Accueil

Association

Calendrier 2022-2023

CR Rencontres 2022-2023

Animations

Déplacements

Sections

Carte de supporter

Archives

Archives 2010-2011

Photos matchs

Nos Partenaires

Nous contacter
Matchs Aller
AG 2011
Matchs de Préparation
Matchs Aller
Matchs Retour
Coupe de France
Coupe de la Ligue
Course du LION 2010
Séjour à CALAFFEL Oct-10
Fête des Associations
Rencontre Jumelage
Journées convivialité 2011
Les 80 ans de l'association

1ère JOURNÉE ALLER DE LIGUE 1 - LE 07 AOÛT 2010

 

 

FCSM

-

ARLES AVIGNON

 2

 

 1

Les buts :      BUTIN (16e) et FATY (54e) pour Sochaux
                         DJA DJÉDJÉ (10e) pour Arles Avignon
Arbitre :         M. CAILLEUX
Spectateurs : 10381


Pour commencer cette cette 63ème saison en ligue 1 face au promu Arles Avignon, les Supporters ont déployé leur nouvelle voile à l'entrée des joueurs, souhaité la bienvenue aux nouvelles recrues et un prompt rétablissement à Teddy RICHERT puis félicité Cédric BAKAMBU pour le titre acquis avec l'équipe de France des moins de 19 ans.

LE MATCH :
Les Sochaliens se sont montrés rapidement par une incursion de BUTIN, un corner rentrant de MARTIN et une puissante frappe d'ANIN non cadrée. La première incursion des Provençaux leur a permis d'ouvrir le score avant que BUTIN ne rétablisse l'équilibre peu après.

Par la suite, les Sochaliens monopolisent le ballon, sans toutefois se montrer dangereux. MIKARI se met plusieurs fois en évidence par ses montées rageuses et sur une nouvelle approximation de la défense Sochalienne, ERBATÉ est tout près de marquer. BUTIN doit céder sa place sur blessure et la pause est sifflée sur le score de 1 -1.

À la reprise, après une très timide poussée des Provençaux, on retrouve rapidement la domination Sochalienne et c'est logiquement qu'ils marquent le second but. Ensuite, se sont les montées de MIKARI, le ratissage important au milieu de terrain d'ANIN et des occasions qui se succèdent. Faute de marquer un troisième but, le FCSM reste toutefois à portée d'un contre. La fin de la rencontre est sifflée par M.CAILLEUX sur le score de 2-1 pour Sochaux.

Ce succès, qui plus est à domicile, est important pour lancer la saison dans de bonnes conditions. Gageons toutefois que les prochains adversaires seront plus coriaces et celà permettra d'avoir une idée plus précise sur les forces de l'équipe cette saison.

L'équipe :
DREYER, SAUGET, FATY, BRÉCHET (c), MIKARI, ANIN, MARTIN  , MAURICE-BELAY (CARLAO    77e), BOUDEBOUZ  , MAÏGA (BAKAMBU 83e), BUTIN (IDEYE 42e)
Remplaçants :
CROS, DUPLUS, JOSSE, CARLAO, TULASNE, BAKAMBU, IDEYE











 
   

2ème JOURNÉE ALLER DE LIGUE 1 - LE 14 AOÛT 2010

 

 

ST-ÉTIENNE

-

FCSM

 3

 

 2

Les buts :       SAUGET (5ecsc), PERRIN (56e et 64e) pour St-Étienne
                    BOUDEBOUZ (65e) et MARTIN (66e) pour Sochaux 
Arbitre :         M. TURPIN
Spectateurs : 24 053


Malgré le mois d'août, synonyme de vacances, de nombreux supporters se sont déplacés pour soutenir le FCSM dans le Forez.

LE MATCH
:

La première frappe de la partie est Sochalienne, mais elle n'inquiète pas JANOT, puis après une premiere tête Stéphanoise, un centre d'ÉBONDO est détourné par SAUGET dans ses filets sous la pression de SANOGO.

Les Sochaliens maîtrisent le match et montent encore en puissance après le premier quart d'heure, forçant les Stéphanois à reculer et à subir. JANOT notamment se met en évidence sur deux tentatives de MARTIN, puis une reprise de PERQUIS frôle le poteau. La pause est sifflée sur le score de 1 à 0 en faveur de St-Étienne.

À la reprise, BOUDEBOUZ remplace PERQUIS pour une version Sochalienne encore plus offensive.

L'ASSE tient mieux la balle qu'en première période , mais subit toujours l'emprise Sochalienne. Sur un contre Stéphanois rapide, PERRIN en deux temps trompe DREYER. ASSE 2 - FCSM 0.

Et PERRIN récidive huit minutes plus tard en reprenant victorieusement le ballon sur un corner. ASSE 3 - FCSM 0. C'est très sévère, vu le contenu du jeu Sochalien.

Mais les joueurs du FCSM ne baissent pas les bras et une minute après, sur une superbe frappe lointaine de BOUDEBOUZ, ils réduisent le score. ASSE 3 - FCSM 1.

Une nouvelle minute s'est à peine écoulée, que BUTIN entré en jeu s'échappe à gauche et centre en retrait. La reprise de MARTIN trompe JANOT. ASSE 3 - FCSM 2. 

Les Stéphanois sont acculés sur leur but par les Sochaliens et hormis un contre cinglant de RIVIÈRE et un coup franc de SAKO sur lesquels DREYER se met en évidence ils subissent. Respectivement MARTIN, BOUDEBOUZ et BAKAMBU manquent de peu une égalisation qui était méritée.

La fin de la rencontre est sifflée sur le score de 3 à 2 en faveur de l'ASSE. Les Sochaliens peuvent avoir des regrets. Le match livré a été spectaculaire mais en fin de compte peu payé. La prestation laisse toutefois entrevoir des possibilités de rebondir.

L'équipe :
DREYER, , FATY, PERQUIS   (BOUDEBOUZ 46e), BRÉCHET (c), MIKARI, SAUGET, ANIN, MARTIN, MAURICE-BELAY, IDEYE (BAKAMBU 78e), MAÏGA (BUTIN 60e)
Remplaçants :
CROS, CARLAO, JOSSE, TULASNE, BOUDEBOUZ, BUTIN, BAKAMBU,

















   

3ème JOURNÉE ALLER DE LIGUE 1 - LE 22 AOÛT 2010

 

 

FCSM

-

LOSC

 0

 

 0
 
Arbitre :         M. COUÉ
Spectateurs : 11 436

LE MATCH :
C'est par une chaleur très lourde que le match est engagé.Les Lillois sont les premiers dangereux par BERIA qui frappe sans trouver le cadre, avant que MAÏGA lancé en profondeur ne soit contré en corner. DEBUCHY sert GERVINHO qui ne cadre pas, puis une pause rafraichissement est proposée aux 22 acteurs. Durant les 20 premières minutes, la bataille s'est déroulée au milieu de terrain avec une nette emprise Lilloise. Au fil du temps, la pression s'accentuait et successivement, DE MELO, BALMONT et GERVINHO se montrent dangereux. La pause est sifflée sur le score de 0 à 0 avec 11 tirs Lillois dont 3 cadrés contre aucun tir pour Sochaux et une possession du ballon à 53% Lilloise.

À la reprise, la première offensive est à nouveau Lilloise, qui poursuit sur sa lancée et trouve notamment le poteau de DREYER par CABAYE. Ensuite, MAÏGA ne peut reprendre correctement un service de MARTIN, le LOSC manque un coup franc bien placé avant que FATY ne se blesse dans un sauvetage limite.

Dans le dernier quart d'heure, le FCSM prend le match à son compte et se montre dangereux à plusieurs reprises, notamment sur une tête de TULASNE qui frôle le poteau. Toutefois le LOSC n'abdique pas et DREYER se montre à son avantage sur une tentative de FRAU. Après quatre minutes de temps additionnel, l'arbitre siffle la fin de la partie sur le score nul et vierge de 0 à 0.

C'est un bon point pris par Sochaux qui s'est montré appliqué et sérieux, y compris dans la construction. Encore une fois, ANIN à été très présent. 

L'équipe :
DREYER, , SAUGET, FATY (IDEYE 60e), BRÉCHET (c), MIKARI, ANIN, PERQUIS, BOUDEBOUZ (TULASNE 86e), MARTIN, BUTIN (MAURICE-BELAY 56e), MAÏGA  
Remplaçants :
CROS, DUPLUS, PEYBERNES, MAURICE-BELAY, TULASNE, SVERKOS, IDEYE 












   

4ème JOURNÉE ALLER DE LIGUE 1 - LE 29 AOÛT 2010

 

 

FCSM

-

PSG

 3

 

 1
 
Les buts :      MAÏGA (14e), IDEYE (20e), PERQUIS (45e+1) pour Sochaux
                   HOARAU (49e) pour Paris
Arbitre :        M.BUQUET        
Spectateurs : 12 222
 
Une semaine après le nul face au LOSC, les Sochaliens sont à nouveau à BONAL pour rencontrer le PSG.
En raison de l'arrêté de la Préfecture du Doubs lié au déplacement des Supporters Parisiens, les Supporters Sochaliens sont également privés de tifo et autres banderoles.

LE MATCH :
Les Parisiens démarrent pied au plancher, les premières minutes sont chaudes et sur un quiproquo, Francis GILLOT se fait expulser par l'arbitre. DREYER stoppe avec autorité les tentatives du PSG. Sans paniquer, le jeu des Sochaliens se met en place et une percée de MAURICE-BELAY sur la gauche est terminée par un bon tir cadré que COUPET ne peut que détourner et MAÏGA surgit au milieu de la défense pour ouvrir le score en taclant le ballon au fond des filets. FCSM 1 - PSG 0.

Les Sochaliens ont la main mise sur le match, chaque attaque porte le danger sur la but Parisien et en plus DREYER se montre encore à son avantage. C'est alors que IDEYE sur une passe en profondeur de MAURICE-BELAY fait un festival à gauche, il laisse sur place SAKHO d'un crochet magistral et  trompe COUPET au premier poteau. FCSM 2 - PSG 0. 

Les Parisiens sont à la peine devant un bloc Sochalien bien compact et qui maîtrise bien la situation. Successivement, MAURICE-BELAY et IDEYE qui trouve le poteau donnent le tournis au PSG. Presque à la pause, sur un corner, PERQUIS marque de la tête un nouveau but. FCSM 3 - PSG 0. La pause est sifflée sur ce score.

Peu après la reprise, HOARAU s'échappe et d'une reprise de semi-volée croisée réduit le score. FCSM 3 - PSG 1.

Malgré celà, le FCSM ne se laisse pas impressionner et repart de plus belle vers l'avant, étouffant littéralement les Parisiens. Sans un arrêt réflex de COUPET sur un tir contré de MAURICE-BELAY, le ballon finissait au fond des buts. Le festival Sochalien continue et tout le collectif, avec des passes courtes, du pressing, des récupérations nombreuses initiées par ANIN est au diapason. Les Parisiens tentent en vain de s'organiser, ils obtiennent toutefois des corners qu'ils ne parviennent pas à convertir. CLÉMENT entré en jeu est expulsé pour une faute grossière sous les yeux de l'arbitre. La fin de rencontre reste à l'avantage du FCSM.

De ce match "référence", il faut féliciter tout le collectif qui a été excellent dans tous les domaines. DREYER par des interventions décisives, la défense très solidaire et efficace, ANIN récupérateur hors pair, MAURICE-BELAY décisif dans le jeu, BOUDEBOUZ et MARTIN très travailleurs et lucides, MAÏGA et IDEYE poisons permanents, buteurs et premiers défenseurs dès la perte de balle. 

L'équipe :
DREYER, SAUGET, PERQUIS , BRÉCHET (c), MIKARI, ANIN, MARTIN, BOUDEBOUZ (SVERKOS 90e), MAURICE-BELAY, MAÏGA  (CARLAO 90e), IDEYE  
Remplaçants :
CROS, DUPLUS, JOSSE, CARLAO, DRAMÉ, SVERKOS, BUTIN



 


 
   

5ème JOURNÉE ALLER DE LIGUE 1 - LE 11 SEPTEMBRE 2010

 

 

RENNES

-

FCSM

 3

 

 2
 
Les buts :      CATHERINE (5e), MANGANE (93e),  pour Rennes
                    PERQUIS (37e) pour Sochaux
Arbitre :         M.BIEN        
Spectateurs : 15 000 environ
 
Quelques Supporters ont fait ce déplacement lointain pour encourager les Sochaliens qui évoluaient avec leur nouveau maillot blanc "extérieur" et au total une soixantaine de Supporters étaient dans les tribunes.
Les Supporters ont été bien accueillis par leurs homologues Rennais et par les dirigeants Sochaliens.

LE MATCH :

Le second Rennes reçoit le quatrième, le FCSM, pour cette reprise en Ligue après la trêve internationale.

La première incursion est pour IDEYE qui résiste à la charge de quatre Rennais, puis BRÉCHET est blessé au visage dans un duel aérien par une main Rennaise et doit sortir se faire soigner. Pendant cette absence, sur corner le Stade Rennais ouvre le score sur une tête à bout portant de CATHERINE, sur laquelle DREYER ne pouvait rien.

Le début de rencontre est décidément difficile pour le FCSM qui perd MIKARI qui se blesse seul à la dixième minute. Puis dans l’adversité, on constate que le FCSM est solide et prend les affaires en main. Successivement, un bon service d’IDEYE, MAÏGA oblige DOUCHEZ à mettre en corner, MARTIN sur coup franc met DOUCHEZ à contribution, BOUDEBOUZ sur coup franc trouve IDEYE qui met à coté, MAURICE-BELAY sert DRAMÉ qui force à nouveau DOUCHEZ à un arrêt en deux temps et BOUDEBOUZ qui repique au centre frappe mais trouve également DOUCHEZ sur son chemin.

Enfin, sur un nouveau coup franc de BOUDEBOUZ, PERQUIS de la tête permet au FCSM d’égaliser. Les Sochaliens continuent à pousser et PERQUIS est tout près de récidiver, mais DOUCHEZ s’interpose cette fois. La pause est sifflée sur le score de 1 à 1 flatteur pour les Rennais.

À la reprise, Rennes est plus percutant, mais les Sochaliens continuent à pousser. Les Rennais effectuent des changements pour essayer de contrecarrer des Sochaliens conquérants qui se montrent dangereux deux fois coup sur coup par MAÏGA. Ensuite le match est plus âpre en milieu de terrain, mais le FCSM maîtrise toujours bien.

Dans la dernière minute des arrêts de jeu, suite à un coup franc contré les Rennais obtiennent un corner qui est fatal au FCSM et l
’arbitre siffle la fin de la rencontre sur le score de 2 à 1 en faveur de Rennes.


Rapidement menés au score, le FCSM a prouvé ses progrès en faisant ensuite le jeu et en égalisant logiquement avant la pause. Leur prestation aurait même mérité plus.
La deuxième mi-temps a été plus laborieuse, mais le FCSM a largement tenu tête et malheureusement dans les arrêts de jeu le Stade Rennais a marqué le but de la victoire. Il reste un goût d'amertume pour le FCSM qui ne méritait pas ça. 
Il faut positiver par rapport à la prestation proposée pour rebondir dès la réception de Nice. Ce FCSM 2010-2011 est séduisant.

L'équipe :
DREYER, SAUGET, PERQUIS (FATY 82e), BRÉCHET (c), MIKARI (DRAMÉ 34e), ANIN  , MARTIN, BOUDEBOUZ,  MAURICE-BELAY, MAÏGA, IDEYE (SVERKOS 78e),   
Remplaçants :
CROS, DRAMÉ, JOSSE, TULASNE, FATY, SVERKOS, BUTIN













   
6ème JOURNÉE ALLER DE LIGUE 1 - LE 18 SEPTEMBRE 2010

 

 

FCSM

-

OGCN

 4

 

 0

Les buts
:      IDEYE (46e), BOUDEBOUZ (66e), MARTIN (77e) et 
                   MAÏGA (88e) pour Sochaux
Arbitre :        M.VILÉO        
Spectateurs : 9744

Le SUPPORTER CLUB se réjouit de la présence dans la tribune des Supporters de nombreux jeunes qui apportent leur joie, de l'animation et une excellente ambiance.

LE MATCH :

Le FCSM solide à domicile accueille des Niçois invaincus en Ligue 1 depuis onze matchs. Tout de suite en action, le FCSM obtient un corner. BOUDEBOUZ le tire et MAÏGA reprend de la tête, mais OSPINA arrête le ballon. Les Sochaliens font une très bonne entame de match, le ballon circule bien, le pressing est solidaire et ils privent les Niçois de ballon.

Successivement, BOUDEBOUZ sur un tir lointain, IDEYE qui repique dans l’axe et tire obligeant OSPINA à se détendre et à nouveau BOUDEBOUZ sur un centre de SAUGET apportent le danger sur le but Niçois. Pour l’OGCN, seul MOUNIER d’une superbe frappe inquiète le FCSM, mais DREYER fait bonne garde et d’une superbe détente détourne en corner. 

Sur un coup- franc de MARTIN, IDEYE force OSPINA à une parade exceptionnelle. OSPINA récidive juste après sur une frappe de MARTIN. 

Alors qu’on joue les arrêts de jeu de la première mi-temps, SAUGET sert MAÏGA au centre, il décale IDEYE et la frappe enroulée de ce dernier termine au fond des filets.

La pause est sifflée sur le score largement mérité de 1 à 0 en faveur du FCSM.
 

A la reprise, on se demande si le FCSM va continuer sur sa lancée et si Nice va réagir, tant ils ont été surclassés en première période. MOULOUNGUI des 20 mètres tire largement au-dessus et SABLÉ sur un coup-franc de MOUNIER ne cadre pas. 

Mais le festival Sochalien se poursuit et IDEYE oblige CIVELLI à mettre la balle sur son poteau. MAURICE-BELAY déborde et se fait contrer, mais SAUGET récupère et centre pour une reprise de volée d’anthologie de BOUDEBOUZ. FCSM 2 - OGCN 0. 

Sur un dégagement de DREYER, IDEYE contrôle et sert MARTIN qui d’un lob très bien dosé bat OSPINA. FCSM 3 – OGCN 0. 

Les Sochaliens font un superbe récital qui ravit les commentateurs et les spectateurs. Et ce n’est pas terminé, un exploit de MAÏGA qui se joue de toute la défense termine au fond des filets Niçois. FCSM 4 – OGCN 0. 

Dans le temps additionnel, OSPINA d’une détente exceptionnelle sort en corner une tête à bout portant cadrée de TULASNE. L’arbitre siffle la fin de la rencontre sur le score sans appel de 4 à 0 en faveur du FCSM.

Il y a bien longtemps que BONAL n’avait connu pareille fête. Avec un gardien de but efficace, une défense bien en place et intraitable, un milieu au top et créatif puis des attaquants très complémentaires et sans arrêt en mouvement, c’est dans tous les compartiments du jeu que le FCSM était supérieur. Les Niçois ont été balayés par un raz de marée jaune et bleu.
 

Bref, c’est un FCSM stratosphérique qui était sur le terrain ce soir. Ce qu’on a vu contre le PSG et à Rennes dans le jeu est confirmé et c’est réconfortant pour la suite.

L'équipe :
DREYER, FATY  , PERQUIS, BRÉCHET (c), SAUGET, ANIN  , MARTIN (CARLAO 82e), BOUDEBOUZ (BUTIN 82e),  MAURICE-BELAY (TULASNE 82e), MAÏGA, IDEYE   
Remplaçants :
CROS, DRAMÉ, TULASNE, CARLAO, DIAS, SVERKOS, BUTIN


 




ENZO à la baguette





7ème JOURNÉE ALLER DE LIGUE 1 - LE 25 SEPTEMBRE 2010

OM

-

FCSM

2

 

1

Les buts :     TAÏWO (16e) et LUCHO (62e), pour Marseille, 
                   MAURICE-BELAY (75e), pour Sochaux
Arbitre :        M.DUHAMEL        
Spectateurs : 49 895 

Deux bus de Supporters ont fait le déplacement et au total il y avait une centaine de Supporters dans la tribune "visiteurs" pour soutenir le FCSM.

LE MATCH :

C’est avec le maillot "third", noir avec de fines rayures jaunes que les Sochaliens donnent le coup d’envoi sur le terrain du champion de France en titre contre un fort vent.

Les Olympiens sont rapidement en action et portent le danger dans le camp du FCSM avec successivement, une frappe de GIGNAC non cadrée, une reprise du même GOGNAC sur corner renvoyée par ANIN, un centre de TAÏWO détourné en corner par BRÉCHET.

Les Sochaliens se donnent de l’air sur une reprise acrobatique dos au but d’IDEYE non cadrée. Après une nouvelle frappe de TAÏWO détournée par PERQUIS, un une-deux entre IDEYE et MARTIN est taclé en corner par CHEYROU.

Alors que la partie s’est rééquilibrée, TAÏWO récupère une balle et tente un centre qui, grâce au vent trompe DREYER et termine au fond des filets. OM 1 – FCSM 0.

À une tentative avortée de GIGNAC, le FCSM réplique par MAÏGA qui centre le long de la ligne de but et le temps fort Sochalien se poursuit par une belle frappe non cadrée de MARTIN. Juste avant la pause sifflée sur le score de 1 - 0 pour l’OM, une reprise de GIGNAC passe au raz du poteau de DREYER.

Peu après la reprise, DREYER gagne un duel face à VALBUENA, puis BRÉCHET tire à coté et IDEYE qui part au but est repris in extrémis par AZPILICUETA.

Sur une longue touche d’AZPILICUETA prolongée de la tête par RÉMY entré en jeu, LUCHO double la mise. OM 2 – FCSM 0.

Les Sochaliens réagissent et sur une belle action construite, MAURICE-BELAY au départ et à la conclusion après un une-deux avec MARTIN, trompe MANDANDA. OM 2 – FCSM 1.

À part une tentative de GIGNAC qui trouve la transversale, c’est le FCSM qui fait le jeu et tente de revenir. Malheureusement, malgré cette poussée, rien ne sera marqué et l’arbitre siffle la fin de la rencontre sur la victoire de l’OM. Bien que n'ayant pas démérité, le FCSM n'a toujours pas ouvert son compteur à l'extérieur.

L'équipe :
DREYER, FATY, PERQUIS  , BRÉCHET(c), SAUGET, CARLÃO (BUTIN 80e), ANIN, MARTIN, BOUDEBOUZ (MAURICE-BELAY 64e) puis SVERKOS (9Oe), MAÏGA, IDEYE     
Remplaçants :
CROS, DUPLUS, JOSSE, DRAMÉ, MAURICE-BELAY, SVERKOS, BUTIN















   
8ème JOURNÉE ALLER DE LIGUE 1 - LE 02 OCTOBRE 2010

FCSM

-

RC LENS

3

 

0

Les buts :      MAÏGA (13e), IDEYE (44e), PERQUIS (73e) pour Sochaux
Arbitre :        M.RAINVILLE        
Spectateurs : 11 115 

Très bonne soirée pour les Supporters, avec une tribune bien garnie par la présence de nombreux jeunes qui se sentent bien et apprécient l'ambiance.
Par ailleurs, comme à l'accoutumée, le Supporter Club a accueilli 10 Supporters Lensois avant la rencontre pour un pot de l'amitié et des échanges d'écharpes et fanions.

Avant la rencontre, Kevin ANIN a reçu le trophée de joueur du mois de septembre. Le SUPPORTER CLUB s'en réjouit et tient particulièrement à féliciter ce joueur talentueux et proche des Supporters.

LE MATCH :
Après une défaite de justesse à Marseille, les Sochaliens invaincus et efficaces à domicile reçoivent le RC LENS qui reste sur trois victoires à BONAL  et fait figure de bête noire pour le FCSM. C’est Sochaux qui monopolise le ballon dans les premières minutes et se montre dangereux sur des coups de pied arrêtés. Toutefois, les lensois se créent une occasion par ÉDUARDO, mais DREYER et BRÉCHET veillent.
 
MAÏGA récupère au milieu du terrain et s’avance balle au pied, puis à 25 mètres envoie un boulet qui se loge dans les buts au ras du poteau de RUNJE. FCSM 1 – RCL 0.
 
DREYER gagne un duel face à ROUDET qui s’est présenté seul devant lui. Le FCSM continue de faire le jeu, IDEYE frappe, mais RUNJE capte le ballon sans difficulté. Après quelques escarmouches lensoises sans danger pour DREYER les Sochaliens continuent de presser et pour conclure, juste avant la pause, MAURICE-BELAY frappe obligeant RUNJE à repousser le ballon dans les pieds d’IDEYE qui devance la défense et marque. FCSM 2 – RCL 0.
 
A la reprise, les Lensois tentent timidement d’impulser du rythme devant des Sochaliens qui laissent venir. C’est toutefois MARTIN qui porte le danger devant le but de RUNJE sur coup-franc, puis BOUKARI pour LENS obtient un corner qui ne donnera rien. Une frappe tendue de BOUDEBOUZ est captée par RUNJE. Sur un corner Sochalien, BRÉCHET prolonge de la tête et IDEYE reprend juste au-dessus du but Lensois.
 
Un coup franc obtenu suite à une faute sur MARTIN est tiré par PERQUIS qui voit sa bonne frappe déviée par un Lensois hors de portée de RUNJE. FCSM 3 – RCL 0.
 
C’est la "OLA" dans BONAL et les Sochaliens déroulent en cette fin de partie, l’arbitre siffle la fin de la rencontre sur le score de 3 à 0 en faveur du FCSM.
 
La meilleure attaque du championnat a encore fait fort et les Sochaliens restent invaincus à domicile. Le résultat est sans appel et la qualité de jeu proposée a fait plaisir au public. C’est une très bonne opération qui permet de rester dans le haut du classement avant la trêve internationale. Toute l’équipe est à féliciter pour sa prestation. Une équipe solidaire, soudée, complémentaire et efficace dans toutes les lignes.
Il restera maintenant à glaner des points à l’extérieur, ce qui devrait immanquablement se produire en continuant sur cette dynamique et avec cette qualité de jeu.

L'équipe :
DREYER, FATY, PERQUIS, BRÉCHET(c), SAUGET, ANIN, MARTIN, BOUDEBOUZ (NOGUEIRA 84e), MAURICE-BELAY  (TULASNE 84e), MAÏGA (SVERKOS 84e), IDEYE    
Remplaçants :
CROS, DRAMÉ, TULASNE, CARLÃO, NOGUEIRA, SVERKOS, BUTIN
















   

 

 

 

 

9ème JOURNÉE ALLER DE LIGUE 1 - LE 16 OCTOBRE 2010

MHSC

-

FCSM

2

 

0

Les buts :       YANGA MBYWA (30e), BELHANDA (44e) pour Montpellier
Arbitre :          M.COUÉ       
Spectateurs :  20 000 environ

Quatre-vingt Supporters étaient dans la tribune pour soutenir les joueurs du FCSM.

LE MATCH
:

L’objectif pour les Sochaliens ce soir est d’ouvrir enfin le compteur à l’extérieur et ainsi de confirmer le bon début de saison du aux succès à domicile. PERQUIS suspendu, c’est FATY qui est dans l’axe et DRAME à gauche.

On joue depuis deux minutes et MARVEAUX trouve le poteau de DREYER d’un tir de 25 mètres. MARTIN sur coup franc et sur corner apporte le danger devant le but de Montpellier, avant que ESTRADA sur un tir de 25 mètres également et sur coup franc ne cadre pas. Malgré la poussée Montpelliéraine, le match est équilibré.

DREYER doit s’employer pour détourner en corner une tête de GIROUD, sur le corner d’ESTRADA tiré au premier poteau, SPAHIC dévie au second poteau sur YANGA MBIWA qui devance la défense et ouvre le score de la tête. Le FCSM réplique par IDEYE qui trouve JOURDREN à la parade et par MAURICE-BELAY qui centre un ballon qui fait billard dans la défense Montpelliéraine, avant une reprise de DRAMÉ qui ne cadre pas.

Une reprise de volée de GIROUD oblige DREYER à détourner à nouveau en corner, qui ne donnera rien. Ensuite, un long ballon de JEUNECHAMP dans la surface est remis dans l’axe par GIROUD sur BELHANDA qui d’un pointu trompe DREYER. Ceci juste avant la pose sifflée par l’arbitre sur le score de 2 à 0 en faveur du MHSC.

A la reprise, CARLÃO et TULASNE remplacent ANIN et BOUDEBOUZ. Le ballon circule rapidement d’un camp à l’autre. SPAHIC sur un corner Sochalien manque de peu d’envoyer la balle dans ses filets et une reprise de TULASNE lancé ne trouve pas le cadre. Le reste de la rencontre, bien qu’alerte ne changera rien au score.

Les Sochaliens n'ont jamais réussi à mettre en danger cette équipe de Montpellier Hérault SC qui  a construit son succès en première période. Il faut vite oublier et se concentrer sur la venue du TFC à Bonal.

L'équipe :
DREYER, SAUGET, FATY, BRÉCHET(c), DRAMÉ, ANIN
 (CARLÃO  46e), MARTIN  , BOUDEBOUZ (TULASNE 46e), MAURICE-BELAY (DIAS 76e), MAÏGA  , IDEYE  
Remplaçants :
CROS, TULASNE, CARLÃO, PEYBERNES, POUJOL, BUTIN
















 
10ème JOURNÉE ALLER DE LIGUE 1 - LE 23 OCTOBRE 2010

FCSM

-

TFC

 

3

Les buts :       CONGRÉ (72e et 88e), CETTO (79e) pour Toulouse
                    TULASNE (90e) pour Sochaux
Arbitre :         M.GAUTIER
Spectateurs :  11 198

LE MATCH :
Les Sochaliens qui retrouvent PERQUIS espèrent poursuivre leur bonne série à domicile. Le coup d’envoi est donné sous une pluie battante et c’est le TFC qui frappe en premier par CAPOUE, son tir contré est stoppé par DREYER. Peu après, BRAATEN frappe également sans inquiéter DREYER.

Les Sochaliens ont du mal à entrer dans le vif du sujet et subissent, le premier corner est également pour le TFC, il est touché de la tête par un toulousain, sans conséquence.

Un débordement et centre de MAÏGA est capté par VALVERDE, puis un nouveau corner du TFC se termine avec une faute sur DREYER. Le FCSM sort timidement et trop lentement. MAURICE-BELAY décale SAUGET qui voit son centre intercepté par VALVERDE.


Il faut attendre la demi-heure pour voir une action dangereuse des Sochaliens qui se termine par une faute flagrante sur IDEYE. Le coup franc tiré par MARTIN échoue sur la transversale.

Le FCSM prend enfin le match par le bon bout en s’imposant dans le jeu. C’est toutefois DEVAUX qui tire au-dessus de 25 mètres. IDEYE et MAÏGA successivement tentent sans succès de sortir Sochaux de sa torpeur.

A nouveau, une frappe de DEVAUX est contrée, puis le même DEVAUX déborde et obtient un corner. ANIN dégage de la tête et BOUDEBOUZ engage une contre attaque qui avorte rapidement. La première mi-temps est terne, avec beaucoup de déchet technique et la pause est sifflée sur le score nul et vierge de 0 à 0.

Dès la reprise, le FCSM presse et ratisse plus haut. IDEYE entame un dribble dans la surface, laisse sur place deux défenseurs et obtient un corner qui ne donnera rien. IDEYE à nouveau frappe du plat du pied mais VALVERDE se détend bien. Puis, coup sur coup, MACHADO trouve la transversale sur coup franc puis dans la foulée oblige DREYER à renvoyer son tir, FATY qui couvrait met en corner.

Les Toulousains qui s’enhardissent, obtiennent des corners qui ne donnent rien et pèsent de plus en plus sur le jeu. DEVAUX obtient un coup franc et PERQUIS un carton. MACHADO le tire, sans danger pour le FCSM. Une demi volée de DIDOT oblige DREYER à un arrêt réflex pour mettre en corner. Le corner tiré par MACHADO est repris par CONGRE qui s’impose au-dessus de tout le monde et ouvre le score pour le TFC.

Le FCSM réagit et pousse pour égaliser, MAÏGA écrase sa frappe et c’est sans danger pour VALVERDE. C’est toutefois  le plus mauvais scénario qui se produit, CETTO, d’une tête plongeante sur un coup franc de MACHADO marque le second but Toulousain au milieu d’une défense passive.

Malgré des changements, les Sochaliens ne trouvent pas les clés pour enfin se montrer dangereux. Au contraire, ils boiront le calice jusqu'à la lie, avec un nouveau but marqué par CONGRÉ, qui dévie comme à la parade un nouveau corner hors de portée de DREYER.

Quasiment sur la remise en jeu, TULASNE sauve l'honneur en reprenant de la tête un centre de MARTIN. L'arbitre siffle la fin de la rencontre, sur le score sans appel de 3 à 1 en faveur du TFC.

Le FCSM n’a pas réussi la passe de quatre à domicile et après cette deuxième défaite d’affilée, c’est un réel coup d’arrêt qu’ils subissent. Les coups de pied arrêtés ont à nouveau été fatals au FCSM.

L'équipe :
DREYER, FATY, PERQUIS  , BRÉCHET(c), SAUGET, ANIN (TULASNE 83e),
MARTIN , BOUDEBOUZ, MAURICE-BELAY (NOGUEIRA 68e), MAÏGA (BUTIN 78e) , IDEYE  
Remplaçants :
CROS, DRAMÉ, DUPLUS, T
ULASNE, CARLÃO, NOGUEIRA, BUTIN
 



















   
11ème JOURNÉE ALLER DE LIGUE 1 - LE 30 OCTOBRE 2010
OL
-
FCSM
2
 
1

Les buts :        BASTOS (30e), LACAZETTE (69e) pour Lyon
                     IDEYE (65e) pour Sochaux
Arbitre :          M.KALT
Spectateurs :  34 022

500 Supporters Sochaliens enthousiastes garnissaient la tribune "visiteurs" ce soir à Lyon.

LE MATCH : 
C’est sans ANIN et MAÏGA suspendus puis MAURICE-BELAY blessé que le FCSM se présente à LYON, à la recherche de ses premiers points à l’extérieur. D’autre part, CROS effectue ses grands débuts dans la cage Sochalienne.

Les dix premières minutes de la rencontre sont équilibrées, sans occasion de part et d’autre. Le premier corner est tiré par MARTIN, sans danger pour Lyon.

Successivement, GOURCUFF et BASTOS ratent leurs tentatives, de même qu’IDEYE tire au dessus, dans la foulée. Un nouveau corner de MARTIN est capté par LLORIS.

A la demi-heure, BOUDEBOUZ se défait de KÄLLSTRÖM et DIAKATÉ puis ajuste LLORIS qui réalise une parade de grande classe et met en corner. Une nouvelle fois, le corner de MARTIN ne donne rien et Lyon part en contre par GOURCUFF, il sert BASTOS sur la droite qui repique au centre et frappe du gauche au ras du poteau pour l'ouverture du score en faveur de l'OL.

Le FCSM réagit et sur un beau mouvement éclairé d’une talonnade de MARTIN, SAUGET dans la surface ne peut devancer la bonne sortie de LLORIS.

Juste avant la pause, un coup franc Lyonnais à la limite de la surface tiré par GOURCUFF est détourné par le mur Sochalien. Le corner ne donnera rien et la pause est sifflée sur le score de 1 à 0 en faveur de l’OL.

A noter que CROS a été peu sollicité par rapport à LLORIS, mais c’est l’OL qui a l’avantage à la pause.

La deuxième période voit le FCSM se présenter avec une option plus offensive, BUTIN remplaçant POUJOL.

Un nouveau coup franc Sochalien à 25 mètres est tiré par MARTIN sans succès. Puis une belle action Sochalienne à une touche de balle se termine par un tir d’IDEYE, sur lequel LLORIS est à nouveau décisif.

Juste après, le FCSM est enfin récompensé, IDEYE reprend victorieusement un service de MARTIN. OL 1 - FCSM 1.

Malgré la main mise Sochalienne sur le jeu, LYON est dangereux sur une frappe de LACAZETTE que CROS renvoie d’un arrêt réflex, mais le dégagement de BRÉCHET revient sur LACAZETTE, qui, au milieu de quatre joueurs marque contre le cours du jeu le second but de l’OL.

Le FCSM poursuit sa marche en avant et LLORIS doit à nouveau intervenir sur une tête de BUTIN. Les Lyonnais sont craintifs et renforcent leur dispositif défensif avec la rentrée de LOVREN.

Une reprise de NOGUEIRA sur un bon travail de BOUDEBOUZ passe de peu à coté. Jusqu’au bout, le FCSM encore renforcé en attaque par BAKAMBU, pousse mais sans succès.

L’arbitre siffle la fin de la rencontre sur le score de 2 à 1 en faveur de l’OL. Les Sochaliens on fait une excellente prestation et ils peuvent se sentir frustrés par le résultat. Incontestablement, ils méritaient largement de ramener quelque chose. Trois sauvetages de grande classe de LLORIS font la différence.

L'équipe :
CROS, SAUGET, FATY, BRÉCHET(c), DRAMÉ, PERQUIS (BAKAMBU 84e), MARTIN , BOUDEBOUZ, POUJOL (BUTIN 45e), TULASNE (NOGUEIRA 75e), IDEYE
Remplaçants :
DREYER, PEYBERNES, JOSSE, NOGUEIRA, DIAS, BUTIN, BAKAMBU
















   
12ème JOURNÉE ALLER DE LIGUE 1 - LE 06 NOVEMBRE 2010
FCSM
-
AJA
1
 
1

Les buts :        SAMMARITANO (23e), pour Auxerre
                     MAÏGA (81e) pour Sochaux
Arbitre :          M.THUAL
Spectateurs :  11 020

LE MATCH :

Après une série de trois revers, le FCSM se doit de prendre des points ce soir. Si à Auxerre, PEDRETTI et HENGBART manquent à l’appel, le FCSM enregistre les rentrées de MAÏGA et ANIN et IDEYE incertain est présent.

Le match démarre sur un faux rythme, avec assez rapidement un coup franc de BOUDEBOUZ qui ne donne rien, puis MAÏGA de 25 mètres d’une frappe sèche oblige SORIN à une parade en deux temps. Dans la foulée, SAUGET centre pour MAÏGA qui de la tête oblige SORIN à une nouvelle parade.

Le premier corner de l’AJA est tiré par BIRSA, sans conséquence pour les Sochaliens. Ensuite, MARTIN sert MAÏGA qui de la tête trouve encore SORIN à la parade. OLIECH d’une frappe appuyée oblige CROS à dégager des deux poings puis BRÉCHET à mettre en corner, sans conséquence pour le FCSM.

Après le premier corner Sochalien tiré par MARTIN et un contre mené par l’AJA, BRÉCHET manque sa relance et SAMMARITANO en profite pour ajuster de 20 mètres le portier Sochalien et ouvrir le score.

Un nouveau corner de MARTIN voit la reprise de PERQUIS au premier poteau frôler la transversale. IDEYE frappe au-dessus et encore IDEYE en conclusion d’un bon mouvement Sochalien voit sa pichenette passer juste au-dessus. FATY victime d’une contracture sort avant la pause au profit de DRAMÉ, SAUGET passant à droite, la pause est sifflée sur le score de 1 à 0 en faveur de l’AJA.

La deuxième période redémarre également sur un faux rythme et il faut attendre quelques minutes pour voir un premier tir de DRAMÉ entre les jambes d’un défenseur facilement capté par SORIN. Peu après un coup franc de BOUDEBOUZ à 25 mètres est claqué en corner par SORIN. Puis DRAMÉ centre sur IDEYE qui ne cadre pas et BOUDEBOUZ d’une frappe de près oblige SORIN à boxer le ballon des poings.

Le temps passe et à l’abord de dernier quart d’heure, le FCSM pousse, MARTIN déborde à droite et centre, MAÏGA voit sa superbe reprise de la tête frapper la transversale et le ballon rebondir tout près de la ligne. Dans la minute qui suit, c’est IDEYE qui voit sa reprise de la tête frapper la transversale et comme ça poussait fort, un nouveau centre de DRAMÉ est repris victorieusement de la tête par MAÏGA.

Dans les dernières minutes et les arrêts de jeu, le FCSM tente vainement de remporter la décision, sachant que sur un contre Auxerrois, CROS détourne du bout des doigts en corner. On peut regretter la bévue de la première mi-temps, car les Sochaliens ont du courir après le score et dire que l’égalisation est amplement méritée. Ce point pris stoppe la spirale négative et il va falloir se préparer pour chercher des points à BREST.

L'équipe :
CROS, FATY (DRAMÉ 37e), PERQUIS, BRÉCHET(c), SAUGET, ANIN,
MARTIN   , BOUDEBOUZ, MAURICE-BELAY   (BUTIN 67e), MAÏGA, IDEYE
Remplaçants :
DREYER, DRAMÉ, POUJOL, NOGUEIRA, BUTIN, BAKAMBU














   
13ème JOURNÉE ALLER DE LIGUE 1 - LE 13 NOVEMBRE 2010

SB29

-

FCSM

1

 

1

Les buts :       IDEYE (22e), pour Sochaux et ROUX (38e) pour Brest
Arbitre :          M.PICCIRILLO
Spectateurs : 15 000 environ

Une quarantaine de supporters étaient dans la tribune des visiteurs pour soutenir les "jaune et bleu". Ils se sont vu remettre quatre maillots en fin de rencontre par les joueurs venus les saluer, plus celui de l’ancien Sochalien, le Brestois DAF.

LE MATCH :
Le FCSM qui n’a pas encore obtenu le moindre point à l’extérieur affrontait le leader de la Ligue 1 invaincu sur ses terres. Dès le coup d’envoi, après un cafouillage devant le but Sochalien, Brest obtient un corner qui ne donnera rien.

Ensuite, un coup franc de BOUDEBOUZ repris de la tête par BRÉCHET est capté in extrémis sur la ligne par ÉLANA. Le ballon va d’un but à l’autre et CROS gagne un duel face à POYET, avant qu’IDEYE dans la surface ne frappe juste au-dessus du cadre et que MAÏGA n’obtienne un corner suite à un tir contré.

Le FCSM a la main mise sur les débats et assez logiquement, IDEYE ouvre le score suite à un service de MAÏGA et à un tir puissant du gauche qui trompe ÉLÉNA. Ils poursuivent avec un tir croisé de MAURICE-BELAY qui passe de peu à coté.

Un corner de BREST joué à deux se termine par un centre et un ballon remisé de la tête par BAYSSE qui trouve ROUX pour l’égalisation Brestoise. Encore une fois, le FCSM est battu sur coup de pied arrêté. Plus rien ne sera marqué avant la pause sifflée sur le score de 1 à 1.

Dès la reprise, IDEYE servit par ANIN perd son face à face avec le portier Brestois. A noter également un slalom et débordement de MAÏGA suivi d’un centre en retrait qu’IDEYE ne peut reprendre. CROS trop court sur un long centre de la droite prolonge d'une claquette , LESIOMIER reprend et CROS se reprend bien avec un bel arrêt réflex sur sa ligne.

Ensuite les Sochaliens reculent en pensant à préserver le nul et subissent la pression Brestoise, sans toutefois être réellement mis en danger. Après quatre minutes de temps additionnel, l’arbitre siffle la fin de la rencontre sur le score de 1 à 1.

Le FCSM obtient son premier point de la saison à l’extérieur, chez le leader du championnat. Cela laisse quand même un goût d’inachevé, il y avait la place pour faire le break avant la pause, le FCSM avait le match en main et ses attaquants posaient bien des problèmes à la défense Brestoise. Ensuite, les deux équipes ont été assez ternes et le match un peu soporifique, le terrain très gras et difficile y est sûrement pour une part.

L'équipe :
CROS, SAUGET, PERQUIS, BRÉCHET(c), DRAMÉ, ANIN
 , MARTIN, BOUDEBOUZ  , MAURICE-BELAY (NOGUEIRA 84e), MAÏGA, IDEYE (BUTIN 79e)
Remplaçants :
DREYER, JOSSE, PEYBERNES, NOGUEIRA, CARLÃO, TULASNE, BUTIN


Le Supporter Club remercie les Supporters, le staff technique et les joueurs Brestois pour l'excellent accueil qu'ils nous ont réservés. Le Franc-Comtois de cœur, Omar DAF nous a consacré du temps pour parler de sa nouvelle affectation dans un club qui est très accueillant.

Il conserve de notre région et des Supporters Sochaliens de très bons souvenirs. Pour preuve, ses voitures sont toujours immatriculées dans le DOUBS, et surtout il porte le N° 25 au dos de son maillot.  C’est un vrai  gentleman qui n’a pas hésité à offrir son maillot à Armelle, une de nos photographes du site.















   
14ème JOURNÉE ALLER DE LIGUE 1 - LE 20 NOVEMBRE 2010

FCSM

-

FC LORIENT

2

 

0

Les buts :      MAÏGA (43e) et IDEYE (58e) pour Sochaux,
Arbitre :         M.CAILLEUX puis M. BEN HADJ
Spectateurs : 9266

La section des "JEUNES & BLEUS" rend hommage au président du "SUPPORTER CLUB" pour son exemple, son dévouement et son animation au sein de l'association.

LE MATCH :
Ce match oppose deux équipes réputées joueuses et dès l’entame, Lorient obtient un corner qui ne donnera rien. Le FCSM réplique par MARTIN dont la frappe n’inquiète pas AUDARD. Consécutivement, GAMEIRO tire au-dessus et MARTIN sauve sur la ligne une reprise de la tête de MANGA. Le premier quart d’heure est plutôt à l’avantage des Merlus.

Sur une ouverture en profondeur de SAUGET, IDEYE pique le ballon devant AUDARD, mais la balle passe de très peu à coté. Le juge de touche n’avait pas signalé la position de hors jeu de IDEYE. Puis, sur un centre de BOUDEBOUZ de la droite, IDEYE ne peut reprendre la balle de la tête. Le match s’est animé et les Sochaliens ont maintenant la maîtrise du ballon. IDEYE sert ANIN qui à 20 mètres tire, mais le ballon est capté par AUDARD.

On approche de la pause et sur une nouvelle vague Sochalienne, le ballon circule rapidement de MAÏGA à IDEYE qui sert MAURICE-BELAY. Le centre puissant et précis dans la surface de ce dernier trouve MAÏGA qui reprend de la tête au milieu de la défense et trompe imparablement AUDARD. La pause est sifflée sur le score de 1 à 0 en faveur du FCSM.

Peu après la reprise, l’arbitre M. CAILLEUX, touché à la poitrine dans un contact avec un Lorientais en première période cède sa place au quatrième arbitre M. BEN HADJ.

Alors que MAURICE-BELAY également blessé est remplacé par NOGUEIRA, sur une percée MARTIN tente le une-deux avec MAÏGA, mais sur la remise de MAÏGA, BOURILLON tacle le ballon qui échoit finalement à IDEYE. Celui-ci ne laisse pas passer l’aubaine d’inscrire le second but Sochalien.

Avec des rentrées, Lorient choisit une option plus offensive et le FCSM laisse venir. Mais hormis un ballon détourné du bout des doigts par CROS et une légère pression, il ne se passera plus grand-chose jusqu’à la fin de la partie sifflée sur le score de 2 à 0 en faveur du FCSM.

Les deux attaquants Sochaliens ont encore frappés. Les trois points obtenus face à une équipe qui restait sur une bonne série sont importants pour le FCSM, dans ce championnat très serré. Le FCSM renoue avec la victoire au bon moment et est sur une série de trois matchs sans défaite.
 

L'équipe :
CROS, SAUGET, PERQUIS, BRÉCHET(c), DRAMÉ, ANIN , MARTIN, BOUDEBOUZ (TULASNE 84e), MAURICE-BELAY (NOGUEIRA 57e), MAÏGA (BUTIN 89e), IDEYE
Remplaçants :
DREYER, JOSSE, PEYBERNES, NOGUEIRA, BANKABU, TULASNE, BUTIN




















   
15ème JOURNÉE ALLER DE LIGUE 1 - LE 28 NOVEMBRE 2010

SM CAEN

-

FCSM

0

 

3

Les buts :     PERQUIS(40e), IDEYE(49e) et MAURICE-BELAY(63e) pour Sx,
Arbitre :         M.BIEN
Spectateurs : 15 000 environ

Les courageux supporters qui se sont déplacés pour accompagner leur équipe malgré les intempéries sont ravis de cette première victoire, qui plus est nette, à l’extérieur du FCSM.

LE MATCH :

Le FCSM qui reste sur une série de trois matchs sans défaite était opposé au SM CAEN qui lui est sur une série de quatre défaites. L’objectif est donc de maintenir le cap en se méfiant de la réaction d’orgueil des Caennais. C’est avec la même équipe que contre Lorient que le FCSM donne le coup d’envoi.

Sur une pelouse difficile et par un temps froid, les Sochaliens se portent rapidement dans le camp adverse et un coup franc de MARTIN envoyé dans la surface ne donne rien. Sur le contre, HAMOUMA décale TRAORÉ sur la gauche, mais il perd son duel avec CROS. S’ensuit une petite période Caennaise qui voit successivement REINEAU frapper largement au-dessus, puis CROS arrêter facilement un coup franc de HAMOUMA.

Le FCSM reprend les opérations en main et MAURICE-BELAY centre pour la tête de MAÏGA qui ne parvient pas à cadrer. On approche de la pause et sur un corner de MARTIN de la gauche, PERQUIS coupe le ballon au premier poteau et trompe THÉBEAUX. Peu après, PERQUIS se blesse à la cheville en retombant et sur la dernière action avant la pause, CROS met en corner une tentative de TRAORÉ. La pause est sifflée sur le score de 1 à 0 en faveur du FCSM.

A la reprise, JOSSE remplace PERQUIS. Très rapidement en action, le FCSM est dangereux par MAÏGA qui trouve le petit filet d’une frappe puissante. Immédiatement après, sur un nouveau corner de MARTIN, IDEYE devance le gardien et les défenseurs Caennais pour inscrire de la tête le second but du FCSM. Sochaux ne relâche pas la pression et un coup franc à 30 mètres de MARTIN passe au ras du poteau droit de THÉBEAUX. Menés 2 à 0, les Caennais choisissent une option plus offensive et poussent pour tenter de revenir dans le match.

C’est toutefois MAURICE-BELAY qui s’avance balle au pied et déclenche à 25 mètres un tir qui trompe THÉBEAUX pour la troisième fois. Dans le dernier quart d’heure, Caen pousse mais sans toutefois mettre réellement en danger le FCSM qui gère bien son affaire.

Le coup de sifflet final intervient donc sur le score sans appel de 3 à 0 en faveur du FCSM qui avec cette première victoire à l’extérieur fait une excellente opération, avec trois points de plus, trois nouveaux buts au compteur et zéro but encaissé. Le FCSM rejoint l'OM et le LOSC en tête du classement de la meilleure attaque.
 

L'équipe :
CROS, SAUGET, PERQUIS (JOSSE 46e  ), BRÉCHET(c), DRAMÉ, ANIN, MARTIN  , BOUDEBOUZ, MAURICE-BELAY (NOGUEIRA 71e), MAÏGA, IDEYE (TULASNE 79e)
Remplaçants :
DREYER, JOSSE, PEYBERNES, NOGUEIRA, BANKABU, TULASNE, BUTIN






























   
16ème JOURNÉE ALLER DE LIGUE 1 - LE 04 DÉCEMBRE 2010

FCSM

-

VAFC

2

 

1

Les buts :       CARLAO(15e), MAÏGA(55e) pour  Sochaux
                    SANCHEZ (65e) pour Valenciennes
Arbitre :         M.MALIGE
Spectateurs : 9 186

Bravant le froid matinal, les Supporters étaient à l’œuvre de bonne heure pour préparer le stade, comme lors de chaque rencontre à domicile.
MAÏGA a reçu avant la rencontre pour le deuxième mois consécutif, son trophée de meilleur joueur du mois.

LE MATCH :

Malgré les conditions climatiques, c’est sur une excellente pelouse qui a été l’objet de toutes les attentions (gazon chauffé et protégé par une bâche sous laquelle de l’air chaud a été soufflé) que le match s'est engagé. PERQUIS est forfait suite à sa blessure à CAEN, mais FATY revient. En dernière minute, ANIN forfait est remplacé par CARLÃO.

Dès la première minute, IDEYE sert MARTIN qui frappe mais PENNETEAU détourne en corner. Ensuite, le ballon circule d’un camp à l’autre et sur une action de VA, SAEZ marque de la main, l’arbitre refuse logiquement le but et lui met un carton jaune.

Les Sochaliens ont la maîtrise du ballon et sur un centre de BOUDEBOUZ, la tête de MAÏGA passe de peu à coté. Sur un long coup-franc de MARTIN légèrement détourné par un Valenciennois, CARLÃO au deuxième poteau tacle le ballon et ouvre le score pour le FCSM.

Juste après, IDEYE envoie un boulet de canon au-dessus du but de PENNETEAU et MARTIN tire de peu à coté. Les Sochaliens monopolisent le ballon et malgré tout, juste avant la pause, une tête à bout portant de ABOUBAKAR oblige CROS à détourner en corner. Le corner ne donnera rien et la pause est sifflée sur le score de 1 à 0 en faveur du FCSM.

Dès la reprise, MAURICE-BELAY déborde et tire, mais PENNETEAU capte le ballon. Peu après, MARTIN lance IDEYE, lequel élimine un défenseur et tire au but mais un défenseur sauve sur la ligne. Le FCSM pousse, IDEYE sert MAÏGA qui résiste aux défenseurs, dribble PENNETEAU et marque le second but d’un FCSM qui a la main mise sur le match.

Malgré cela, c’est Valenciennes qui réduit le score par SANCHEZ servit par ABOUBAKAR qui avait hérité d’un dégagement de BRÉCHET. Les Sochaliens connaissent ensuite quelques minutes de pression Valenciennoise et CROS doit intervenir à plusieurs reprises efficacement, avant que le FCSM ne s’offre quelques contres qui ne donneront rien.

L’arbitre siffle la fin de la rencontre sur le score de 2 à 1 en faveur du FCSM. Ce troisième succès d’affilée fait du bien et permet au FCSM de progresser au classement. Seul le manque de réalisme du FCSM a permis à VA de rester dans le match jusqu’au bout.
 

L'équipe :
CROS, SAUGET, FATY, BRÉCHET(c) , DRAMÉ, CARLAO, MARTI, BOUDEBOUZ (NOGUEIRA 82e), MAURICE-BELAY (TULASNE 89e), MAÏGA, IDEYE (BUTIN 92e)
Remplaçants :
DREYER, JOSSE, DUPLUS, NOGUEIRA, ANIN, TULASNE, BUTIN






Un terrain en hiver et l'accueil ça se prépare








   
17ème JOURNÉE ALLER DE LIGUE 1 - LE 11 DÉCEMBRE 2010

ASNL

-

FCSM

1

 

0

Les buts :       ANDRÉ LUIZ (74e) pour  Nancy
Arbitre :         M.VILÉO
Spectateurs : 15 000 environ

Quatre cents supporters étaient dans la tribune visiteurs pour encourager le FCSM. Certains sont arrivés d’extrême justesse suite à une avarie en cours de route.

LE MATCH :
Invaincus depuis cinq rencontres, le FCSM est privé de MARTIN suspendu mais retrouve PERQUIS de retour de blessure.

Sur cette pelouse synthétique, dès la deuxième minute, HADJI oblige CROS à repousser son tir. Pratiquement sur le renvoi, IDEYE lancé en profondeur part au but, mais il est devancé par GRÉGORINI. Les Sochaliens font preuve de maîtrise et GRÉGORINI encore repousse des poings un tir de BOUDEBOUZ. Peu après, MAÏGA centre de la gauche pour IDEYE qui ne réussit pas à cadrer sa tête.

Alors que le match s’équilibre, FÉRET place une frappe croisée à coté du poteau droit. Puis sur corner, GRÉGORINI repousse sur la ligne une tête de FATY. Sur le contre, HADJI perd son duel avec CROS mais le ballon échoit à FÉRET dont le missile frappe la transversale et sort.

La mi-temps est sifflée sur le score nul et vierge de 0 à 0. Le FCSM a dominé cette première phase, sans toutefois malgré des occasions être parvenu à en tirer profit.

Dès la reprise, BOUDEBOUZ ne parvient pas à cadrer son tir sur coup franc. L’ASNL prend plus le jeu à son compte, se montre plus présent dans les duels et le FCSM recule un peu. Un coup franc de GAVANON est bien capté par CROS. En contre, BOUDEBOUZ sert MAÏGA dont la frappe puissante n’est pas cadrée.

Alors qu’il reste une demi-heure, TRAORÉ voit sa reprise en pivot s’envoler. La pression est Nancéenne et un coup franc très sévère pour le FCSM sifflé par l'arbitre amène une action confuse devant les buts du FCSM. CROS repousse trois fois, BRÉCHET une fois et pour terminer, ANDRÉ LUIS reprend et ouvre le score pour NANCY. Dans le cafouillage, BÉRANGUER qui a fait action de jeu était au départ largement en position de hors jeu.

Le FCSM tente de réagir, mais sans parvenir à bousculer NANCY. Successivement, BOUDEBOUZ voit sa frappe repoussée sur DRAMÉ, entré en jeu à la place de FATY blessé, mais sa reprise est stoppée par GRÉGORINI. Puis c’est IDEYE qui ne cadre pas sa reprise de la tête sur un centre de MAÏGA et dans les arrêts de jeu, un coup franc de BOUDEBOUZ est prolongé par BRÉCHET puis repris puissamment de la tête par IDEYE, mais le ballon passe juste au-dessus de la transversale.

Le FCSM peut avoir des regrets, car il méritait mieux sur l’ensemble de la partie. Il a manqué du réalisme en première période et de mieux négocier les contres de la secondes. Cette défaite met fin à une série et confirme, même si cela s’est joué à peu de chose, les mauvaises statistiques à l’extérieur. Il faut maintenant se concentrer sur la prochaine rencontre.
 

L'équipe :
CROS, FATY (DRAMÉ 81e), PERQUIS, BRÉCHET(c), SAUGET, ANIN (NOGUEIRA 84e), CARLÃO  , BOUDEBOUZ, MAURICE-BELAY ( BANKAMBU 84e), MAÏGA, IDEYE
Remplaçants :
DREYER, JOSSE, DRAMÉ, NOGUEIRA, TULASNE, DIAS, BAKAMBU.










   
18ème JOURNÉE ALLER DE LIGUE 1 - LE 19 DÉCEMBRE 2010

FCSM

-

BORDEAUX

1

 

1

Les buts :       JUSSIE (28e) pour  Bordeaux et IDEYE (35e) pour Sochaux
Arbitre :         M.CHAPRON
Spectateurs : 12 030


Il y avait un air de Noël dans les travées des Supporters.

LE MATCH :
MARTIN est de retour après avoir purgé son match de suspension et nouvelle très réjouissante, Charlie DAVIES est sur la feuille de match pour la première fois après son terrible accident de mars 2009. A noter qu’il avait marqué ses deux seuls buts en Ligue 1 contre les Bordelais.

À Sochaux, malgré les conditions climatiques, on sait faire des miracles et c’est sur une pelouse en parfait état que le match est engagé après une minute de silence à la mémoire de René HAUSS.

Rapidement en action, les Sochaliens se montrent dangereux sur un coup franc de MARTIN renvoyé des poings par CARRASSO. Les Girondins répliquent par GOUFFRAN qui déborde et voit son centre dévié en corner par CROS. Puis BOUDEBOUZ sur un nouveau coup franc met MAÏGA en bonne position, mais celui-ci tire largement à coté. Enfin, IDEYE perce à droite, repique au centre et tire au raz du poteau de CARRASSO.

À partir de ce moment, les Bordelais ont la possession du ballon et sont pressants. Sur un centre de TRÉMOULINAS qui passe devant tout le monde, DRAMÉ met en corner sous la pression d’un Bordelais. Puis sur coup franc, BEN KHALFALLAH tire puissamment de peu au-dessus et enfin, un corner bien tiré par le même BEN KHALFALLAH est prolongé dans la mêlée de la tête au deuxième poteau par PERQUIS. JUSSIÉ saute plus haut que DRAMÉ pour ouvrir de la tête le score en faveur de BORDEAUX.

Ce coup du sort a le mérite de stimuler le FCSM qui se rue à l’assaut du but Bordelais et sur une belle ouverture de BOUDEBOUZ, MARTIN dans la surface se joue d’un défenseur et sert IDEYE qui bat CARRASSO lequel toutefois dans un geste désespéré touche le ballon sans pouvoir empêcher le but. Les Sochaliens poussent jusqu’à la pose qui sera sifflée sur le score nul de 1 à 1.

Au début de seconde période, les Bordelais se montrent entreprenants mais le match est rapidement stoppé, le juge de touche qui a glissé s’est blessé et doit être remplacé par le quatrième arbitre. Dès la reprise, TRÉMOULINAS frappe de loin à coté des buts de CROS. Puis CROS s’interpose avec brio à une tentative de DIABATÉ. Cela redynamise le FCSM qui presse et se montre dangereux par IDEYE qui déborde à gauche et centre sur la tête de MAÏGA dont la reprise est renvoyée in extremis par CARRASSO. Sur une nouvelle action Sochalienne, MARTIN d’une frappe spontanée après un contrôle de la poitrine trouve la transversale de CARRASSO qui était battu.

Jusqu’à la fin de la rencontre, le ballon va d’un camp à l’autre mais plus rien ne sera marqué malgré une reprise de SAUGET repoussée par un arrêt réflex de CARRASSO, une main de GOUFFRAN dans la surface et un tacle par derrière dans la surface sur ANIN. L’arbitre ne sifflera pas, si ce n’est la fin de la rencontre sur le score acquis à la mi-temps.

Sur l’ensemble de la rencontre le nul n’est pas illogique, chacun ayant eu sa mi-temps. Par rapport aux occasions de la seconde période, les Sochaliens ne sont pas passés loin du succès. Le FCSM a développé du jeu face à un bon BORDEAUX et largement tenu le défi physique imposé par les Girondins. Toute l'équipe a été au diapason.

L'équipe :
CROS, SAUGET, PERQUIS, BRÉCHET(c), DRAMÉ, CARLÃO, ANIN,  BOUDEBOUZ, (MAURICE-BELAY 79e), MARTIN, MAÏGA, IDEYE
Remplaçants :
DREYER, JOSSE, FATY, NOGUEIRA, TULASNE, DAVIES MAURICE-BELAY.

















   
19ème JOURNÉE ALLER DE LIGUE 1 - LE 22 DÉCEMBRE 2010

ASM FC

-

FCSM

2

 

1

Les buts :       MALONGA (8e) et PARK (93e) pour  Monaco
                    LOLO (47e csc) pour Sochaux
Arbitre :         M.RAINVILLE
Spectateurs : 5 000 environ


Une soixantaine de Supporters se sont déplacés pour soutenir les "Jaunes et Bleus".

LE MATCH :
Le FCSM aligne la même équipe que contre Bordeaux pour engager ce match face à des Monégasques qui restent sur un nul à Paris.

D’emblée, le FCSM prend le jeu à son compte et sur une bonne frappe cadrée de BOUDEBOUZ, RUFFIER détourne en corner. Sochaux poursuit sa domination, mais sur la première incursion de l’ASM, LOLO centre fort à ras de terre devant le but depuis la droite. Le ballon ne peut être intercepté ni par CROS, ni par PERQUIS et MALONGA devance SAUGET au second poteau pour ouvrir le score en faveur de MONACO.

Contrarié dans ses plans, le FCSM ne se laisse pas impressionner pour autant et reprend la partie à son compte avec en conclusion une frappe de MAÏGA non cadrée puis sur un coup franc de l’inévitable MARTIN, une tête de PERQUIS qui oblige RUFFIER à claquer en corner le ballon qui se logeait sous la barre.

Hormis un coup franc de LOLO capté sans problème par CROS, c’est le FCSM qui poursuit un travail de sape traduit par une tentative de ciseau retourné d’IDEYE et un coup franc lointain et excentré de MARTIN qui trouve le poteau opposé de RUFFIER qui était battu. Peu avant la pause, sur un contre rondement mené, HARUNA trouve la transversale d’un tir puissant. Les deux équipes rentrent au vestiaire sur le score de 1 à 0 en faveur de l’ASM.

Dès la reprise, le FCSM passe à une disposition plus offensive avec la rentrée de MAURICE-BELAY à la place de CARLÃO. Tout de suite en action, MAURICE-BELAY s’infiltre et frappe puissamment en cadrant au ras du poteau, RUFFIER détourne en corner.
Sur le corner bien tiré par MARTIN, PERQUIS met la pression dans la défense et LOLO marque contre son camp. Le FCSM est logiquement revenu au score et continue à maîtriser. Un contrôle manqué de BRÉCHET donne quelques chaleurs, mais c’est sans conséquences.

LOLO est tout près de marquer, mais il ne parvient pas à cadrer. Sur une nouvelle poussée Sochalienne, BOUDEBOUZ oblige HANSON à mettre en corner. Le corner toujours tiré par MARTIN ne donnera rien cette fois.

On arrive dans la période des changements des deux cotés, NOGUEIRA à la place d’IDEYE pour le FCSM et deux entrées pour l’ASM. Malheureusement, peu après, MAURICE-BELAY qui était entré à la reprise doit céder sa place à TULASNE sur blessure.

MARTIN, décidément en vue est à deux doigts de marquer, mais il ne parvient pas à trouver le cadre. Le FCSM temporise davantage dans l’optique du résultat et GAKPÉ dévie un centre de LOLO sur la barre. La pression Monégasque est forte et dans les arrêts de jeu, GAKPÉ sert PARK plein axe, lequel trompe CROS et offre la victoire à l’ASM. Alors que la rencontre a été correcte, la toute fin de match est houleuse suite à un accrochage entre MAÏGA et RUFFIER. L’arbitre expulse MAÏGA et met un carton jaune à RUFFIER.

On peut vraiment avoir des regrets car le FCSM avait largement la possibilité de remporter cette rencontre au vu de la différence technique affichée entre les deux formations. En première période tout en dominant, Sochaux a donné l’impression d’en garder sous la semelle. L’égalisation rapide en début de seconde période puis la mobilité retrouvée laissait augurer une victoire, jusqu’en fin de rencontre où le FCSM a remis le pied sur le ballon pour tenir le résultat et a remis MONACO en selle.
Décidément, qu’on attende la fin de rencontre en préservant le résultat ou en jouant, pour le FCSM les années se suivent et se ressemblent à Louis II et les toutes fins de rencontres sont fatales.

L'équipe :
CROS, SAUGET, PERQUIS, BRÉCHET(c), DRAMÉ, CARLÃO (MAURICE-BELAY 46e puis TULASNE  67e), ANIN,  BOUDEBOUZ, MARTIN, MAÏGA , IDEYE (NOGUEIRA 63e
Remplaçants :
DREYER, JOSSE, FATY, NOGUEIRA, TULASNE, BAKAMBU, MAURICE-BELAY.
 




















   
 




 
       
© 2012 Supporter Club du FCSM_Tous droits réservés



Accueil
Association
Calendrier 2022-2023
CR Rencontres 2022-2023
Animations
Déplacements
Sections
Carte de supporter
Archives
Archives 2010-2011
Photos matchs
Nos Partenaires
Nous contacter