Accueil

Association

Calendrier 2018-2019

CR Rencontres 2018-2019

Animations

Déplacements

Sections

Carte de supporter

Archives

Archives 2017-2018

Photos matchs Aller

Photos CdL

Nos Partenaires

Nous contacter
Matchs Retour
AG 2017
Rencontres de préparation
Matchs Aller
Matchs Retour
CdL
CdF
38IÈME JOURNÉE DE DOMINO'S LIGUE 2 - LE 11-05-18 FBBP 2 - FCSM 1

 

Les buts :

KALULU (62e) pour le FCSM
FAIVRE (15e) et KOUBEMBA (23e) pour FBBP 

Arbitre :

M. VARELA

Spectateurs :

3 000 environ  


Le FCSM qui reste sur quatre matchs sans victoire est assuré de terminer dixième du classement quelque soit le résultat. Les Supporters qui se sont déplacés nombreux attendent toutefois que la saison se termine sur une bonne note.


Le début de rencontre est plutôt très timide de la part des deux équipes, même s’il y a un très léger ascendant Sochalien.

La première véritable action est Bressane, avec une demi-volée de KOUBEMBA dans la surface, qui passe à coté des buts de ZIGI. Puis à suivre une tête de FAIVRE passe au-dessus.

PENDANT obtient un corner pour le FCSM. Tiré par DAHAM, il est repris de la tête par ROBINET et frôle la transversale.

Sur corner, les Bressans ouvrent le score par FAIVRE qui reprend un ballon repoussé par ZIGI dans ses pieds.

Le FCSM riposte par KALULU qui sert DAHAM et sur la frappe de ce dernier SCANELLA met en corner. Encore bien tiré par DAHAM, à la reprise LASME et KALULU sont proches d’égaliser.

Puis le FBBP double la mise par KOUBEMBA. Sur un contre il part du milieu du terrain et sans que personne ne l’arrête, il se présente devant ZIGI et gagne son duel.

Comme lors du premier but, les Sochaliens sont dans la réaction avec TOUZGHAR qui se présente seul à l’entrée de la surface, mais SCANELLA anticipe bien et dégage au pied. Ensuite, de part et d’autre, sur les longs ballons balancés, les défenses prennent le dessus.

Suite à un gros pressing, TOUZGHAR récupère le ballon dans les pieds de FAIVRE qui le met à terre, mais l’arbitre ne siffle rien.

ZIGI intervient bien en plongeant de tout son long sur une frappe lointaine d’HEINRY et détourne en corner. Finalement, on en reste la pour la première période.

Les Supporters encore une fois déçus espèrent une meilleure deuxième période. Ça commence par une tête de GIBAUD sur un coup franc de SAO qui passe au-dessus.

Après un corner Bressan qui ne donne rien, TOUZGHAR suite a une bonne combinaison avec KALULU est tout proche de marquer.

Sur le contre qui suit, KOUBEMBA tire au-dessus et dans la foulée KAPP sauve son équipe après un centre fort. Le FCSM réplique avec une frappe de SAO qui passe à coté au terme d’une belle action collective.

Et le FCSM réduit le score par KALULU sur un bon service de SAO. KALULU récupère dans la surface et place le ballon sous le ventre de SCANELLA.

FBBP réagit avec une frappe de NDIAYE qui frôle le cadre de ZIGI, puis NIRLO tire un missile qui termine sur la barre de ZIGI.

Une remise parfaite de KALULU permet à MEÏTE de reprendre de la tête dans la surface, mais ça frôle encore les montants.

ZIGI réalise un double arrêt face à BEGUE puis encore une parade sur un coup franc de MERDJI. Dans les dernières minutes les Bressans jouent le chrono pour conserver la place de barragiste. Et finalement, le FCSM s’incline une nouvelle fois. 
 

L'équipe :

ZIGI, GIBAUD (OGIER 61e), RUIZ, KAPP, PENDANT, FUCHS, DAHAM, ROBINET (MEÏTE 46e), LASME (SAO 46e), KALULU, TOUZGHAR (c)

Remplaçants:

PRÉVOT, TEÏKEU, OGIER, BERENGUER, AKTAS, SAO, MEÏTE


Pas de photos

37IÈME JOURNÉE DE DOMINO'S LIGUE 2 - LE 04-05-18 FCSM 1 - CLERMONT 3

 

Les buts :

TEÏKEU (22e) pour le FCSM 
PEREIRA LAGE (7e), (71e) et (72e) pour CF

Arbitre :

MME FRAPPART

Spectateurs :

8 969 


Pour cette dernière rencontre à domicile de la saison, toutes les cartouches étant grillées, on espère juste voir les joueurs du FCSM offrir une belle sortie aux Supporters.


Les Sochaliens rentrent bien dans la rencontre et font tourner le ballon. Un coup franc lointain obtenu par ROBINET ne donne rien mais CF en profite pour partir en contre par HONORAT et PRÉVOT réalise son premier exploit pour éviter l’ouverture du score.

Ce n’était que partie remise, car sur l’action suivante CF ouvre la marque par PEREIRA LAGE d’une belle frappe à l’entrée de la surface. Sur ce coup, la défense Sochalienne n’est pas exempte de tout reproche.

Après lce but encaissé, les Sochaliens font tourner le ballon et CF procède en contre avec notamment une nouvelle frappe suite à une perte de balle Sochalienne. Puis le FCSM se montre dangereux successivement, avec une tête de ROBINET puis une frappe cadrée de TARDIEU captée par le gardien BERNARDONI.

Le FCSM pousse, BERNARDONI réalise une double parade sur une frappe de BÉRENGUER puis devant KALULU qui tente sa chance juste après.

Enfin, sur le corner suivant, le FCSM égalise par TEÏKEU qui s’élève plus haut que tout le monde et reprend victorieusement de la tête.

Dans la foulée, le FCSM se procure encore une occasion sur une frappe aux trente mètres de GIBAUD qui passe au ras du poteau. Le FCSM déroule une longue période de possession du ballon terminée par une frappe de TARDIEU non cadrée.

Ensuite, le FCSM marque un but qui est refusé pour hors jeu. Sur une frappe de KALULU relâchée par BERNARDONI, c’est BÉRENGUER qui a suivi et qui marque mais le juge de touche lève le drapeau c’est très limite.

Les occasions chaudes se multiplient, cette fois c’est ROBINET qui est proche de marquer sur un centre tir de TARDIEU.

CF réagit juste par une timide incursion de DUGIMONT dans la surface, mais TEÏKEU veille au grain. 
Le rythme baisse un peu avant que l’arbitre siffle la pause sur le score de 1 à 1.

Au retour des vestiaires, les deux équipes démarrent prudemment et la première mèche est pour MEÏTE dont la frappe puissante passe au-dessus.

Sur un contre de GIBAUD, ROBINET décale KALULU qui ne peut armer correctement sa frappe. Les Sochaliens sont à nouveau tranchants. Un corner obtenu par MEÏTE ne donne rien, puis un coup franc tiré par BÉRENGUER arrive sur KALULU qui tente un ciseau retourné spectaculaire, mais la défense contre.

Ensuite, CF enclenche un temps fort. HONORAT coté droit obtient un corner qui ne donne rien, puis sur un centre déposé par HONORAT, c’est PEREIRA LAGE qui reprend de volée et trouve la transversale. PRÉVOT réalise encore un exploit sur un nouveau tir de PEREIRA LAGE.

À force de pousser, CF arrive à ses fins avec un but de PEREIRA LAGE qui reprend de la tête un centre de GAVORY. Et dans la foulée, PEREIRA LAGE omniprésent devant le but Sochalien inscrit un triplé en reprenant un centre d’HONORAT, comme à la parade.

En fin de rencontre, les Clermontois font tourner le ballon et attendent la fin du match face à des Sochaliens qui ne sont plus en mesure d’assurer un pressing. 

Faute d’avoir concrétisé dans son temps fort, le FCSM qui était revenu au score en première période a encore perdu une rencontre à domicile face à une équipe réaliste qui reste en course accéder aux play-offs. 
 

L'équipe :

PRÉVOT, GIBAUD, TEÏKEU , OGIER, PENDANT (BERGDICH 78e), FUCHS, BERENGUER, TRADIEU (c), ROBINET (SAO 62e), KALULU, MEÏTE (TOUZGHAR 62e)

Remplaçants:

ZIGI, BERGDICH, RUIZ, DAHAM, SAO, LASME, TOUZGHAR

















 

36IÈME JOURNÉE DE DOMINO'S LIGUE 2 - LE 27-04-18 FCSM 0 - FC LORIENT 2

 

Les buts :

HAMEL (26e) et CLAUDE-MAURIC (49e) pour le FCSM 

Arbitre :

M. CASTRO

Spectateurs :

15 149 


Après la déconvenue de la rencontre contre VA, le FCSM reçoit des Lorientais qui sont dans une très mauvaise passe.


La rencontre commence après une minute de silence observée en mémoire d’Henri MICHEL décédé cette semaine.

Le début de rencontre est en faveur des Sochaliens qui jouent haut. Ils obtiennent un premier corner qui ne donne rien. PENDANT élimine son adversaire d’un grand pont mais il ne peut centrer car il est stoppé au dernier moment.

Après un bon début de match des Sochaliens, les débats s’équilibrent et LEMOINE réalise une grosse frappe qui passe au-dessus. Sur un coup franc de DEPLACE, la défense Sochalienne parvient à s’en sortir après une partie de billard.

Le ballon a changé de camp, c’est maintenant le FCL qui fait le jeu et qui ouvre le score par HAMEL en conclusion d’un centre en retrait de CABOT. Par la suite, les Sochaliens accusent le coup et ont du mal à se remettre dans la rythme.

Toutefois, alors que l’on approche de la pause, KALULU récupère le ballon suite à une mauvaise relance du gardien Lorientais, mais il est rattrapé à l’entrée de la surface. Ensuite c’est FUCHS qui sert SAO dans l’axe mais ce dernier écrase trop sa frappe pour créer du danger.

La pause est donc sifflée à l’avantage du FCL, alors que au crédit des Sochaliens on ne retiendra que le début de rencontre.

Au retour des vestiaires, le FCSM tente de mieux repartir. BA décale BÉRENGUER dont la passe dans la profondeur est interceptée par la défense du FCL, puis un corner obtenu par KALULU ne donne rien et enfin une lourde frappe de MEÏTÉ passe tout près du cadre.

Suite à des incidents de fumigènes, la rencontre est interrompue pendant cinq minutes.

Juste après la reprise dans une ambiance étrange, CLAUDE-MAURICE marque un second but pour les Merlus.

Plus rien ne sera marqué et le FCSM décidément bien trop fragile s’incline devant des Lorientais qui affichaient pourtant un mauvais bilan sur ses derniers matchs. Le FCSM confirme ainsi son incapacité à jouer les play-offs.
 

L'équipe :

PRÉVOT, GIBAUD, RUIZ (TEÏKEU 46e), OGIER , PENDANT (MEÏTE 46e), FUCHS, BA, BERENGUER, TRADIEU (c), SAO (BERGDICH 72e), KALULU, TOUZGHAR

Remplaçants:

ZIGI, TEÏKEU, BERGDICH, GIBAUD, DAHAM, LASME, MEÏTE


Photos à venir

 

35IÈME JOURNÉE DE DOMINO'S LIGUE 2 - LE 24-04-18 VAFC 2 - FCSM 2

 

Les buts :

KALULU (22e) et FUCHS (49e) pour le FCSM
ROBAIL (23e) et THARAT (86e) pour le VAFC 

Arbitre :

M. CASTRO

Spectateurs :

4 000 environ 


À quatre matchs de la fin de saison, le FCSM doit impérativement gagner pour continuer à rester à l’affût,  en fonction aussi des résultats des équipes qui précèdent.


D’entrée GIBAUD fait un centre parfait pour BÉRENGUER dont la reprise termine dans le petit filet. VAFC réplique avec un tir de PRIVAT qui n’inquiète pas PRÉVOT.

PRÉVOT réalise ensuite un double sauvetage d’abord sur un coup franc de MAURICIO repris de la tête par AMBRI, puis l’attaquant enchaine avec une nouvelle frappe que PRÉVOT détourne.

Le FCSM se procure aussi une bonne occasion. SAO élimine un défenseur mais, son centre précis pour la tête de BÉRENGUER qui arrive lancé n’est pas cadré par ce dernier.

Ce n’est que partie remise car peu après KALULU ouvre le score pour le FCSM. Lancé par TEÏKEU coté droit FUCHS réalise un beau travail et son centre en retrait est repris imparablement par KALULU qui marque son sixième but en cinq rencontres.

Malheureusement, la joie est de très très courte durée car sur l’engagement ROBAIL égalise pour VAFC. Quel gâchis.

Le FCSM ne se laisse pas abattre et sur un nouveau centre de SAO intenable, KALULU s’écroule dans la surface et ne peut reprendre mais l’arbitre ne siffle pas alors que s’était très limite.

Ça va d’un coté à l’autre, PRÉVOT doit réaliser une nouvelle manchette sur une tête d’AMBRI.

MEÏTÉ part tout seul et il est fauché dans la surface par un défenseur, mais incroyablement l’arbitre ne siffle pas penalty. Dans la foulée, MEÏTÉ à nouveau réalise une belle frappe qui oblige PERQUIS à un bel arrêt.

Peu avant la pause, une frappe puissante de 25 mètres de TARDIEU passe légèrement au-dessus et sur un centre de BÉRENGUER la reprise de la tête de MEÏTÉ est au-dessus.

Dès le retour des vestiaires, le FCSM marque second but par FUCHS. Il profite d’un bon décalage de SAO et seul face au gardien PERQUIS il ne tremble pas pour mettre le ballon au fond du plat du pied.

Le FCSM est bien dans son match. Un petit centre de BÉRENGUER est tout proche de trouver FUCHS, puis une grosse frappe de MEÏTÉ n’est pas cadrée. VAFC réplique par ROBAIL qui se faufile dans la surface mais manque sa frappe.

Sur un grand dégagement de PRÉVOT, TOUZGHAR récupère et contourne deux défenseurs puis il arme une frappe puissante, mais ce n’est pas cadré. BA obtient un corner qui ne donne rien. Sur un coup franc de BÉRENGUER, la reprise de la tête de TEÏKEU termine hors cadre.

Comme trop souvent cette saison, le FCSM se fait rejoindre dans les dernières minutes sur coup de pied arrêté. Alors que les Nordistes n’y croyaient plus, sur corner les Sochaliens ne sont pas présents dans les duels. TAHRAT s’élève plus haut que tout le monde et loge le ballon dans la cage de PRÉVOT. Ça fait mal. 

Dans le temps additionnel, TOUZGHAR a la balle de match mais il se précipite trop et sa frappe ne peut tromper PERQUIS.

Ce soir, les barrages s’envolent. Dommage de dominer le match, de tenir une victoire méritée et de se faire remonter sur une grossière erreur de placement sur coup de pied arrêté, alors que l'adversaire était résigné.
 

L'équipe :

PRÉVOT, GIBAUD, RUIZ , TEÏKEU, PENDANT (BERGDICH 77e), FUCHS , TARDIEU (c), BERENGUER, SAO, KALULU (TOUZGHAR 64e), MEÏTE (BA 65e)

Remplaçants:

ZIGI, KAPP, BERGDICH, DAHAM, BA, LASME, TOUZGHAR


Pas de photos

 

34IÈME JOURNÉE DE DOMINO'S LIGUE 2 - LE 20-04-18 FCSM 1 - SB29 1

 

Les buts :

KALULU (23e) pour le FCSM
CHARBONNIER (8e) pour le SB29 

Arbitre :

M. DELPECH

Spectateurs :

10 036 


Après la belle victoire à Nîmes et quatre matchs sans défaite, Le FCSM reçoit BREST dans son antre de Bonal. Pour continuer de rêver encore un peu, la victoire est impérative.


Le FCSM commence bien en obtenant d’entrée un corner qui ne donne rien. Suit une belle occasion avec TOUZGHAR, il élimine son défenseur et tente une frappe qui est contrée au dernier moment. Le FCSM est dans le camp Brestois et un coup franc de BÉRENGUER termine en corner qui ne donne rien.

La première action Brestoise termine au fond du but de PRÉVOT. À l’entrée de la surface, CHARBONNIER arme une frappe terrible qui se loge en pleine lucarne et va au fond, malgré une belle détente du gardien Sochalien.

Le FCSM tente de réagir à ce coup du sort avec un beau décalage de FUCHS pour KALULU dans la surface, malheureusement la frappe de ce dernier s’envole au dessus du but.

Pour Brest, on note une frappe d’AUTRET sur laquelle PR
ÉVOT s’interpose puis une tête de DIALLO sur corner qui oblige PRÉVOT à dégager du poing pour un nouveau corner.

Le FCSM réplique, KALULU est proche de marquer en reprenant un bon centre de PENDANT, obligeant le gardien LARSONNEUR à dévier en corner.

La pression Sochalienne paie enfin. KALULU égalise. Sur une merveille de centre de SAO il élimine le portier Brestois en reprenant de la tête et remet les compteurs à zéro.

Le match est très animé, avec chacune des deux équipes qui tente de prendre le jeu à son compte.

Un bon centre de GIBAUD coté droit est repris par TARDIEU dont la frappe est trop écrasée pour inquiéter LARSONNEUR qui capte le ballon sans problème.

PRÉVOT est obligé de sortir pour éviter que CHARBONNIER ne soit trop dangereux. Sur une passe en retrait d’un défenseur Sochalien, PRÉVOT doit encore intervenir en dégageant in extrémis devant le pressing de DIALLO.

Juste avant la pause, un coup franc de BÉRENGUER est repris de la tête par OGIER, mais ce n’est toujours pas cadré. On en reste donc sur un score nul.

Au retour des vestiaires, la première situation chaude est pour le FCSM avec un centre tendu de SAO dévié au dernier moment par un défenseur Brestois.

Sur une infiltration Brestoise, la défense Sochalienne tâtonne un peu, mais écarte finalement le danger.

Le FCSM se procure des occasions. Successivement, KALULU trouvé en profondeur par SAO se présente seul face au gardien Brestois, mais son lob manque le cadre, puis sur une nouvelle balle en profondeur de BÉRENGUER pour KALULU, le portier Brestois est obligé de sortir de sa surface pour s’éviter un nouveau duel et enfin TOUZGHAR récupère le ballon dans l’axe, s’avance et frappe mais il ne cadre pas.
 
Pour Brest, une tête de DIALLO frôle le montant de PRÉVOT, puis sur un face à face avec DIALLO, le gardien Sochalien PRÉVOT ne tremble pas et s’impose. Sur corner, PRÉVOT à nouveau sort une claquette décisive. Le danger monte sur le but Sochalien.

Alors que le danger était sur son but, le FCSM répond par MEÏTE dont la frappe est malheureusement déviée par un défenseur Brestois.

PRÉVOT réalise une nouvelle fois un bel arrêt face à CHARBONNIER.

Une faute sur SAO est jouée rapidement, cela permet à MEÏTE d’être proche de faire chavirer le stade, mais sa frappe est repoussée par LARSONNEUR. 

Dans la foulée, LASME s’écroule dans la surface mais l’arbitre malheureusement ne bronche pas.

Dans le temps additionnel, PRÉVOT sort encore une parade réflexe monstrueuse sur une déviation involontaire de TEÏKEU proche de marquer contre son camp.

Finalement on en reste sur le score de 1 à 1 à l’issue d’une rencontre qui a vu les deux équipes réaliser une belle prestation. 

Ça reste encore mathématiquement possible pour les play-offs, mais …
  

L'équipe :

PRÉVOT, GIBAUD, OGIER , TEÏKEU, PENDANT, FUCHS , TARDIEU (c) , BERENGUER, SAO, KALULU (LASME 82e), TOUZGAR (MEÏTE 69e)

Remplaçants:

ZIGI, KAPP, RUIZ, DAHAM, MEÏTE, LASME, BERGDICH












 

33IÈME JOURNÉE DE DOMINO'S LIGUE 2 - LE 13-04-18 NÎMES OLYMPIQUE 0 - FCSM 2

 

Les buts :

TOUZGHAR (71e) et KALULU (74e) pour le FCSM 

Arbitre :

M. LETEXIER

Spectateurs :

4 000 environ 


Relancé par sa victoire face à Orléans, le FCSM affronte du lourd ce soir à Nîmes. Le challenge est énorme face au deuxième qui reste sur six victoires consécutives.


Devant quelques Supporters Sochaliens qui se son déplacés, le coup d’envoi est donné sous une pluie battante et un vent froid. D’entrée, il y a un gros danger sur le but Sochalien avec le poteau qui sauve PRÉVOT sur une frappe de BOZOK.

Tout de suite après, le FCSM obtient un corner qui ne donne rien. Sur un contre rapide KALULU est fauché et le Nîmois écope d’un carton. Le coup franc de BÉRENGUER ne donne rien.

Alors que la rencontre est engagée, les Sochaliens font un bon pressing et prennent l’ascendant

Ensuite, c’est SAO sur un nouveau contre qui manque de peu le cadre. Dommage pour le choix du tir, il y avait trois Sochaliens dans la surface. Ensuite, un nouveau tir de SAO est détourné en corner. Le ballon est bien capté par le gardien Nîmois.

Coup sur coup, PRÉVOT s’interpose avec brio, d’abord sur une frappe de BOZOK, puis sur une tentative d’ALIOUI. Face à la meilleure attaque du championnat, la défense Sochalienne est pour l’instant bien en place.

Sur une transversale de TARDIEU, SAO récupère le ballon et enchaine une frappe du droit mais il ne cadre toujours pas.

Le Nîmois VALVIDIA fait une grosse faute pieds en avant et se fait des frayeurs car il était déjà sous le coup d’un carton, mais l’arbitre ne sort pas de nouveau carton.

Avant la pause PRÉVOT s’interpose encore d’une main de maître sur une belle frappe de BOZOK.

Au retour des vestiaires, un coup franc lointain tiré par BÉRENGUER est déposé sur la tête de TARDIEU qui est tout proche d’ouvrir le score.

Une frappe de RIPART s’envole suite à une relance manquée de la défense Sochalienne. Les Nîmois sont montés en pression.

Sur un bon ballon de SAO, c’est TOUZGHAR gêné par un défenseur qui ne peut bien placer le ballon et le gardien remporte le duel. Et ça continue, VALETTE réalise une nouvelle parade sur une belle frappe de SAO.

Après une frappe de DEL CASTILLO sur laquelle PRÉVOT est vigilant, les Sochaliens continuent à se montrer dangereux avec un centre de KALULU qui est repoussé en corner.

Sur le corner tiré par BÉRENGUER, le FCSM ouvre enfin le score par TOUZGHAR qui reprend au deuxième poteau.

Deux minutes après, le FCSM marque un second but. KALULU hérite d’une bonne passe de BÉRENGUER et remporte son duel en envoyant le ballon entre les jambes du gardien Nîmois. Que ça fait du bien.

Les Nîmois, piqués au vif se ruent à l’attaque, BOZOK marque un but mais il est logiquement refusé pour une position de hors jeu. PRÉVOT réalise un arrêt réflexe sur une reprise de BRIANÇON. Les Sochaliens résistent à la furia et gèrent bien leur fin de match.

Ils parviennent à garder leur avantage et remportent un succès de prestige face au deuxième du championnat et enchainent une deuxième victoire consécutive. Cerise sur le gâteau, ils restent à l’affût de la cinquième place. Mais il faudra poursuivre la série.
  

L'équipe :

PRÉVOT, GIBAUD (DAHAM 88e), OGIER , TEÏKEU, PENDANT, FUCHS , TARDIEU (c) , BERENGUER, SAO, TOUZGAR , KALULU (MEÏTE 80e)

Remplaçants:

ZIGI, KAPP, RUIZ, DAHAM, MEÏTE, LASME,  ROBINET


Pas de Photos

 

32IÈME JOURNÉE DE DOMINO'S LIGUE 2 - LE 06-04-18 FCSM 3 - US ORLÉANS 2

 

Les buts :

KALULU (26e et 55e) et BAKAYOKO (88e) pour le FCSM
GOMIS (47e) et CAMBON (76e) pour l'USO 

Arbitre :

M. STINAT

Spectateurs :

6 486  


Le FCSM accueille Orléans pour la trente-deuxième journée du Championnat. Malgré un climat  particulier, on trouve quand même des Supporters en place pour aider les "jaune et bleu" à reprendre le chemin de la victoire.


Le début de rencontre est à l’avantage des Sochaliens qui jouent haut. La première frappe cadrée vient de DAHAM dont le tir de 25 mètres n’est pas assez puissant pour surprendre GALLON.

Ensuite un bon coup franc obtenu par FUCHS est tiré par DAHAM mais il ne donne rien. Puis PENDANT réalise un petit festival dans la défense Orléanaise mais il ne parvient pas à centrer et enfin une bonne combinaison entre BA et DAHAM trouve KALULU dans la profondeur, mais la défense intervient de justesse.

Le FCSM domine territorialement, mais ne parvient pas à créer du danger sur le but de GALLON. C’est au contraire PRÉVOT qui effectue un bon arrêt sur une reprise de CAMBON consécutive à un corner. Peu après c’est GOMIS en position idéale au point de penalty qui heureusement dévisse sa frappe.

Et le FCSM ouvre le score par KALULU qui conclut d’un tir croisé de près un bon centre de FUCHS.

Alors que les Sochaliens continuent de faire tourner le ballon, un nouveau coup franc de DAHAM est facilement repoussé par la défense Orléanaise. KALULU lui est tout proche de doubler la mise sur un super ballon de DAHAM.

Juste avant la pause, Orléans presse, d’abord un corner est difficilement repoussé par la défense Sochalienne, puis un centre au cordeau de ZIANI file sous le pied de LE TALLEC qui était en très bonne position.

Dès le retour des vestiaires, GOMIS égalise pour l’US Orléans. Il profite d’une boulette de TARDIEU qui en voulant faire une longue passe en retrait pour PRÉVOT fait une magnifique passe décisive pour GOMIS qui ne se fait pas prier pour lober le gardien Sochalien.

Incroyable, peu après, KALULU marque son deuxième but. Lancé en profondeur il trompe GALLON alors que la défense adverse s’est arrêtée croyant au hors jeu. Sur le coup, l’arbitre a déjugé son assistant qui avait levé le drapeau en faisant signe de continuer et en validant le but. En fait, CAMBON a manqué l’interception mais il a touché le ballon annulant de fait le hors jeu.

Le FCSM continue avec une tentative lointaine de BA qui passe de peu à coté. Malheureusement, alors qu’il semble qu’il y a de la place pour faire le break, c’est l'USO qui égalise sur un coup franc lointain tiré par ZIANI et repris de la tête par CAMBON qui place le ballon sous la latte de PRÉVOT.

Les Sochaliens rejouent ensuite plus haut pour tenter d’arracher la victoire et sur une action menée par SAO à gauche, celui-ci parvient à centrer pour ROBINET qui remet de la tête en retrait au point de penalty pour BAKAYOKO qui fusille le gardien Orléanais.

Tout en fin de rencontre, PRÉVOT intervient dans les airs pour soulager sa défense puis dans le temps additionnel une frappe de POHA proche de la lucarne fait passer le frisson dans le camp Sochalien.

C’est terminé, finalement sur la difficile victoire des Sochaliens qui se sont battus jusqu’au bout pour être récompensés. 

Le troisième but dans sa conception et sa réalisation est l’œuvre des trois joueurs rentrés en jeu en fin de rencontre. 

On retiendra également que le FCSM passe neuvième au classement à cinq points du top 5.
  

L'équipe :

PRÉVOT, GIBAUD (SAO 77e), OGIER, TEÏKEU, PENDANT, FUCHS, TARDIEU (c) , DAHAM, Ba (BAKAYOKO 77e), TOUZGAR, KALULU (ROBINET 84e)

Remplaçants:

ZIGI, BERGDICH, KAPP, SAO, RUIZ, BAKAYOKO, ROBINET












 

31IÈME JOURNÉE DE DOMINO'S LIGUE 2 - LE 30-03-18 CH NIORTAIS 1 - FCSM 1

 

Les buts :

KALULU (29e) pour le FCSM
ROYE (63e sp) pour les CHAMOIS NIORTAIS 

Arbitre :

M. MOKHTARI

Spectateurs :

3 000 environ  


Les Sochaliens sans succès depuis quatre rencontres vont tenter ce soir de relever la tête sur la pelouse de Niort. On note le retour de PRÉVOT dans les buts ainsi que les titularisations de KALULU et de KAPP dans le onze de départ.


La première incursion dans la surface est Sochalienne, avec TOUZGHAR et elle se termine par une frappe contrée de DAHAM. Les Chamois réagissent avec une percée au centre de NDOH, mais PRÉVOT vigilant sort de sa surface pour éloigner le danger.

Après une frappe lointaine de TARDIEU non cadrée, une belle frappe lourde de VION force PRÉVOT à réaliser un premier bel arrêt. Sur l’action suivante, PRÉVOT encore réalise un super arrêt pour préserver sa cage.

Le FCSM réplique avec un bon ballon en profondeur d’OGIER pour KALULU dans la surface qui malheureusement écrase trop sa frappe pour créer du danger.

Un tir de LEAUTEY trouve le poteau, même si PRÉVOT était sur la trajectoire. Alors que le rythme est retombé, il y a beaucoup de pertes de balle de part et d’autre.

Et le FCSM ouvre le score par KALULU qui signe un retour gagnant. Il dribble deux défenseurs avant d’entrer dans la surface et d’armer une belle frappe qui ne laisse aucune chance au portier Niortais.

Le FCSM poursuit, dans la foulée, ROBINET frappe du gauche mais ne cadre pas. 

Après une bonne intervention de PRÉVOT sur un centre, une jolie combinaison entre ALPHONSE et KALULU est difficilement repoussée par la défense Niortaise.

Un coup franc intéressant pour le FCSM tiré par TARDIEU est dévié en corner par le mur Niortais. 

Juste avant la pause, successivement, une frappe de KALULU depuis l’entrée de la surface s’envole et une très jolie frappe enroulée de TARDIEU flirte avec le montant gauche de la lucarne.

Après une ou deux alertes en début de match, le FCSM a pris le dessus et mérite de mener au score à la pause.

Le FCSM recommence bien avec TOUZGHAR qui sert KALULU, lequel talonne pour DAHAM mais la frappe de ce dernier est manquée. Les Chamois sont dangereux sur un coup franc qui est renvoyé par la défense Sochalienne.

Une grosse faute sur ROBINET est sanctionnée d’un coup franc. La défense Niortaise renvoie le tir de TARDIEU sur DAHAM dont la reprise est à nouveau renvoyée par la défense. Le FCSM poursuit avec KALULU qui obtient un corner qui ne donne rien.

Les Niortais obtiennent un penalty très sévère pour une main d’OGIER. ROYE se charge de le transformer en prenant PRÉVOT à contre pied.

Par la suite, le FCSM tente de reprendre les devants avec une jolie frappe de DAHAM qui passe au-dessus, puis sur un corner de SAO, c’est OGIER qui est tout proche de reprendre le ballon.

Finalement, le score ne change pas. Le FCSM ramène un point de l’extérieur et met mais à une mauvaise série.

C’est dommage quand même, les Sochaliens méritaient mieux que le nul, mais en ne concrétisant pas leur domination et leurs occasions, ils se sont exposés au retour des Niortais.
  

L'équipe :

PRÉVOT, ALPHONSE, OGIER, KAPP, PENDANT , FUCHS, TARDIEU (c), DAHAM (BA 77e), ROBINET (BAKAYOKO 67e), TOUZGAR, KALULU (SAO 84e)

Remplaçants:

ZIGI, GIBAUD, BERGDICH, , BA, SAO, BAKAYOKO


Pas de photos

 

30IÈME JOURNÉE DE DOMINO'S LIGUE 2 - LE 16-03-18 FCSM 0 - TOURS FC 0

 

Les buts :

  

Arbitre :

M. GAILLOUSTE

Spectateurs :

6 254  


Trois jours après avoir été lourdement battu mardi à Bonal par l’AJA, on attend ce soir une réaction d’amour propre des Sochaliens face à la lanterne rouge.


C’est parti dans un stade Bonal pas mal dégarni. Le premier corner est Sochalien, mais il ne donne rien malgré la reprise de la tête de MEÏTE au deuxième poteau. Il n’y a pas plus de résultat sur un coup franc à 35 mètres.

La première occasion vient de FUCHS qui prend sa chance à l’entrée de la surface, mais il ne cadre pas. BA tire un coup franc coté droit qui est renvoyé par la défense. Les Sochaliens sont bien rentrés dans le match, mais l’expression du jeu reste brouillonne. Il faut noter que le terrain est très difficile et ne favorise pas du tout le jeu.

Les duels sont assez durs, ALPHONSE est balancé par MIGUEL. Une reprise de BA à l’entrée de la surface est contrée au dernier moment. TARDIEU trouve BA par-dessus la défense, mais la reprise compliquée de l’attaquant Sochalien est manquée.

On sent un moment de panique dans la défense Sochalienne sur des tentatives d’intrusion dans la surface des Tourangeaux, mais finalement ça tient bon.

Il y a un peu plus de rythme, mais toujours pas d’occasions malgré la domination territoriale du FCSM. Sur un nouveau corner, TARDIEU trouve la tête de TEÏKEU, dont la reprise est finalement repoussée.

Juste avant la pause, TOUZGHAR trouve FUCHS dans la profondeur, mais ce dernier ne peut redresser le ballon et manque son centre. TOUZGHAR encore, sur une bonne inspiration réalise une superbe frappe en pivot mais DESCAMPS dégage la tentative.

Cette première période a proposé un match très pauvre techniquement. On sent bien que le FCSM est atteint, même si les joueurs sont plus présents dans les duels.

Au retour des vestiaires, le FCSM attaque plus fort. À la réception d’un centre, MEÏTE frappe en pivot, mais son tir termine dans le petit filet. Les Sochaliens obtiennent un corner puis un coup franc qui ne donnent rien.

On est pas à l’abri d’une surprise, car les Tourangeaux jouent un peu plus haut et obtiennent un corner qui ne donne rien. Un centre de MEÏTE en première intention est vendangé par TOUZGHAR.

LASME trouve un espace coté droit et centre fort devant le but, mais aucun Sochalien n’est à la réception, puis en conclusion d’une combinaison à trois, BA dérobe sa frappe et enfin une tête d’OGIER à la réception d’un coup franc lointain passe de peu à coté.

Le rythme est très nettement retombé avec deux équipes qui semblent à court d’énergie. Beau débordement de LASME qui tente sa chance de loin, mais sa frappe manque encore et toujours le cadre.

Dans les dernières secondes les Sochaliens obtiennent un corner qui ne donne rien même si ça ne passe pas loin et heureusement que sur le contre, DIARRA ne trouve pas ses attaquants.

Le FCSM a stoppé le cycle des défaites mais n’est pas parvenu à battre la lanterne rouge. Sur un terrain vraiment injouable, les Sochaliens se sont battus avec leurs armes du moment en laissant une impression d’impuissance offensive.
  

L'équipe :

ZIGI, ALPHONSE, OGIER, TEÏKEU, BERGDICH, FUCHS, TARDIEU (c), BA (DAHAM 83e), BAKAYOKO (ROBINET 66e), TOUZGAR, MEÏTE (LASME 66e)

Remplaçants:

LONG, PENDANT, KAPP, ROBINET, KALULU, DAHAM, LASME










 

29IÈME JOURNÉE DE DOMINO'S LIGUE 2 - LE 10-03-18 PFC 2 - FCSM 0

 

Les buts :

MANDOUKI (53e) et CHERGUI (90+3) pour PFC 

Arbitre :

M. WATTELIER

Spectateurs :

3 000 environ  


Après deux semaines sans match, le FCSM se déplace au PARIS FC qui se trouve trois points devant lui. Le Stade Charléty sonne le creux et on entend surtout les 300 Supporters Sochaliens qui se sont déplacés pour soutenir les "Jaune et bleu".


D’entrée, le PFC se procure une occasion avec MANDOUKI qui perd son face à face avec ZIGI. Ensuite, le FCSM tente de prendre le jeu à son compte. Un corner de BÉRENGUER est repris de la tête par MEÏTE mais il n’inquiète pas DEMARCONNAY, puis un coup franc de BÉRENGUER ne donne rien.

Un bon centre de TOUZGHAR trouve MEÏTE dans la surface, mais la reprise trop molle de ce dernier est sans danger pour le PFC.

Le FCSM essaie de faire tourner le ballon, alors que le PFC procède par des contres rapides et sur l’un d’eux, ZIGI sauve le FCSM en remportant à nouveau un face à face avec KERROUCHE.

BA réalise un festival et trouve TOUZGHAR dans la surface mais la remise de ce dernier pour BÉRENGUER est trop molle. Il y a finalement beaucoup trop d’imprécisions de part et d’autre pour créer du danger.

Après un gros retour de FUCHS qui contre un tir Parisien, pour le FCSM, TOUZGHAR est proche de se présenter devant le gardien du PFC, mais un défenseur l’en empêche au dernier moment.

La pause, au terme d’une période engagée mais sans grand relief est sifflée sur le score de 0 à 0.

À la reprise, le FCSM a le ballon. TOUZGHAR est trouvé dans la surface et une main de SIBIDÉ n’est pas sifflée par l’arbitre.

Et les Sochaliens sont au tapis. Sur corner, MANDOUKI au premier poteau s’élève le plus haut pour placer une tête piquée qui malgré une tentative réflexe de ZIGI termine dans le but Sochalien.

Les Sochaliens réagissent avec une frappe lointaine de TARDIEU repoussée des deux poings par DEMARCONNAY. Ils obtiennent des corners mais n’y arrivent toujours pas.

Alors que l’on rentre dans les cinq minutes de temps additionnel, BÉRENGUER reprend de volée un centre de BA, mais c’est au-dessus. Le FCSM se lance à l’abordage et le PFC en profite pour inscrire un second but par CHERGUI qui voyant ZIGI avancé réalise un joli lob victorieux.

Bien que dominateur dans le jeu, mais incapable d’accélérer et de créer du danger devant, le FCSM s’incline une nouvelle fois à l’extérieur.

C’est une défaite qui pèse lourd. Alors que tout le monde gagne devant, le FCSM reste planté à la queue du peloton des prétendants au groupe des play-offs.

Il va falloir gagner impérativement les deux rencontres de la semaine prochaine à domicile pour encore prétendre, en espérant des faux pas devant.
  

L'équipe :

ZIGI, ALPHONSE, OGIER , TEÏKEU , FUCHS , TARDIEU (c), DAHAM (ROBINET 81e), BERENGUER, BA (LASME 61e), TOUZGAR, MEÏTE (BAKAYOKO 70e)

Remplaçants:

LONG, RUIZ, BERGDICH, BAKAYOKO, LASME, ROBINET

Pas de photos

 

28IÈME JOURNÉE DE DOMINO'S LIGUE 2 - LE 13-03-18 FCSM 0 - AJA 4

 

Les buts :

BA (4e), SAKHI (23e), BARRETO (71e) et TACALFRED (84e) pour l'AJA 

Arbitre :

M. DELAJOD

Spectateurs :

6 613  


Battu lors des deux matchs passés, le FCSM va tenter ce soir de retrouver le succès dans cette rencontre de la vingt-huitième journée reportée à cause des intempéries.


Malheureusement, les Sochaliens sont rentrés sur la pointe des pieds dans le match et sur un corner renvoyé du poing par ZIGI, TACALFRED récupère et sert BA qui reprend promptement et ouvre le score pour l’AJA.

Le FCSM a de grosses difficultés à se remettre la tête à l’endroit et Yattara notamment donne bien des sueurs froides à la défense.

Après un coup franc à 35 mètres des buts de l’AJA qui ne donne rien, BERGDICH obtient un corner. Sur celui-ci, ALPHONSE tente un ciseau retourné, mais il commet une faute.

Alors que la pluie redouble, ZIGI sauve le FCSM. Suite à un mauvais renvoi d’OGIER, PHILIPPOTEAUX en bonne position oblige le gardien Sochalien à faire une belle détente pour éviter le pire.

Et rebelote pour ZIGI qui est à nouveau déterminant devant YATTARA qui avait profité d’une erreur de TEÏKEU. 

Et voilà, l’AJA qui se promène marque un second but. SAKHI bien lancé par ADÉOTI se retrouve seul face à ZIGI et le trompe d’une frappe entre les jambes. ZIGI a freiné le ballon, mais pas suffisamment pour l'empêcher de franchir la ligne.

C’est la catastrophe complète pour le FCSM qui est à la rue et ne trouve aucune solution devant. Les attaques rapides et l’entrain des Auxerrois font en permanence très mal aux Sochaliens. C’en est presque humiliant tellement l’AJA est facile. Hheureusement pour le FCSM, peut-être un peu trop.

À part une combinaison entre BÉRENGUER et TOUZGHAR annihilée par BOUCHER et une tête de ROBINET sur corner stoppée par le gardien de l’AJA, il n’y a rien à se mettre sous la dent coté FCSM.

Avant la pause, PHILIPPOTEAUX et BARRETO sont proche de marquer le troisième but. L’AJA a fait dans cette première période une promenade de santé face à des Sochaliens qui n’ont fait que de courir après le ballon.

Au retour des vestiaires, le FCSM change complètement de visage au niveau des intentions. Un coup franc de BÉRENGUER est sorti de la lucarne par BOUCHER, puis ROBINET manque le cadre suite à une mauvaise sortie de BOUCHER.

À peine entré en jeu, BAKAYOKO élimine un défenseur avant de se faire bouger par BA. Une frappe enroulée de TARDIEU à l’entrée de la surface passe au-dessus, puis BÉRENGUER est proche de marquer sur un dégagement raté de BOUCHER.

Mais l’AJA qui a laissé passer l’orage reprend sa marche en avant. ZIGI est encore à l’œuvre sur une frappe de PHILIPPOTEAUX avant que FUCHS ne réalise un sauvetage devant un Auxerrois. Ensuite, on a encore une grosse parade de ZIGI qui repousse en corner un tir d’ADÉOTI.

L’AJA marque un troisième but par BARRETO sur une frappe franche qui laisse ZIGI impuissant.

BÉRENGUER reçoit un carton jaune transformé par l’arbitre en rouge pour une faute sur AYÉ contraint de sortir sur blessure. 

Sur le coup franc qui suit, l’AJA marque un quatrième but par TACALFRED laissé libre de ses mouvements.

Juste avant la fin de la rencontre, ALPHONSE est tout proche de sauver l’honneur, mais sa frappe déviée passe de peu à coté.

Avec cette troisième défaite consécutive, les Sochaliens qui n’ont jamais été dans le coup ce soir perdent beaucoup et certainement toutes leurs illusions pour la fin de saison.
  

L'équipe :

ZIGI, ALPHONSE, OGIER, TEÏKEU, BERGDICH, RUIZ (BAKAYOKO 46e), FUCHS, TARDIEU (c), BERENGUER TOUZGAR (MEÏTE 63e), ROBINET  (LASME 62e)

Remplaçants:

LONG, PENDANT, DAHAM, BAKAYOKO, BA, LASME, MEÏTE










 

 

27IÈME JOURNÉE DE DOMINO'S LIGUE 2 - LE 23-02-18 ACA 3 - FCSM 2

 

Les buts :

BERENGUER (22e) et SAINATI (84 csc) pour le FCSM
AVINEL (14e) NOURI (85e et 91e ) pour l'ACA 

Arbitre :

M. LESAGE

Spectateurs :

3 000 environ  


Le FCSM qui est à deux points de l’ACA quatrième se souvient également de sa grosse défaite du match aller, sachant toutefois qu’il n’est jamais facile de jouer en Corse.


D’entrée les corses monopolisent le ballon et après une frappe de COUTADEUR sans danger pour ZIGI, ils obtiennent rapidement deux corners qui ne donnent rien. Le FCSM réplique par MEÏTE qui traverse tout le terrain avant d’être repris.

L’ACA obtient un bon coup franc coté droit. CAVALLI tire et AVINEL plus prompt reprend et pousse le ballon au fond des filets malgré un bon premier arrêt de ZIGI.

Les évènements vont vite, car le gardien Corse LECA est expulsé car il tacle méchamment TOUZGHAR juste à l’entrée de la surface. TOUZGHAR lancé par BA partait seul pour défier le gardien de l’ACA.

Après quelques minutes d’attente, c’est MANDANDA qui prend place dans les buts et CAVALLI qui sort. BÉRENGUER tire le coup franc et envoie une mine sous la transversale et égalise pour le FCSM.

Les Sochaliens ont maintenant la maîtrise du ballon et font courir les joueurs de l’ACA. Les esprits s’échauffent sur le terrain, d’abord avec FUCHS qui ne répond pas aux provocations de NOURI puis on sent qu’ils mettent une pression sur BERGDICH déjà averti pour l’amener à la faute fatale et ainsi rééquilibrer le nombre de joueurs sur le terrain.

L’entraineur du FCSM a du le sentir car il remplace BERGDICH un peu à la peine par BAKAYOKO. Juste avant la pause, on note pour l’ACA une tentative de lob lointain, mais ZIGI avancé se saisit du ballon.

Même si d’entrée BAKAYOKO trouve TOUZGHAR dont la tête en reculant n’inquiète pas MANDADA, on assiste à un début de seconde période plutôt timide, les Sochaliens ne parviennent pas à tirer profit de leur supériorité numérique.

Coup sur coup, les Sochaliens sont en bonne position mais ne concluent pas. D’abord, MEÏTE bien servi par ALPHONSE s’emmêle les pieds et rate la reprise, puis BÉRENGUER plein axe se précipite sur une offrande Corse, mais il manque son face à face.

Ensuite, c’est TARDIEU qui réalise une bonne frappe mais il manque le cadre. Les Sochaliens on bien pris l’ascendant sur le match mais il reste à soigner la finition.

L’ACA obtient un bon coup franc, tiré par SELEMANI il est bien renvoyé par la défense Sochalienne.

BA entame un festival de dribbles mais il set repris à l’entrée de la surface. Un nouveau coup franc intéressant pour le FCSM est tiré en force dans le mur par MEÏTE.

Ensuite, TEÏKEU intervient bien sur un centre de MAAZOU. Attention au FCSM qui est pourtant en supériorité numérique, de ne pas subir cette fin de match. TEÏKEU est averti suite à une faute évitable. Le coup franc qui suit donne des sueurs froides aux Sochaliens. Après un renvoi par le mur, la reprise de COUTADEUR échoue sur le poteau de ZIGI.

Le FCSM marque un deuxième but sur un tir puissant de MEÏTE, c’est SAINATI qui dévie le ballon dans son propre but.

Malheureusement, la joie est de très courte durée puisque un centre de MAAZOU laissé libre trouve NOURI qui pousse le ballon au fond des filets Sochaliens.

Et ce n’est pas fini, dans le temps additionnel, NOURI marque un troisième but après avoir transpercé toute la défense Sochalienne. 

C’est une très cruelle fin de match pour les Sochaliens qui n’ont finalement pas montré qu’ils étaient en supériorité numérique et ont craqué dans le money times. Très mauvaise soirée finalement.
  

L'équipe :

ZIGI, ALPHONSE, OGIER, TEÏKEU BERGDICH  (BAKAYOKO 46e), FUCHS (SAO 68e), TARDIEU (c), BERENGUER, BA, TOUZGAR (LASME 80e), MEÏTE

Remplaçants:

LONG, RUIZ, DAHAM, BAKAYOKO, SAO, LASME, ROBINET

Pas de photos
 

 

26IÈME JOURNÉE DE DOMINO'S LIGUE 2 - LE 16-02-18 FCSM 3 - HAC 2

 

Les buts :

MEÏTE (39e), TOUZGHAR (60e) et BERENGUER (82e) pour le FCS
MATETE (3e et 18e) pour le HAC 

Arbitre :

M. MOKHTARI

Spectateurs :

6 242  


Le FCSM espère ce soir reprendre sa marche en avant, rejoindre l’équipe du HAC au nombre de points et rester dans le wagon des outsiders.


Malheureusement, le FCSM encaisse d’entrée un but marqué par MATETA qui élimine trop facilement BERGDICH et RUIZ avant de fusiller ZIGI à bout portant.

Les Sochaliens un peu sonnés réagissent timidement. Sur un corner, la reprise de TARDIEU n’est pas cadrée. Puis, sur un enchainement FUSCH-TARDIEU, dommage, ALPHONSE manque sa reprise.

Les Sochaliens sont cette fois entrés dans le match, une grosse frappe de FUCHS de l’extérieur de la surface oblige BALIJON à une jolie parade. 

Ils se procurent encore une très grosse occasion suite à un excellent travail de BÉRENGUER, malheureusement, la reprise de volée de MEÏTE va dans les nuages.

Alors que ça allait mieux, MATETA marque un second but pour le HAC. Il profite encore du laxisme de la défense Sochalienne et s’amuse avec RUIZ et ZIGI pour dans un angle fermé glisser le ballon doucement dans le but vide. C’est la "cata" pour le FCSM.

Le FCSM repart quand même et une belle frappe de MEÏTE sur une remise de TOUZGHAR oblige BALIJON à une belle parade. Ensuite, c’est TOUZGHAR qui oblige le gardien Havrais à détourner des genoux en corner sa frappe.

Ouf !! Le FCSM vient de friser la punition sur une frappe lointaine de FONTAINE qui passe de peu à coté alors que ZIGI semblait battu.

Après cette parenthèse, une frappe de BA est trop molle pour surprendre le gardien Havrais. MEÏTE s’infiltre dans la surface et décroche une frappe enroulée à ras de terre sur laquelle BALIJON effectue un arrêt réflexe du pied. Ça se rapproche alors que les Sochaliens campent dans le camp adverse.

Après un corner qui ne donne rien, c’est MEÏTE qui soulage les Sochaliens en réduisant le score de la tête sur un centre remarquable de FUCHS. Vu la domination, c’est mérité.

Jusqu’à la pause, le FCSM requinqué domine nettement, mais ne parvient pas à égaliser.

Au retour des vestiaires, TEÏKEU et SAO remplacent RUIZ et BERGDICH. Après quelques minutes équilibrées, le FCSM reprend sa domination et montre beaucoup d’envie.

Successivement, un bon centre de TARDIEU trouve B
ÉRENGUER dans la surface, mais la reprise de ce dernier passe à coté. Puis un coup franc de MEÏTE ne donne rien.

Et TOUZGHAR égalise pour le FCSM. Un corner tiré par SAO provoque un gros cafouillage dans la surface Havraise. TOUZGHAR dans une forêt de jambes est le plus prompt pour propulser le ballon au fond des filets.

Sur un nouveau corner, une nouvelle tête de MEÏTE est renvoyée par la défense Havraise. Un contre Havrais, nécessite un tacle énergique de TEÏKEU pour stopper l’action.

Une nouvelle frappe exceptionnelle de MEÏTE complètement excentré oblige BALIJON à repousser in extremis le ballon sur sa ligne.

Le FCSM obtient un coup franc intéressant après une main Havraise à la limite de la surface. C’est BÉRENGUER qui le tire d’une frappe chirurgicale qui trouve l’angle de la lucarne et fait trembler les filets. Le FCSM prend l’avantage au score.

Finalement, le FCSM garde son avantage et remporte une victoire méritée et de la plus haute importance en se rapprochant du top 5. 

Après un départ catastrophique, le FCSM s’est arraché pour revenir et passer devant. On ne s’ennuie décidément pas à Bonal.
  

L'équipe :

ZIGI, ALPHONSE, OGIER, RUIZ (TEÏKEU 46e), BERGDICH (SAO 46e), FUCHS, TARDIEU (c), BERENGUER, BA, TOUZGAR (LASME 83e), MEÏTE

Remplaçants:

LONG, KAPP, TEÏKEU, DAHAM, BAKAYOKO, SAO, LASME











 

 

25IÈME JOURNÉE DE DOMINO'S LIGUE 2 - LE 02-09-18 STADE de REIMS 3 - FCSM 0

 

Les buts :

CHAVARRIA (24e et 76e) et ABDELHAMID pour le SdR

Arbitre :

M. STINAT

Spectateurs :

10 000 environ  


Après le grosse rencontre de CdF mardi soir, le FCSM joue ce soir chez le leader. L’équipe est pas mal remaniée pour faire tourner l’effectif mais surtout, il va falloir s’habituer à jouer sans MARTIN et ce jusqu’à la fin de saison.


D’entrée, les Rémois poussent et PRÉVOT doit intervenir des poings. Le FCSM réplique et obtient un corner qui ne donne rien. Comme toujours, le FCSM fait un pressing haut qui gène les Rémois.

Le FCSM prend les commandes de la rencontre, une belle frappe de FUCHS est déviée en corner au ras du poteau par le gardien Rémois. Puis c’est BAKAYOKO qui réalise une superbe percée et sert BÉRENGUER dont la frappe est également déviée en corner.

Les Rémois contrent. OGIER est obligé de se jeter pour éteindre le feu. Il reste au sol et se relève. Puis les Rémois ouvrent le score par CHAVARRIA. Complètement oublié par la défense Sochalienne, notamment BAKAYOKO, il reprend au deuxième poteau une passe croisée de OUDIN.

La défense Sochalienne souffre, le marquage est un peu lâche et PRÉVOT doit se coucher sur une frappe de près d’OUDIN. Coup dur, PENDANT tout juste revenu de blessure doit sortir, il est remplacé par BERGDICH.

Le FCSM obtient coup sur coup deux coups francs bien placés que tire BÉRENGUER. Mais sur les deux, le gardien Rémois LEMAÎTRE s’interpose dans les airs.

Dans le temps additionnel, SAO entre dans la surface et son centre tir passe devant la cage sans personne pour reprendre.

À la pause, il y a des regrets coté Sochalien, car ils ont fait plus que jeu égal avec le leader Rémois, mais ils sont menés.

Dès le retour des vestiaires, le FCSM attaque et sur une frappe enroulée de TARDIEU, le gardien Rémois LEMAÎTRE sort le cuir de la lucarne.

Pour Reims, CHAVARRIA part seul en contre, sa frappe est freinée par PRÉVOT, puis OGIER dégage avant que le ballon ne rentre dans le but.

Et rebelote pour PRÉVOT qui réalise une nouvelle parade décisive devant CHAVARRIA. Malheureusement, il se blesse et doit sortir sur une civière.

ZIGI à peine entré en jeu réalise un arrêt impeccable sur une frappe de NGAMUKOL. Alors que la fatigue commence à se faire sentir coté Sochalien, les Rémois en profitent pour pousser. OGIER et RUIZ taclent à tout va pour empêcher les attaquants Rémois d’aller jusqu’à ZIGI.

Dommage, sur une attaque rapide SAO gâche le ballon par manque de mordant. Même si c’est dur, les Sochaliens doivent y croire, Reims reste à portée.

Mais sur corner, c’est ABDELHAMID d’une reprise de la tête qui fait le trou pour Reims. Cette fois ça va être dur de revenir. D’autant que dans les minutes suivantes, CHAVARRIA marque un troisième but d’une superbe frappe enroulée

Malgré le score, le FCSM n’a pas démérité dans la construction, mais est resté impuissant devant le but Rémois. Le FCSM fait une mauvaise opération qui s’accentue avec les succès d’adversaires directs. C’est une dynamique qui s’arrête et il va falloir rebondir face au HAVRE.
  

L'équipe :

PRÉVOT (ZIGI 58e), FUCHS, OGIER , RUIZ, PENDANT (BERGDICH 30e), TARDIEU (c), DAHAM, BERENGUERSAO, BAKAYOKO (MEÏTE 75e), TOUZGAR

Remplaçants:

ZIGI, ALPHONSE, KAPP, BERGDICH, BA, MEÏTE, LASME

Pas de photos

 

24IÈME JOURNÉE DE DOMINO'S LIGUE 2 - LE 02-02-18 FCSM 4 - GAZELEC 1

 

Les buts :

TOUZGHAR (33e et 71e), MEÏTE (55e) et TARDIEU (60e) pour le FCSM

Arbitre :

M. DELPECH

Spectateurs :

6 052  


Les Sochaliens dans un bon cycle actuellement et vont essayer de se rapprocher encore un peu du top 5 ce soir, avant de recevoir le PSG. Dans cette perspective et avec les matchs rapprochés, l’entraineur Sochalien fait encore tourner l’effectif.


D’entrée, le FCSM prend les choses en main et c’est chaud sur le but Corse avec un centre en retrait de MARTIN que MEÏTE ne peut reprendre. Comme à leur habitude, les Sochaliens pressent haut.

Le GAZ réplique avec une frappe de GOMIS en angle fermé, mais PRÉVOT est vigilant. Comme le veut la tradition, à la dixième minute le public applaudit en mémoire de BAUDRY. En conclusion d’un gros travail coté gauche, MEÏTE arme une frappe surpuissante qui sonne un défenseur Corse quelques secondes.

Après un face à face gagné par PRÉVOT devant GOMIS, MEÏTE au milieu de trois défenseurs obtient un coup franc intéressant. Sur le coup franc tiré par MARTIN, BA obtient un corner qui ne donne rien.

Sur un contre du GAZ, RUIZ fait une mauvaise passe qui se termine par un sauvetage d’OGIER devant son gardien.

MEÏTE accroché dans la surface par N’GUESSAN s’écroule mais l’arbitre ne bronche pas. Ensuite, c’est chaud dans la surface du GAZ avec DAHAM, mais ça s’achève par un corner qui ne donne rien. Puis sur une remise de TOUZGHAR, la frappe de TARDIEU est déviée en corner.

La domination Sochalienne est nette, mais stérile pour le moment. Suite à un mauvais geste de TOURÉ qui laisse trainer son pied, PRÉVOT qui dégageait un ballon un peu mou d’OGIER reste au sol avant de se relever.

La plus grosse occasion depuis le début du match est pour MARTIN qui est tout proche de marquer, mais c’est dévié en corner au tout dernier moment par BRÉCHET. Et sur le corner de MARTIN mollement renvoyé par la défense, TOUZGHAR à 10 mètres décoche un tir à ras de terre qui passe entre des jambes, rase le poteau et fait trembler les filets.

Les Sochaliens continuent avec BA qui oblige ELANA à mettre en corner. Avant la pause, sur un coup franc de MARTIN, ELANA s’en sort encore. Les Sochaliens rentrent aux vestiaires avec l’avantage au score.

Dès la reprise du match, un corner tiré par MARTIN trouve la tête d’OGIER, mais c’est au-dessus. Puis MEÏTE voit sa frappe avec rebond captée par ELANA.

Sur corner, après un gros cafouillage devant le but Sochalien, le GAZ égalise par MARVEAUX. Il semble avoir un petit quelque chose sur PRÉVOT, mais l’arbitre accorde le but.

Piqués au vif les Sochaliens partent à l’abordage et reprennent rapidement l’avantage avec un but de MEÏTE qui d’une fantastique tête rageuse sous la barre fait oublier l’égalisation Corse.

Insatiable, le FCSM pousse, BA fait le coup du sombrero à la limite de la surface et obtient un coup franc. Le coup franc tiré par TARDIEU légèrement touché par un défenseur termine sa course au fond des filets d’ELANA.

Et le FCSM enfonce le clou avec un doublé de TOUZGHAR. KALULU déborde coté gauche et centre parfaitement pour TOUZGHAR qui ne tremble pas et d’un tir surpuissant trompe ELANA.

Le FCSM continue, TOUZGHAR décidément intenable est tout proche du triplé sur une longue balle de KALULU. Il profite d’un raté de BRECHET pour se présenter dans la surface, mais le défenseur LLORIS lui enlève le ballon au dernier moment.

Dans les dernières minutes, le FCSM gère et les Corses se réveillent. Sur coup franc, N’CHANGAMA trouve la barre de PRÉVOT qui n’a pas bougé. Puis PRÉVOT qui ne veut pas encaisser d’autre but réalise une double parade face à N’CHANGAMA.

Après un festival de BA qui oblige MARVEAUX à faire une grosse faute pour le stopper, on a droit encore à une nouvelle parade de PRÉVOT. Sur la dernière attaque Sochalienne hélas trois fois hélas, KALULU stoppe net et semble s’être claqué.

Les Sochaliens confirment ce soir de la meilleure des manières avec dix points sur douze lors des quatre dernières rencontres et avant de recevoir le PSG.

Il ne fallait pas ce soir énerver le FCSM qui a fait un énorme match collectif avec un super TOUZGHAR.
  

L'équipe :

PRÉVOT, ALPHONSE (BAKAYOKO 65e), OGIER, RUIZ, BERGDICH, TARDIEU (c), DAHAM, BAMARTIN (ROBINET 79e), TOUZGAR, MEÏTE  (KALULU 65e)

Remplaçants:

ZIGI, KAPP, FUCHS, BERENGUER, BAKAYOKO, KALULU, ROBINET

 







 

21IÈME JOURNÉE DE DOMINO'S LIGUE 2 - LE 30-01-18 RCL 0 - FCSM 1

 

Les buts :

TOUZGHAR (68e) pour le FCSM

Arbitre :

M. LAVIS

Spectateurs :

10 000 environ  


Une soixantaine de Supporters Sochaliens a fait une deuxième fois le voyage pour soutenir nos joueurs lors de ce match de la vingt et unième journée qui avait annulé pour cause de pelouse détrempée.


Coté Sochalien, on notera la présence au poste d’arrière droit de BAKAYOKO. D’entrée, les Sochaliens se positionnent hauts pour bloquer les Lensois dans leur camp. Rapidement, sur un coup franc de MARTIN, TARDIEU au second poteau voit sa frappe contrée, puis DAHAM dépose un centre parfait sur la tête de MARTIN au point de penalty, mais ça passe au-dessus.

La première approche Lensoise vient de ZOUBIR qui bute sur BERGDICH, puis une frappe de BAYALA à l’entrée de la surface et détournée en corner. DIARRA plein axe tente de lober PRÉVOT et trouve le haut de la barre.

KALULU file au but plein axe mais il est signalé hors jeu, puis TARDIEU décalé par KALULU tente une frappe lointaine qui passe au-dessus. Pour le RCL, ZOUBIR obtient un corner qui sera repris de la tête par FORTUNÉ largement au-dessus.

KALULU lancé en profondeur gagne son duel et marque mais il est encore signalé hors jeu. Après une grosse frappe de CHANTÔME qui pase de peu au-dessus de la lucarne, c’est ROBINET qui récupère le ballon dans les pieds de BIANDA et va défier le gardien Lensois sans succès.

Un bon coup franc obtenu suite à une main de BAYALA est tiré par MARTIN dans la lucarne, mais VACHOUX sort de justesse le ballon en corner.

Jusqu’à la pause les Sochaliens poussent. Une reprise de BÉRENGUER sur un bon centre de MARTIN passe au-dessus et ensuite, KALULU laisse la défense Lensoise sur place, mais il n’arrive malheureusement pas à conclure.

Au retour des vestiaires les Lensois obtiennent quatre corners d’entrée, mais ça ne donne rien. Après une tentative de MARTIN qui enchaine sans succès contrôle poitrine frappe, FORTUNÉ élimine BERGDICH mais il frappe dans les tribunes. Suite à un cafouillage dans la surface Sochalienne, PRÉVOT réalise deux parades énormes et évite le pire.

Puis le FCSM reprend la possession du ballon et insiste. Sur une tête lobée, DAHAM oblige VACHOUX à une belle parade ensuite sur un centre de MARTIN, la reprise de TOUZGHAR trouve le poteau.

Et après une tentative de LOPEZ qui n’est pas cadrée pour le RCL, le FCSM est récompensé avec un but de TOUZGHAR. Une descente de BAKAYOKO conclue par un beau centre au premier poteau est propulsée au fond des filets par l’attaquant Sochalien.

Le FCSM continue ensuite d’inquiéter les Lensois. D’abord TOUZGHAR obtient un corner qui ne donne rien, puis MATIN en bonne position trouvé par TOUZGHAR rate malheureusement sa frappe et enfin MEÏTE est victime d’une faute flagrante à dans la surface mais l’arbitre ne bronche pas.

Dans les dernières minutes, le FCSM gère sereinement son avance face à des Lensois qui se lancent de façon très désordonnée et ne parviennent pas à apporter du danger.

Finalement, le FCSM remporte logiquement cette rencontre et réalise une bonne performance et une superbe opération en se repositionnant au classement. Maintenant, c’est récupération pour être prêt pour vendredi à Bonal. 
  

L'équipe :

PRÉVOT, BAKAYOKO (FUCHS 80e), OGIER, RUIZ , BERGDICH, TARDIEU (c), DAHAM, BERENGUERMARTIN , ROBINET (TOUZGAR 46e), KALULU (MEÏTE (74e)  

Remplaçants:

ZIGI, KAPP, FUCHS, BA, MEÏTE, TOUZGHAR

 Pas de Photos

 

23IÈME JOURNÉE DE DOMINO'S LIGUE 2 - LE 26-01-18 LBC 1 - FCSM 1

 

Les buts :

MARTIN (47e) pour le FCSM
TOUNKARA (53e) pour LBC

Arbitre :

M. DELAJOD

Spectateurs :

4 000 environ


Les Sochaliens veulent poursuivre leur marche et laver l’affront du match aller à Bonal. Après la qualification en CdF, la difficulté est de ne pas penser au match contre le PSG et d’être concentré sur la partie de ce soir. Coté FCSM, une petite surprise en attaque avec la titularisation de SAO qui sera aux cotés de TOUZGHAR.


Les premières minutes sont à l’avantage des Berrichons avec une première occasion qui oblige PRÉVOT à sortir de sa cage, puis un nouveau rush nécessite une belle intervention de TEÏKEU.

Les Castelroussins ont le monopole du ballon dans le début de partie. Pourtant un centre de TOUZGHAR est proche d’être dévié par SAMNICK dans son propre but. ALPHONSE lui dévie une tentative de LBC en corner, corner qui est capté par PRÉVOT.

Pour le FCSM, MARTIN décale SAO à droite, celui-ci se rabat au centre et tente une frappe enroulée qui par manque de puissance est captée sans problème par PILLOT.

Les débats se sont équilibrés et le ballon va d’un camp à l’autre. Sur une grosse occasion de LBC, la frappe de TOUNKARA oblige PRÉVOT à se détendre pour mettre le ballon en corner. Puis, l’instant d’après c’est PILLOT qui doit sortir dans les pieds de TOUZGHAR.

Belle passe en cloche et en profondeur de MARTIN pour TOUZGHAR qui ne peut s’emparer du ballon et se fait percuter par le gardien adverse.

ALPHONSE reste au sol et souffre du genou, il se fait soigner mais doit finalement sortir. Il est remplacé par FUCHS.

Les Sochaliens terminent mieux, mais la pause est sifflée sur le score de 0 à 0. Il faudra faire plus pour ramener les trois points.

Peu après le retour des vestiaires, MARTIN ouvre le score pour le FCSM. Sur un centre de FUCHS de la droite, TOUZGHAR laisse passer et le ballon arrive à MARTIN qui à 15 mètres décoche une frappe croisée à ras de terre qui laisse PILLOT sans réaction.

Une tentative sur coup franc lointain de BENRAHMA fait courir un frisson dans les rangs Sochaliens. Puis TOUNAKARA égalise en reprenant en demi-volée un centre de TRAORÉ.

Aie! TEÏKEU  qui semble s’être claqué reste au sol, il est remplacé par MEÏTE, TARDIEU descendant d’un cran. C’est une tuile avec les échéances qui arrivent.

PRÉVOT intervient en deux temps sur une frappe de BENRAHMA. Ensuite, on a droit à une partie de billard devant le but Sochalien et c’est miracle que le ballon ne franchisse pas la ligne de but, le poteau venant au secours de PRÉVOT.

Ça va d’un camp à l’autre, MARTIN est proche de récupérer le ballon après une mésentente dans la surface de LBC puis, PRÉVOT gagne un duel face à MABELLA.

Le FCSM termine bien et est proche du holdup, mais finalement il faut se contenter du nul. Vu le contexte avec deux défenseurs au tapis, c’est bien.

L'équipe :

PRÉVOT, ALPHONSE (FUCHS 38e), OGIER, TEÏKEU (MEÏTE 58e), PENDANT, BA, TARDIEU (c), BERENGUER, MARTIN, SAO, TOUZGHAR (KALULU 80e)

Remplaçants:

ZIGI, BERGDICH, FUCHS, BAKAYOKO, KALULU, MEÏTE, LASME

Pas de Photos
 

 

22IÈME JOURNÉE DE DOMINO'S LIGUE 2 - LE 19-01-18 FCSM 1 - ASNL 0

 

Les buts :

MARTIN (89e sp) pour le FCSM

Arbitre :

M. DECHEPY

Spectateurs :

6 685  


Rencontre importante pour le FCSM, après la déconvenue de la semaine dernière à domicile et le report du match à Lens.


Il n’y a pas de situation chaude dans les premières minutes malgré que les deux équipes mettent du rythme de la vitesse et de l’énergie. Après une intervention sans problème de PRÉVOT, on a droit à un joli enchainement contrôle talonnade de KALULU.

Les Sochaliens font tourner le ballon et s’exposent aux contres des Nancéiens. Après la minute d’applaudissements en mémoire de BAUDRY, la première frappe du match est signée HADJI mais elle n’est pas cadrée.

On a droit à une belle action à une touche de balle des Sochaliens terminée par une balle de MARTIN pour KALULU qui est tout proche de reprendre dans la surface. Ensuite, BÉRENGUER réalise une roulette conclue par une frappe lointaine qui n’est pas cadrée.

Sur une mauvaise relance de FUCHS, BASSI est tout proche d’en profiter et il oblige FUCHS à intervenir fermement et avec quelques sueurs pour l’empêcher de frapper.

Pour l’ASNL, ABERGEL écope d’un carton jaune pour simulation et sa frappe de colère réprimandée par l’arbitre est proche du deuxième jaune synonyme de rouge.

Pour le FCSM, TOUZGHAR décale KALULU dont le centre trouve BÉRENGUER dans la surface. Sa reprise de volée rase le montant droit de NDY AMMENBÉ.

Sur un contre de l’ASNL, OGIER réalise un retour autoritaire pour stopper l’offensive. Le FCSM réplique avec une frappe lointaine de MARTIN et un déboulé de BERGDICH. Ensuite MARTIN dépose un coup franc sur la tête de KALULU dont la reprise frôle le but.

Devant des Sochaliens qui font bien tourner le ballon et font monter la menace, l’ASNL est à la peine et répond par de l’impact physique.

Lancé en profondeur, TOUZGHAR prend de vitesse la défense, mais NDY ASSEMBÉ dégage son camp in extrémis. 

Juste avant la pause, le FCSM se procure la meilleure occasion de cette période avec KALULU. Lancé par MARTIN il se présente devant le gardien Nancéien, mais sa frappe est juste freinée par NDY ASSEMBÉ et ça suffit pour que le ballon ne rentre pas.

Dès le retour des vestiaires, le FCSM part pied au plancher. TOUZGHAR lancé en profondeur est à deux doigts d’ouvrir le score. Malheureusement il croise trop sa frappe.

FUCHS récupère un ballon plein axe et arme une frappe lointaine qui passe au-dessus. MARTIN enroule une frappe sur un coup franc  bien placé et le cuir passe juste au-dessus.

Suite à une énorme faute sur TOUZGHAR, le défenseur de l’ASNL CUFFAUT est proche du rouge. Encore un ballon déposé par MARTIN sur la tête de TARDIEU qui seul à six mètres rate sa cible.

DAHAM réalise un coup du sombrero plein axe, il est stoppé irrégulièrement par BA qui écope d’un carton jaune logique.

ROBINET trouve MARTIN dont la frappe croisée qui rase le but, puis un coup franc plein axe très puissant de MEÏTE est proche de surprendre le gardien Nancéien.

Le Nancéien DEMBÉLÉ fait une énorme faute sur PRÉVOT et écope d’un carton jaune limite rouge. NDY ASSENBÉ lui se troue complètement mais DAHAM seul ne parvient pas à profiter du cadeau. Sa frappe beaucoup trop molle est repoussée par un défenseur.

Et le FCSM obtient un penalty suite à une faute sur MEÏTE et une faute de main dans la surface. MARTIN ne tremble pas, il marque avec l’aide du poteau droit et délivre tout le stade.

Finalement, après un dernier coup franc dégagé des poings par PRÉVOT, le FCSM s’impose très logiquement à l’issue d’une seconde période entièrement dominée.


L'équipe :

PRÉVOT, FUCHS, OGIER, TEÏKEU , BERGDIC, TARDIEU (c), DAHAM, BERENGUER (BA 85e),  MARTIN, KALULU (MEÏTE 65e), TOUZGHAR (ROBINET 65e) 

Remplaçants:

ZIGI, KAPP, PENDANT, ALPHONSE, BA, MEÏTE, ROBINET















 


20IÈME JOURNÉE DE DOMINO'S LIGUE 2 - LE 12-01-18 FCSM 0 - QRM 1

 

Les buts :

GAKPA (58e) pour QRM

Arbitre :

M. TOULLIOU

Spectateurs :

6 374  


Pour ce premier match retour contre QRM, le FCSM présente, au gardien près, la même équipe que contre Amiens. Le coup d’envoi est donné sur un terrain dont la pelouse pas en bon état qui affiche les stigmates de la rencontre de mardi.


Le FCSM rentre tout de suite dans le vif du sujet et campe dans le camp de QR. Un bon centre de KALULU repris de la tête par MEÏTE est capté par HARTOCK. Puis KALULU lancé en profondeur par DAHAM ne peut saisir le ballon un peu trop long et enfin MEÏTE lancé par OGIER ne cadre pas sa frappe.

Après la traditionnelle minute d’applaudissements de la dixième minute en mémoire de BAUDRY, MEÏTE est tout proche d’ouvrir le score. Sa frappe est repoussée par HARTOK d’un réflexe et ROBINET excentré à droite est proche de pousser le ballon au fond du but de QRM.

Encore et toujours le FCSM avec un rush de FUCHS qui se termine en corner, puis un très bon centre de KALULU qui ne trouve personne et enfin un coup franc de BÉRENGUER qui ne donne rien. 

Une magnifique frappe de MEÏTE oblige le gardien de QM à se détendre. Sur une longue balle de RUIZ en profondeur KALULU file dans le dos de la défense mais il ne peut déclencher sa frappe.

Le FCSM a beau être dominateur, la pause est sifflée sur le score de 0 à 0.

Au retour des vestiaires, le FCSM continue à aller de l’avant. Une magnifique reprise de volée de KALULU s’écrase sur la transversale. Peu après une frappe lointaine de TARDIEU est déviée en corner par HARTOCK et une frappe de BÉRENGUER est repoussée par le gardien de QRM.

Et hélas, sur la première occasion de QRM, le FCSM encaisse un but. GAPKA gagne son duel face à FUCHS et place habilement le ballon hors de portée de PRÉVOT. Il n’y avait pas beaucoup de place pour passer dans la défense de QRM, mais ça va surement encore se resserrer.

Le FCSM tente de se relancer, TOUZGHAR résiste à son défenseur et trouve MARTIN dont la frappe s’envole.

On sent dans la fin de partie la mauvaise affaire parce que le FCSM n’arrive plus à se montrer dangereux, malgré un coup franc de MARTIN qui est dégagé par les défenseurs et une frappe de BÉRENGUER sans danger pour HARTOCK.

Dans le temps additionnel, OGIER est trouvé dans la surface mais sa frappe rase le poteau d’HARTOCK. 

L’arbitre siffle la fin de la rencontre sur ce score en faveur de QRM qui signe un retour sur terre brutal pour le FCSM.

C’est le pire des scénarios et il faudra rebondir dans trois jours à LENS.
 
  

L'équipe :

PRÉVOT, FUCHS, OGIER, RUIZ, PENDANT, TARDIEU (c), DAHAM (TOUZGHAR 63e), BERENGUERROBINET (MARTIN 46e), KALULU, MEÏTE (SAO 78e ) 

Remplaçants:

ZIGI, BERGDICH, TEÏKEU, MARTIN, SAO, LASME, TOUZGHAR








 

 
 



 

 

 

© 2018 Supporter Club du FCSM_Tous droits réservés



Accueil
Association
Calendrier 2018-2019
CR Rencontres 2018-2019
Animations
Déplacements
Sections
Carte de supporter
Archives
Archives 2017-2018
Photos matchs Aller
Photos CdL
Nos Partenaires
Nous contacter