repart sur un faux rythme, MEITÉ est sanctionné d’une faute dans la surface parisienne.

Suite à un mauvais repli défensif, LAVIGNE sur un centre piqué oblige PRÉVOT à sortir une belle claquette.

Pour le FCSM, ANDRIATSIMA lancé en profondeur se joue de son défenseur mais son tir est détourné au dernier moment en corner. Peu après, suite à un une-deux avec ROBINET, MEITÉ hélas rate complètement sa frappe.

PR
ÈVOT reste à terre après une grosse charge de LAVIGNE et se relève difficilement. ANDRIATSIMA est proche de profiter d’une mésentente dans la défense parisienne, mais il est repris au dernier moment. Ensuite, une tête d’OGIER n’est pas assez puissante pour inquiéter le portier du PFC.

Face à des Parisiens qui s’installent dans le camp Sochalien, le FCSM procède en contres. ANDRIATSIMA lancé en profondeur par DAHAM rate sa frappe. Pareil, peu après pour ROBINET qui ne cadre pas sa reprise.

Dans le temps additionnel, PRÉVOT est encore impérial dans les airs sur un long ballon Parisien.

Finalement, le FCSM préserve son but d’avance et remporte une victoire acquise dans la douleur qui met fin à la mauvaise série.

En plus de la bonne volonté qui est présente, il reste beaucoup de travail pour retrouver une âme conquérante et une équipe décomplexée.

L'équipe :

PRÉVOT, ALPHONSE, OGIER , TEÏKEU, BERGDICH, BERENGUER (DAHAM 75e), RISTL (FUCHS 65e), TARDIEU (c), ROBINET , ANDRIATSIMA, MEÏTÉ  (SAO 87e)  

Remplaçants:

ZIGI, RUIZ, FUCHS, DAHAM, SAO, TOUZGHAR










 


DIXIÈME JOURNÉE DE DOMINO'S LIGUE 2 - LE 29-09-17 AJA 2 - FCSM 0

 

Les buts :

ADÉOTI (68e) et PHIKIPPOTEAUX (88e) pour l'AJA

Arbitre :

M. LAVIS

Spectateurs :

5 791  

 
Après trois revers, dont deux font vraiment tache, on attend de la part des Sochaliens, une grosse réaction d’orgueil et "une remise à l’heure des pendules". Le coach aligne une équipe avec cinq défenseurs, pour tenter d’endiguer les scores fleuves.


Deux cent cinquante Supporters se sont déplacés et ils font beaucoup de bruit pour encourager les "jaune et bleu".

D’entrée, le FCSM se procure une occasion par MARTIN dont la frappe a failli surprendre BOUCHER, puis MEITÉ ne parvient pas à reprendre le ballon repoussé par le gardien de l’AJA.

Alors que l’AJA semble lent derrière, TOUZGHAR s’infiltre dans la surface. Il est déséquilibré de façon suspecte mais l’arbitre ne siffle pas.

L’AJA réplique par PHILIPPOTEAUX qui s’infiltre dans la surafce Sochalienne et obtient un corner qui sera repoussé par TEÏKEU. Globalement, les deux équipes se neutralisent et il n’y a pas beaucoup de rythme.

Après une volée de MARTIN qui part ans les nuages, l’AJA réplique par YATTARA qui voit sa tentative interceptée par PRÉVOT.

Après quelques actions rudes et des tacles à retardement des Auxerrois qui laissent des traces, le jeu reprend. 

PRÉVOT sort des poings sur un centre venu de la droite. Ensuite, le FCSM réplique avec une reprise de TOUZGHAR sur un centre de la gauche que BOUCHER détourne en corner.

Peu avant la pause, TARDIEU concède un coup franc devant sa surface, le tir d’OBRANIAK passe au ras du poteau. 

Finalement la pause est sifflée sur le score nul et vierge de 0 à 0. Le FCSM a montré de l’engagement et répondu présent dans cette période, ne concrétisant toutefois pas ses occasions.

Au retour des vestiaires, l’AJA obtient d’entrée un corner qui ne donne rien. Le FCSM contre par DAHAM qui sert TOUZGHAR, la frappe de ce dernier s’envole. L’AJA commet beaucoup de fautes. Un coup franc de MARTIN arrive sur la tête d’OGIER qui ne peut redresser la trajectoire.

L’AJA est à nouveau dangereux sur un long centre que PRÉVOT ne peut intercepter, heureusement, la reprise de la tête de YATTARA est au-dessus.

Le FCSM joue plus haut et s’expose aux contres jusqu’à l’ouverture du score de l’AJA par ADÉOTI dont la frappe de 20 mètres déviée par OGIER trompe PRÉVOT. Peu après, BERGDICH réalise une énorme intervention sur SAKHI pour éviter le second but.

Ce n’est que partie remise car PHILIPPOTEAUX rentre dans la surface et va battre de près le gardien Sochalien, synonyme de nouvelle défaite pour le FCSM.

Encore une fois, malgré une première mi-temps maîtrisée, faute de concrétiser les occasions, le FCSM craque en seconde période. On peut se poser la question du niveau et de la valeur intrinsèque de cette équipe, qui, malgré de la bonne volonté n’y arrive pas.

L'équipe :

PRÉVOT, GIBAUD (BAKAYOKO 82e), OGIER (ANDRIATSIMA 71e), RUIZ , TEÏKEU, BERGDICHTARDIEU (c), DAHAM, MARTIN, TOUZGHAR (KALULU 71e), MEÏTÉ   

Remplaçants:

ZIGI, KAPP, SAO, BAKAYOKO, KALULU, ROBINET, ANDRIATSIMA 




              Pas de photos

 

NEUVIÈME JOURNÉE DE DOMINO'S LIGUE 2 - LE 23-09-17 FCSM 1 - ACA 6

 

Les buts :

MARTIN (17e) pour le FCSM
GIMBERT (10e), CAVALLI (24e), WISSA (31e, 34e, et 74e), NOURI (35e) pour l'ACA

Arbitre :

M. PETIT

Spectateurs :

6 226  

 
La rencontre est importante ce soir pour le FCSM après la déconvenue de la semaine au HAC et les revers à domicile précédents. 

Il y a de rythme en début de rencontre entre le FCSM qui construit et l’ACA qui se projette vite.


C'est la stupeur à Bonal et déjà un tournant avec l’expulsion hyper sévère d’ALPHONSE qui commet une faute qui semble anodine sur WISSA. L’arbitre juge qu’il est le dernier défenseur. Le coup franc qui s’en suit ne donne rien.

Et comme un malheur arrive rarement seul, peu après GIMBERT se joue de RUIZ et reprend victorieusement de la tête un centre de CABIT ce qui  donne l’avantage à l’ACA.

Par la suite, une grosse faute de KANE sur KALULU n’est pas sanctionnée d’un carton par l’arbitre. Sur le coup franc qui suit, OGIER est balancé dans la surface mais l’arbitre ne bronche toujours pas.

Heureusement, sur le terrain, MARTIN égalise d’une frappe lointaine pleine lucarne "made in MARTIN" qui ne doit rien à personne

Les choses évoluent ensuite très défavorablement pour le FCSM. Sur un contre Corse et centre en retrait, 
l’arbitre juge que WISSA est poussé par FUCHS. Il désigne le point de penalty et expulse FUCHS. CAVALLI transforme le penalty.

Les décisions arbitrales sont très lourdes de conséquence  pour la suite de la partie et obèrent les possibilités du FCSM. Le Coach Sochalien réajuste l’effectif sur le terrain en faisant rentrer RISTL à la place d’ANDRIATSIMA.

Et bien sur ça continue. WISSA ne laisse aucune chance à PRÉVOT et inscrit le troisième but Ajaccien. Ensuite on peut dire qu’on est sur une autre planète à assister à une parodie de football. L’ACA marque un quatrième but par WISSA puis un cinquième par NOURI pour mener 5 à 1.

On est dans la consternation à Bonal en se demandant vers quel score on va arriver. La pause est sifflée sur le score de 5 à 1 en faveur de l’ACA par l’arbitre qui est très copieusement sifflé par le public.

En deuxième période, le spectacle n’a plus rien de passionnant. Face à un FCSM très diminué, l’ACA se contente de geler le ballon en attendant la faille. WISSA la trouve et marque un sixième but

L’autre évènement à retenir, c’est l’expulsion toujours aussi sévère de CABIT pour l’ACA consécutivement à une faute sur TOUZGHAR. Le coup franc tiré par MARTIN est repoussé par LECA.

Le score ne change plus et on peu dire qu’on a assisté à une drôle de rencontre entièrement liée aux décisions arbitrales contestables. Que dire d’autre ?

L'équipe :

PRÉVOT, ALPHONSE , OGIER, RUIZ , BERGDICH, FUCHS DAHAM (SAO 79e),  TARDIEU (c), MARTIN KALULU (TOUZGHAR 46e), ANDRIATSIMA (RISTL 27e)   

Remplaçants:

ZIGI, KAPP, GIBAUD, PENDANT, ROBINET, LASME, 












 


HUITIÈME JOURNÉE DE DOMINO'S LIGUE 2 - LE 19-09-17 HAC 1 - FCSM 0

 

Les buts :

MATETA (45e) pour le HAC 

Arbitre :

M. CHAPRON

Spectateurs :

6 000 environ  

 
C’est un FCSM remanié du fait des absences qui se présente sur la pelouse en espérant relever la tête suite à la lourde défaite encaissée à domicile samedi. Une dizaine se Supporters ont fait ce déplacement lointain pour supporter les "jaune et bleu".


Le FCSM est parti pied au plancher et obtient d’entrée deux corners qui ne donnent rien. Sur un contre Havrais suivant, les Sochaliens sont proche de la correctionnelle. Puis sur un nouveau corner Sochalien, le gardien Havrais repousse, RITSL reprend mais dévisse sa frappe. La première partie du match est rapide et agréable à suivre.

Une frappe de FEHRAT trouve la transversale et heureusement, ASSIFUAH ne peut pousser le ballon dans le but vide.

Après une réplique Sochalienne d’ALPHONSE sur laquelle DAHAM en reprise directe dévisse, un nouveau contre du HAC se termine par une frappe qui rase le poteau de PRÉVOT. Les Havrais sont dans un temps fort et une nouvelle frappe frôle la lucarne Sochalienne.

Par la suite, le FCSM resserre les lignes et se trouve moins en danger. ALPHONSE centre pour ANDRIATSIMA qui ne peut créer de danger. Le FCSM obtient un troisième corner en quelques minutes mais sans pouvoir en profiter.

Alors que le FCSM va beaucoup mieux en fin da période, au bout du temps additionnel, sur un contre rapide, le HAC ouvre le score par MATETA qui tacle au fond du but un centre venu de la gauche. Sur ce but, on a droit encore à une offrande Sochalienne.

Au retour des vestiaires, MATETA reprend de la tête au point de penalty, mais son ballon retombe sur le haut du but. Pour le FCSM, DAHAM frappe depuis l’entrée de la surface obligeant THURAM à s’y prendre à deux fois pour capter le ballon.

KALULU en bonne position frappe, mais il se trouve contré par un dos Sochalien. Ensuite BAKAYOKO est proche d’égaliser, mais sa frappe est déviée en corner. Pour le HAC, un coup franc enroulé de MATETA frôle la lucarne droite de PRÉVOT.

Le FCSM monte en puissance, un centre lobé de KALULU est repris de la tête par ANDRIATSIMA, mais toujours sans cadrer. Puis successivement, une reprise de volée d’ANDRIATSIMA en bonne position trouve le poteau du HAC et sur le corner de SAO, OGIER met une tête puissante que THURAM claque en corner. Enfin, ANDRIATSIMA ne peut reprendre de la tête un bon service.

Le HAC joue un coup franc juste devant la surface Sochalienne, mais c’est contré par le mur. Finalement l’arbitre siffle la fin de la rencontre sur le score acquit à la pause. C’est vraiment dommage, le HAC a marqué sur son seul tir cadré et le FCSM n’a pu concrétiser plusieurs occasions franches.
 

L'équipe :

PRÉVOT, ALPHONSE (c), OGIER, RUIZ , BERGDICH , FUCHSDAHAM RITSL  (LASME 86e)BAKAYOKO (ROBINET 74e), KALULU (SAO 74e), ANDRIATSIMA   

Remplaçants:

ZIGI, KAPP, GIBAUD, PENDANT, ROBINET, LASME, 

Pas de photos
 


SEPTIÈME JOURNÉE DE DOMINO'S LIGUE 2 - LE 16-09-17 FCSM 2 - STADE de REIMS 4

 

Les buts :

MARTIN (32e sp) et MEÏTÉ pour le FCSM
DIEGO (39e), SIEBATCHEU (46e), NGAMUKOL (67e) et 
CHAVALERIN (85e) pour le SdR 

Arbitre :

M. DELAJOD

Spectateurs :

7 912  


Il y a plusieurs intérêts pour cette rencontre à domicile. D’abord, se racheter de la lourde défaite contre Châteauroux, ensuite engranger un deuxième succès d’affilée, puis réussir un test face à l’un des favoris de L2 et enfin une place sur le podium en cas de succès.


C’est un jeune arbitre de 24 ans M.DELAJOD qui donne le coup d’envoi de la rencontre. D’entrée, KALULU tente une frappe dans la surface, mais c’est hors cadre. Puis ALPHONSE centre mais DAHAM ne peut cadre sa tête.

Le SdR obtient un coup franc à l’entrée de la surface suite à une grosse faute de FUCHS. Il est bien tiré par DIEGO mais PRÉVOT dévie en corner du bout des gants. Les deux corners successifs obtenus par le SdR ne donnent rien.

Le jeu se déroule au milieu du terrain, mais le FCSM commence à bien trouver ses attaquants. Les Rémois tentent des coups en contre, PRÉVOT est vigilant. Un coup franc lointain du SR se termine par une reprise de volée trop haute d’un Rémois.

En fin d'une belle combinaison Sochalienne, DAHAM fait une feinte de une-deux, évite un défenseur et entre dans la surface. Il est retenu par me maillot. L'arbitre n’hésite pas et siffle logiquement un penalty que MARTIN transforme.

Quelques minutes plus tard, sur une balle anodine perdue par les Rémois, les défenseurs Sochaliens se regardent. DIEGO en profite pour récupérer le ballon, il tire en force dans un angle fermé et égalise.

Finalement la pause est atteinte sur le score nul de 1 à 1 assez logique.

Au retour des vestiaires, après 35 secondes de jeu, le SR double la mise. Sur une attaque Rémoise, les défenseurs reculent devant l’attaquant, permettant à NGAMUKOL de tirer. PRÉVOT ne peut que repousser le ballon sur SEIBATCHEU qui a suivi et profite de cette aubaine. Ça ne pouvait pas démarrer plus mal.

Les deux buts encaissés étaient évitables et maintenant il faut courir après le score. Après un petit flottement, le FCSM réagit et met du rythme en campant dans le camp Rémois.

Sur un ballon par-dessus la défense Rémoise, KALULU est devancé par le gardien. MEÏTÉ dans un angle fermé tente une frappe très puissante que le gardien Rémois dévie en corner.

Alors que la pluie qui a fait son apparition redouble, sur une attaque du SdR, RUIZ est pris de vitesse et sur le centre Rémois OGIER est devancé par NGAMUKOL qui marque de près. La défense Sochalienne est à la peine. Ça devient compliqué.

Sur un centre Sochalien venu de la gauche il y a un nouveau tirage de maillot dans la surface de JEANVIER sur ANDRIATSIMA à peine entré en jeu. L’arbitre n’hésite pas et désigne le point de penalty. MEÏTÉ le transforme d’un magnifique contre pied, remettant le FCSM dans la course.

Suite à une contestation véhémente de MEÏTÉ vis-à-vis du juge de touche, l’arbitre sort le rouge direct et l’expulse. Encore une fois les Sochaliens vont terminer à dix. C’est dommage, MEÏTÉ était à créditer d’un bon match.

À cinq minutes de la fin, en conclusion d'une attaque placée des Rémois, CHAVALERIN trouve la lucarne de PRÉVOT d'un tir magnifique.

Ce qui est dommage dans cette défaite, c’est que le FCSM sur le terrain était au niveau des Rémois. Les joueurs font preuve de bonne volonté, mais il y a un gros manque de concentration, ça fait quand même beaucoup de buts encaissés en deux rencontres a domicile.

L'équipe :

PRÉVOT, ALPHONSE, OGIER, RUIZ , BERGDICH , TARDIEU (c), FUCHS  (BAKAYOKO 59e)DAHAM (ROBINET 85e), MARTIN, KALULU (ANDRIATSIMA 59e) MEÏTÉ   

Remplaçants :

ZIGI, KAPP, RISTL, BAKAYOKO, ROBINET, ANDRIATSIMA











 

 

SIXIÈME JOURNÉE DE DOMINO'S LIGUE 2 - LE 08-09-17 GAZELEC 0 - FCSM 1

 

Les buts :

MARTIN (71e sp) pour le FCSM 

Arbitre :

M. MOKHTARI

Spectateurs :

3 000 environ 


Le FCSM espère atténuer la claque reçue à domicile contre LBC. D’entrée, les Sochaliens partent à l’attaque. Une incursion de KALULU est conclue par une frappe trop molle de TARDIEU, puis un centre en retrait de BERGDICH est tout proche d’être repris de près par MARTIN.


Après un premier corner en faveur du GFCA qui ne donne rien, suite à une faute de BRÉCHET, sur le coup franc de MARTIN, KALULU est près de reprendre.

Le FCSM poursuit sa marche en avant avec un premier corner qui ne donne rien, puis sur une autre tentative MARTIN frappe trop mollement et ÉLANA peut capter le ballon.
 
Les Sochaliens sont bien dans leur match et posent des problèmes aux Corses par leur vivacité. MEÏTÉ arme une frappe lourde, mais il ne cadre pas puis peu après c’est la même chose pour MARTIN. Suite à une altercation, les deux coaches sont expulsés.
 
En fin de première période, le GFCA se montre un peu plus entreprenant, PRÉVOT remporte un duel avec MAAH. Mais rien ne sera marqué avant la pause sifflée par l’arbitre, malgré un dernier raid de MARTIN obligeant ÉLANA à effectuer un bel arrêt.
 
Au retour des vestiaires, les Sochaliens continuent leur pression. KALULU décale MARTIN, mais la reprise de ce dernier n’est pas cadrée. Une autre frappe lointaine de KALULU n’est pas plus cadrée.
 
Une nouvelle grosse occasion pour le FCSM vient d’un centre d’ALPHONSE que malheureusement MEÏTÉ reprend trop mollement, ce qui permet à ÉLANA de repousser. Il ne faudrait pas regretter toutes ces occasions à la fin.
 
Pour le GFCA, une frappe excentrée de DIABATÉ légèrement déviée retombe sur le transversale de PRÉVOT. Peu après, un contre Corse est conclu par une frappe de MAAH que PRÉVOT repousse des poings.
 
Puis, à peine entré en jeu, ANDRIATSIMA obtient un penalty que MARTIN transforme magistralement, permettant au FCSM de mener 1 à 0.
 
Après que MARTIN soit sanctionné pour un tacle trop rude, le GFCA se procure une occasion toujours par MAAH, de la tête il devance les poings de PRÉVOT, mais sans cadrer.
 
Avant la fin de la rencontre, ANDRIATSIMA en se retournant arme une frappe puissante qui passe au-dessus, puis ALPHONSE en contre obtient un bon coup franc qui ne donne rien.

La fin de la partie est sifflée par l’arbitre sur la victoire Sochalienne largement méritée vu le déroulement de la rencontre. Ça fait vraiment du bien et plaisir.


L'équipe :

PRÉVOT, ALPHONSE, OGIER, RUIZ, BERGDICH , TARDIEU (c), FUCHS, BÉRENGUER 
(DAHAM 65e), MARTIN (TOUZGHAR 85e), KALULU, MEÏTE (ANDRIATSIMA 65e) 

Remplaçants :

ZIGI, KAPP, DAHAM, RISTL, ROBINET, TOUZGHAR, ANDRIATSIMA

Pas de photos
 



CINQUIÈME JOURNÉE DE DOMINO'S LIGUE 2 - LE 25-08-17 FCSM 1 - LBC 5

 

Les buts :

RUIZ (68e) pour le FCSM
TEÏKEU (5e csc), SARR (28e et 32e), FOFANA (84e et 87e) pour LBC 

Arbitre :

M. LEONARD

Spectateurs :

8 431 


Le FCSM reçoit un promu ce soir et compte bien poursuivre sa marche en avant. Le début de rencontre est à l’avantage des Castelroussins et sur une frappe de BENRAHAMA, TEÏKEU rate complètement son dégagement et marque contre son camp.


Sochaux n’est pas rentré dans son match et se trouve cueilli à froid. Juste après, TEÏKEU est expulsé suite à une grosse faute sur MERGHEM. Avec un but contre son camp et un rouge, TEÏKEU tue un peu le match en laissant ses coéquipiers à dix.

TARDIEU prend place en défense centrale aux cotée de RUIZ. Le FCSM se reprend bien et se procure des occasions. Une grose faute sur TOUZGHAR n'est sanctionnée que d'un jaune. Sur un corner ed MARTIN, la reprise de la tête de TOUZGHAR n'est pas cadrée.

Sur une passe en retrait, le gardien HASSEN est trèe court. Pressé par TOUZGHAR, c'est lui qui obtient un coup franc. Les Sochaliens mettent le feu dans la défense visiteuse. Une nouvelle frappe de TOUZGHAR set déviée en corner. Sur ce corner, MARTIN trouve la tête d'ALPHONSE qui ne cadre pas.

Sur la contre-attaque rapide qui s'ensuit, une frappe de LBC est repoussée par les jambes de P
RÉVOT. Puis SARR inscrit de la tête le second but de LBC consécutivement à une erreur ed la défense Sochalienne qui croyait que le ballon allait sortir en touche.

Les Sochaliens ont visiblement pris un coup au moral, d'autant que peu après SARR récidive avec un missile pleine lucarne permettant au promu LBC de mener 3 à 0, devant une défense Sochalienne complètement noyée.

Par la suite, LBC se procure encore une grosse occasion que PR
ÉVOT dévie du bout des doigts. Dans les dernières minutes, le FCSM tente de reprendre la main sur le jeu, mais la construction dse actions laisse à désirer avant que l'arbitre ne siffle la pause.

Au retour des vestiaires, les Sochaliens ne sont pas assez agressifs et butent contre la défense de Châteauroux qui est bien en place. Les minutse risquent d’être longues.

TOUZGHAR lancé par TARDIEU se bat et obtient un corner qui ne donne rien. KALULU se démène également et obtient aussi un corner. KALULU reprend le corner et sa frappe légèrement déviée passe de peu à coté. Sur le nouveau corner, HASSEN dégage des poings, sur la tête de RUIZ.

Les Sochaliens sont plus dangereux, un rush de BÉRENGUER suivi d’un centre repris de la tête passe par TOUZGHAR de peu au-dessus.

Puis, sur un coup franc lointain, RUIZ amorti et reprend en force, il réduit l’écart avec l’aide de la transversale.

Pour LBC, TOUNKARA qui vient d’entrer en jeu part en contre et se retrouve face à PRÉVOT mais il tire au-dessus. 

Sur un bon coup franc à l’angle de la surface, MARTIN cherche le second poteau sans succès. Pour LDC, TOUNKARA tente le bob qui retombe sur le but Sochalien.

Dans les dernières minutes, La Berrichonne inscrit un quatrième but, consécutivement à un gros cafouillage dans la défense Sochalienne, FOFANA parvient à sortir le ballon et à inscrire le quatrième but.

Et se n’est pas fini, le FCSM qui est au bout du rouleau prend un cinquième but par FOFANA qui conclu une attaque à deux face PRÉVOT.

La soirée cauchemardesque se termine sur cette lourde défaite. Le FCSM a démarré avec un but contre son camp de TEÏKEU, puis a été réduit rapidement à dix avec l’expulsion du même TEÏKEU. Malgré cela, les Sochaliens se sont procurés des occasions, mais c’est la Berrichonne qui creuse l’écart avant d’humilier le FCSM en fin de rencontre.

 

L'équipe :

PRÉVOT, ALPHONSE, TEÏKEU , RUIZ, BERGDICH (MEITÉ 46e), TARDIEU (c), BA (BAKAYOKO 72e), DAHAM (BÉRENGUER 46e), MARTIN , TOUZGHAR, KALULU 

Remplaçants :

ZIGI, OGIER, BERGDICH, BÉRENGUER,FUCHS, MEÏTÉ, ROBINET













 


QUATRIÈME JOURNÉE DE DOMINO'S LIGUE 2 - LE 18-08-17 ASNL 2 - FCSM 2

 

Les buts :

TARDIEU (19e) et MARTIN (87e) pour le FCSM
HADJI (11e) et A.BA (16e) pour l'ASNL

Arbitre :

M. PALHIES

Spectateurs :

12 178 


Devant les sept cents Supporters Sochaliens présents ce soir, le derby de l’est représente un test pour le FCSM, alors que l'ASNL ne comptent que deux points en trois sorties.

Le début de rencontre est plutôt à l’avantage du FCSM qui est dans le camp Nancéen. Après un centre de MARTIN trop profond, pour l’ASNL un coup franc de CETOUT est tiré au-dessus.

L’ASNL ouvre le score par HADJI qui s’y reprend à deux fois pour pousser le ballon au fond du but Sochalien. Il reprend de la tête un centre de KOURA, PRÉVOT repousse, mais HADJI peut reprendre à bout portant.

C’est dur pour le FCSM, car dans la minute suivante suite à une mauvaise relance Sochalienne, Abou BA adresse une frappe pleine lucarne qui ne laisse aucune chance à PRÉVOT. L’ASNL mène 2 à 0.

Et le FCSM réduit magnifiquement le score par TARDIEU. Un coup franc de MARTIN depuis le coté droit est mal dégagé par la défense. TARDIEU reprend de volée à 30 mètres, JOURDREN ne peut qu’effleurer le ballon.

Peu après, un nouveau coup franc de MARTIN repris en force par ALPHONSE fait passer des frissons dans le camp Nancéen. Ensuite MARTIN s’enfonce dans la surface après un une-deux avec DAHAM il s’écroule, mais l’arbitre indique qu’il n’y a pas penalty.

Le FCSM très entreprenant propose beaucoup de mouvement et se procure de grosses occasions. Une frappe lourde de MARTIN est repoussée par JOURDREN sur KALULU qui voit sa reprise contrée.

Après une attaque de l’ASNL avortée, le FCSM combine bien coté gauche et pour finir, la reprise flottante de TARDIEU n’est pas cadrée.
 
Dans les dernières minutes avant la pause, le ballon va d’un camp à l’autre. Après une tentative avortée de KOURA, une attaque Sochalienne termine en corner.

La pause est sifflée avec un avantage au score pour l’ASNL, mais c’est bien le FCSM qui mène le jeu et se procure le plus d’occasions.

Au retour des vestiaires, le FCSM repart pied au plancher et créé du danger par KALULU qui accélère mais son centre est repoussé par la défense de l’ASNL. 
Pour l’ASNL, une combinaison entre HADJI et NORDIN se termine en corner, qui ne donne rien. 

Ensuite il y a un coup franc de MARTIN qui ne donne rien, puis sur un long ballon ALPHONSE reprend de volée mais JOURDREN dévie du bout des gants. Les Supporters Sochaliens donnent de la voix, à un tel point qu’on se croirait à Bonal.

L’ASNL se contente de jouer en contre, NORDIN défie PRÉVOT qui remporte son duel. Pour le FCSM, TOUZGHAR de la tête est proche de lober JOURDREN qui dévie en corner. Puis MARTIN encore qui centre pour ANDRIATSIMA qui ne peut reprendre.

Dans les dernières minutes, le FCSM pousse, pousse et se procure beaucoup d’occasions. D’abord un ballon frappé par MARTIN est dégagé sur sa ligne par DIAGNE alors que JOURDREN était battu. Dans la foulée, TARDIEU est tout proche de marquer mais JOURDREN sauve son équipe in extrémis.

Et MARTIN impérial égalise d’un bijou sur une volée de 30 mètres. Une passe de TEÏKEU est déviée par TOUZGHAR d’une aile de pigeon pour MARTIN qui reprend d’une volée plongeante pleine lucarne sur laquelle JOURDREN ne peut rien.

Le FCSM mené 2 à 0 accroche finalement le match nul, ce qui est très largement mérité, tant la domination exercée était sans partage.

 

L'équipe :

PRÉVOT, ALPHONSE, TEÏKEU, RUIZ, FUCHS (BERGDICH 46e), TARDIEU (c), BA , DAHAM (ANDRIATSIMA 68e), MARTIN , TOUZGHAR, KALULU (MEITÉ 80e)

Remplaçants :

ZIGI, OGIER, BERGDICH, BÉRENGUER, BAKAYOKO, MEÏTÉ, ANDRIATSIMA










 


TROISIÈME JOURNÉE DE DOMINO'S LIGUE 2 - LE 12-08-17 FCSM 3 - RCL 2

 

Les buts :

TEÏKEU (40e) et MARTIN (55e et 64e) pour le FCSM
LENDRIC (74e) et LOPEZ (83e sp) pour le RCL

Arbitre :

M. DELERUE

Spectateurs :

10 328  


Le FCSM affronte des Lensois qui n’ont pas encore ouvert leur compteur points à l’issue des deux premières journées. Le coup d’envoi est donné avec une météo idéale.

Dans les premières minutes, les Sochaliens gardent la possession du ballon avec deux premières menaces dans le camp Lensois. KALULU lancé en profondeur par MARTIN est trop juste pour reprendre la balle devant le gardien et peu après, KALULU ne peut reprendre un centre d’ALPHONSE. On sent l’envie de bien faire coté Sochalien.

Alors qu'ALPHONSE est à terre suite à une faute non sanctionnée par l’arbitre, le RCL obtient un coup franc à 30 mètres qui ne donne rien. Juste après, on est proche du but gag sur une passe en retrait trop appuyée de RUIZ à son gardien, mais PRÉVOT s’en sort bien.

On assiste également à un match dans les tribunes avec les Supporters des deux camps donnent de la voix et se répondent du tac au tac.

Le FCSM obtient encore un corner qui ne donne rien avant de bénéficier d’un coup franc coté droit. Tiré par MARTIN, il est coupé de la tête par TOUZGHAR, mais VACHOUX capte le ballon. Les Sochaliens squattent le camp Lensois, se créent des occasions, mais manquent le geste décisif.

Après un coup franc Lensois qui passe dans la surface Sochalienne sans résultat, on a droit à une frappe enroulée de MARTIN qui frôle la lucarne.
 
Le premier danger Lensois vient d’une frappe de ZOUBIR que PRÉVOT arrête sans difficulté. Puis, sur une récupération haute, MARTIN part au but et arme une frappe lourde que VACHER intercepte.

Les Lensois ne cherchent qu’à casser le rythme, face à un FCSM qui s’impose sur le terrain. Un nouveau centre de MARTIN est repris très haut par TOUZGHAR. C’est détourné par un défenseur, mais l’arbitre n’a pas vu le corner.

Et puis logiquement, le FCSM ouvre le score par TEÏKEU qui reprend de près à la suite d’une frappe de TOUZGHAR cafouillée dans la défense Lensoise.

Juste avant la pause, TEÏKEU pense avoir doublé la mise en reprenant de la tête un coup franc de MARTIN, mais il est signalé hors jeu.

Le résultat à la pause est logique, le FCSM présente un beau jeu et fait preuve de beaucoup de générosité dans les efforts.

En début de seconde période, les Lensois jouent plus haut et essaient d’être plus tranchant, mais malgré quelques tentatives, c’est le FCSM qui reste dominateur.
 
Et MARTIN inscrit le second but Sochalien et du droit en plus. Sur une longue touche d’ALPHONSE, TOUZGHAR dévie de la tête  pour une reprise instantanée de MARTIN.
 
Pour le RCL, on note juste une frappe flottante de FORTUNÉ qui passe au-dessus de la cage Sochalienne.

Et de deux pour MARTIN qui signe un nouveau bijou !! Décalé par DAHAM, il s’avance et adresse une frappe depuis le coté gauche qui termine dans la lucarne de VACHOUX pour le troisième but du FCSM. Décidément, en plus de son omniprésence, tout réussi à MARTIN, pied droit, lobe pleine lucarne opposée.
 
Alors qu’il reste un quart d’heure, un centre de FORTUNÉ remisé par ZOUBIR est repris de près par LENDRIC qui réduit l’écart.
 
Le RCL s’est réveillé et insiste. FUCHS sauve dans la surface, face à la menace de FORTUNÉ. Et puis, une intervention à l’entrée de la surface de TARDIEU est sanctionnée d’un penalty. LOPEZ ne tremble pas et la transforme. Le RCL revient à 3 à 2.

Le FCSM n’a plus de jus dans le moteur. Les Supporters tremblent à chaque attaque des Nordistes et on en mémoire les fins de matchs difficile.
 
Dans les quatre minutes de temps additionnel, le FCSM se procure une gosse occasion. Quatre Sochaliens se présentent devant le gardien Lensois, mais TOUZGHAR choisit de frapper et malheureusement il échoue sur la gardien.

C’est fini, après quelques frayeurs pour les Supporters, le FCSM s’impose logiquement en ayant largement dominé la rencontre. On a vu sur le terrain un beau groupe Sochalien très cohérent, avec beaucoup de bonnes intentions offensives.

 

L'équipe :

PRÉVOT, ALPHONSE, TEÏKEU , RUIZ, FUCHS, TARDIEU (c) (OGIER 88e), BA  (BERGDICH 61e), DAHAM (FUCHS 60e), MARTIN, TOUZGHAR, KALULU  (BAKAYOKO 73e )

Remplaçants :

ZIGI, OGIER, BERGDICH, BÉRENGUER, BAKAYOKO, MÉÏTÉ, ANDRIATSIMA













DEUXIÈME JOURNÉE DE DOMINO'S LIGUE 2 - LE 04-08-17 QRM 1 - FCSM 1

 

Les buts :

MARTIN (69e) pour le FCSM
DUHAMEL (90+2 sp) pour QRM

Arbitre :

M. DOS SANTOS

Spectateurs :

1 169 


Pour la deuxième rencontre du championnat, le FCSM rencontre au MANS l’équipe de QUEVILLY ROUEN MÉTROPOLE (QRM).
 
Un premier coup franc de QRM est capté facilement par PRÉVOT. Ensuite un coup franc de MARTIN est repoussé par le gardien Normand. Puis le FCSM est proche de concéder un but sur une reprise au deuxième poteau de ROGIE qui écrase sa frappe.
 
Le FCSM n’est pas en reste avec une reprise qui est déviée en corner. Les Sochaliens pressent haut et impriment leur rythme à la rencontre
 
Suite à une série de corners, PRÉVOT repousse d’un superbe réflexe une reprise à bout portant de SERY. Le jeu s’est accéléré et le ballon va d’un camp à l’autre. MARTIN pique un ballon pour TOUZGHAR, mais celui-ci est devancé dans la surface par un défenseur.
 
Successivement, un coup franc de MARTIN repris de la tête par TEÏKEU est contré, puis sur un centre fuyant de MARTIN, TOUZGHAR est un peu trop court.
 
Avant la pause, QRM réplique par TAUFFLIEB qui voit son centre détourné en corner et par un coup franc de BASSE qui passe dans la surface Sochalienne sans trouver preneur.
 
Au retour des vestiaires, les Sochaliens débutent bien et étouffent littéralement QRM. KALULU, DAHAM et GIBAUD s’illustrent mais manquent de précision dans le dernier geste. Une reprise acrobatique manquée de KALULU arrive sur TOUZGUAR qui s’emmêle les pinceaux.
 
Un coup franc lointain de ROGIE transperce le mur Sochalien, mais c’est sans problème pour PRÉVOT. Un centre de BASQUE est repris de la tête par DUHAMEL qui oblige PRÉVOT à un deuxième très gros arrêt.
 
Et puis, MARTIN ouvre le score pour la FCSM en reprenant du plat du pied une passe de TOUZGHAR.
 
Face à des Normands un peu sonnés, le FCSM ne recule pas et au contraire insiste avec un raid de BAKAYOKO dont la frappe passe au ras du poteau.
 
QRM réplique avec une frappe de BASQUE qui s’envole, puis une frappe de CADDY en force qui est repoussée du bout des doigts par PRÉVOT. Dans les dernières minutes, les Normands poussent, mais PRÉVOT veille.
 
Et alors que l’on s’achemine vers une victoire Sochalienne, PRÉVOT dans sa surface mais assez loin de son but fait une faute sur PLUMAIN. L’arbitre désigne le point de penalty. DUHAMEL ne tremble pas et égalise pour QRM.

Dommage pour la conclusion car le FCSM était parti pour prendre les trois points.

 

L'équipe :

PRÉVOT, ALPHONSE, TEÏKEU, RUIZ, GIBAUD , TARDIEU (c), BA, DAHAM (FUCHS 60e), MARTIN (ROBINET 88e), TOUZGHAR, KALULU (BAKAYOKO 69e)

Remplaçants :

ZIGI, OGIER, BERGDICH, FUCHS, ROBINET, BAKAYOKO, MÉÏTÉ


Pas de photos


PREMIÈRE JOURNÉE DE DOMINO'S LIGUE 2 - LE 28-07-17 FCSM 2 -FBBP 0

 

Les buts :

KALULU (7e) et DAHAM (51e) pour le FCSM

Arbitre :

M. GAILLOUSTE

Spectateurs :

7 363


La saison 2017-2018 de L2 démarre avec cette confrontation à Bonal contre Bourg-en-Bresse. Rapidement le FCSM se procure une occasion. Suite à une passe de MARTIN, KALULU se présente seul face au gardien, mais il croise trop son tir.
 
Ce n’est que partie remise car une minute plus tard, MARTIN centre pour KALULU qui ouvre le score d’un tir croisé. Ça commence bien pour le FCSM.
 
Les visiteurs peinent à se projeter offensivement, mais sur une action, PRÉVOT sort efficacement de sa surface pour éloigner le danger.
 
Une double frappe de GIBAUD est finalement contrée en corner. Le corner ne donne rien, mais les Sochaliens restent hauts et DAHAM dos au but remise pour MARTIN qui frappe instantanément. Le ballon frôle le montant.
 
Le FCSM joue bien au ballon. Un beau mouvement collectif se termine par une frappe de GIBAUD non cadrée. Il faut toutefois rester vigilant et PRÉVOT le montre, il sort avec autorité dans les airs suite à un corner et soulage sa défense.

Puis une nouvelle belle phase de jeu Sochalienne se déroule entre BA, ALPHONSE et DAHAM, mais ce dernier lancé à toute vitesse reprend au-dessus du cadre.
 
Peu avant la pause, les Bressans se procurent une occasion suite à un contre défavorable de GIBAUD, mais PRÉVOT veille au grain. La pause est sifflée sur l’avantage Sochalien qui est mérité, vu la bonne prestation.
 
Dès la reprise, BA transperce la défense burgienne, mais son centre est détourné en corner.

Peu après, DAHAM inscrit son premier but et double la mise pour le FCSM. Suite à une nouvelle combinaison à trois initiée par BA, ALPHONSE déborde et centre pour DAHAM qui du point de penalty ne laisse aucune chance au gardien Bressan.
 
En contre attaque, HEINRY se présente face à PRÉVOT qui repousse avec l’aide d’un bon retour de GIBAUD.
 
On a encore droit à une frappe monstrueuse de MARTIN qui percute l’angle de la lucarne du but de DENEUVE qui n’y voit que du feu.
 
Après une bonne intervention avec beaucoup de calme de RUIZ, c’est DAHAM d’une frappe de 20 mètres qui oblige DENEUVE à se détendre et à détourner en corner.
 
Les gardiens se mettent en évidence, car peu après c’est PRÉVOT qui s’envole pour détourner en corner une frappe de SARR.
 
Finalement plus rien ne change et le FCSM s’impose logiquement au terme d’une rencontre où les joueurs ont proposé du jeu et une belle maîtrise collective.

 

L'équipe :

PRÉVOT, ALPHONSE, TEÏKEU, RUIZ, GIBAUD, TARDIEU (c), BA (FUCHS 64e), DAHAM, MARTIN (ROBINET 89e), TOUZGHAR, KALULU (BAKAYOKO 65e )

Remplaçants :

ZIGI, OGIER, BERGDICH, FUCHS, ROBINET, BAKAYOKO










 

 
 


 

 

 

© 2017 Supporter Club du FCSM_Tous droits réservés



Accueil
Association
Calendrier 2017-2018
CR Rencontres 2017-2018
Animations
Déplacements
Sections
Carte de supporter
Archives
Photos matchs Aller
Photos
Nos Partenaires
Nous contacter