Accueil

Association

Calendrier 2022-2023

CR Rencontres 2022-2023

Animations

Déplacements

Sections

Carte de supporter

Archives

Archives 2014-2015

Photos matchs

Nos Partenaires

Nous contacter
Matchs Retour
Rencontres de Préparation
Matchs Aller
Matchs Retour
Coupe de la Ligue
Coupe de France
Journées convivialité 2014
Galette de Rois 2014

38ième JOURNÉE DE LIGUE 2 - LE 22 MAI 2015 ORLÉANS 1 - FCSM 0

 

Les buts :

MAAH (22e) pour ORLÉANS

Arbitre :

M. JOCHEM

Spectateurs :

5 950

 

Pour cette dernière rencontre de la saison, pas moins de 70 Supporters Sochaliens sont dans la tribune visiteurs pour soutenir les "jaune et bleu".
 
Le FCSM se présente avec une équipe bien remaniée, surtout au niveau de la défense qui voit les débuts de FUCHS et les titularisations de P.CAMARA, ONGUÉNÉ et SENZEMBA.
 
En première période, le FCSM assez pâle a surtout fait de la résistance et logiquement, ORLÉANS qui joue sa peau tout en n’étant pas maître de son destin, ouvre le score par MAAH. Servi en profondeur, MAAH se joue d’ONGUÉNÉ et devance d’un crochet la sortie de CAMARA.
 
Les Orléanais se procurent une autre occasion encore par MAAH, mais CAMARA stoppe le ballon en deux temps. Le FCSM continue sur un petit rythme et rien ne change jusqu’à la pause.
 
À la reprise, les Orléanais jouant très prudemment, le FCSM hausse un peu le niveau mais reste toujours aussi désespérément stérile au moment de conclure. Finalement, le score de la rencontre n’évoluera pas.
 
Par rapport, aux autres résultats de la soirée, ORLÉANS est condamné à descendre en National et le FCSM termine à une bien pâle dixième place.

Pour le FCSM, la fin de saison est réellement catastrophique, tant au niveau du jeu que de l’efficacité offensive qui est complètement inexistante.
 
Bien que les Supporters se posent beaucoup de questions sur le devenir du Club, que ce soit par rapport à ses références ancestrales si fortement ancrées ou à sa survie tout court, il est grand temps de tourner la page d’une saison sportive très décevante, malgré une première partie de parcours honorable.

 

L'équipe :

P.CAMARA, FUCHS , GIBAUD, ONGUÉNÉ, SENZEMBA, TARDIEU, ILAIMAHARITRA , HABRAN (BUTIN 76e), CACÉRÈS (c), SAO, TOKO ÉKAMBI

Remplaçants :

PELÉ, MIGNOT, DAHAM, BUTIN, THURAM








37ième JOURNÉE DE LIGUE 2 - LE 15 MAI 2015 FCSM 1 - VA 1

 

Les buts :

VIVIAN (62e) pour le FCSM
LE TALLEC (28 sp) pour VAFC

Arbitre :

M. LESAGE

Spectateurs :

16 320

 

La rencontre de ce soir est pleine de nostalgie, c’est la dernière à domicile d’une histoire longue de 87 ans. Le temps est gris et pluvieux au coup d’envoi donné par les Sochaliens.
 
D’entrée, LE TALLEC écrase son tir et PELÉ capte le ballon, il était de toute façon hors jeu. Pour le FCSM, HABRAN coté gauche voit sa frappe passer à coté du but de CHARRUAU. Peu après, GUERBERT est blessé dans un choc et doit laisser sa place à SAO.
 
KTE perfore la défense et sert CACÉRÈS, mais la frappe de ce dernier n’est pas cadrée. Puis, c’est le drame, DIARRA pénètre dans la surface et FAUSSURIER commet une faute. L’arbitre n’hésite pas, carton rouge pour FAUSSURIER et penalty. LE TALLEC le transforme en prenant PELÉ à contre-pied.
 
Le FCSM à dix se réorganise en mettant ILAIMAHARITRA à droite. VA se montre encore dangereux par DIARRA, mais il échoue sur PELÉ. Peu avant la pause, VIVIAN reprend de la tête un coup-franc mais il ne cadre pas, pas plus que SAO juste après qui trouve le petit filet.
 
En début de seconde période les cartons jaunes pleuvent pour VA. La première action Sochalienne voit TARDIEU reprendre de la tête au second poteau, mais il ne cadre pas davantage.
 
À une demi-heure de la fin, VIVIAN qui rode dans la surface égalise d’un très beau coup de tête en reprenant un centre de SAO venu de la droite. Il marque son premier but Sochalien.
 
Les Sochaliens sont bien plus dynamiques qu’en première période et tiennent bien le cap. PELÉ doit pourtant intervenir devant POEPON qui coupe un centre au premier poteau. Pour le FCSM, un centre en retrait de BUTIN est vendangé par KTE. En toute fin de rencontre, PELÉ réalise un sauvetage en repoussant deux fois un ballon très chaud.
 
Pour la dernière à BONAL, le FCSM n’a pas gagné. On retiendra toutefois, après les déboires de la première période (blessure de GUERBERT, penalty et expulsion de FAUSSURIER) la très réaction du groupe en seconde période, qui bien que réduit à dix est parvenu à égaliser. Le FCSM a tenté d’arracher la victoire, mais finalement a réussi à tenir le résultat.

 

L'équipe :

PELÉ, FAUSSURIER (c) , GIBAUD, VIVIAN, SENZEMBA, TARDIEU, ILAIMAHARITRA, HABRAN (BUTIN 80e), GUERBERT (SAO 15e),
CACÉRÈS (ONGUÉNÉ 46e), TOKO ÉKAMBI

Remplaçants :

P.CAMARA, ONGUÉNÉ, SAO, DAHAM, BUTIN









36ième JOURNÉE DE LIGUE 2 - LE 11 MAI 2015 SCO ANGERS 0 - FCSM 0

 

Les buts :

 

Arbitre :

M. BASTIEN

Spectateurs :

14 000 environ

 

On sent rapidement que l’enjeu pour le SCO les paralyse un peu. Le FCSM sûrement relâché et bien en place démarre bien la rencontre avec notamment une reprise à bout portant de KTE qui trouve la transversale.
 
On assiste presque à un cavalier seul Sochalien avec KTE qui apporte souvent du danger dans la surface. Puis, VIVIAN reprend un corner de la tête que BUTELLE sort du bout des gants et sur le corner à suivre, il récidive mais un Angevin sauve sur sa ligne.
 
Ensuite, le SCO sort un peu plus et après un contre rageur de CAMARA, PELÉ capte facilement une frappe écrasée de NGANDO et un coup franc lointain du même joueur. Pour le FCSM, une reprise de volée lointaine de GUERBERT n’est pas cadrée.

Jusqu’à la pause les Angevins continuent de presser mais hormis une sortie de PELÉ dans les pieds de NGANDO, le score reste nul et vierge.
 
Au retour des vestiaires, les Angevins plus agressifs partent pied au plancher, mais le premier vrai danger vient à nouveau du FCSM. En conclusion d’un superbe mouvement, GUERBERT reprend de volée mais malheureusement le ballon ne fait que raser le but.
 
Le SCO pousse de plus en plus et le FCSM en profite pour mener des contres cinglants. KTE notamment élimine deux adversaires et frappe en force, obligeant BUTELLE à repousser des pieds. Après un sauvetage acrobatique de VIVIAN, à nouveau KTE dribble trois joueurs et voit son centre-tir repoussé par BUTELLE. Puis, KHARJA, seul à quelques mètres de la ligne de but manque sa reprise sur un centre de CACÉRÈS.
 
PELÉ sauve le FCSM en sortant de la lucarne un tir puissant de GOMEZ. Malgré un dernier baroud des Angevins dans les arrêts de jeu, l’arbitre siffle la fin de la rencontre sur le score nul est vierge de 0 à 0.
 
Le FCSM, bien en place et plutôt dominateur dans l’ensemble n’a pas réussi à concrétiser plusieurs occasions très nettes, BUTELLE y étant pour beaucoup.

On retiendra aussi que le FCSM, bien que n’étant plus concerné par la montée, à pleinement joué le jeu dans cette rencontre.

 

L'équipe :

PELÉ, FAUSSURIER (c) , GIBAUD, VIVIAN , SENZEMBA, TARDIEU, ILAIMAHARITRA , HABRAN (SAO 90e), GUERBERT (KHARJA 77e),
CACÉRÈS, TOKO ÉKAMBI (BUTIN 82e)

Remplaçants :

P.CAMARA, KHARJA, SAO, DAHAM, BUTIN


35ième JOURNÉE DE LIGUE 2 - LE 01 MAI 2015 FCSM 2 - NIORT 3

 

Les buts :

HABRAN (3e et 14e) pour le FCSM
SANS (31e), KONÉ (42e) et ROYE (68e) pour les Chamois

Arbitre :

M. LÉONARD

Spectateurs :

8 980

 

La rencontre de ce soir met en présence le FCSM qui reste sur trois rencontres sans succès et zéro but marqué aux Chamois Niortais qui sont dans une dynamique toute opposée.
 
Tout commence très bien pour le FCSM qui ouvre rapidement le score par HABRAN qui trouve la lucarne sur la première frappe du match et inscrit au passage son premier but en pro. Heureusement pour les Sochaliens, dans la minute suivante, KHARJA sauve sur sa ligne.
 
Après une frappe de TARDIEU contrée, un attaquant Niortais perd son duel avec PELÉ. Puis, HABRAN se présente face à DELECROIX, gagne son duel et permet au FCSM de mener 2 à 0 au bout d’un quart d’heure.
 
Dans ce match on peu fou, sur une tête décroisée, ROYE est tout près de réduire le score pour NIORT. Malheureusement, cela arrive peu après suite à un coup franc, SANS reprend de la tête et relance son équipe.
 
Par la suite, VIVIAN sévèrement touché doit sortir sur une civière, il est remplacé par ZOUMA et dans la foulée, NIORT égalise par KONÉ. Alors que ça semblait bien parti, le FCSM rentre au vestiaire sur le score nul de 2 à 2.
 
Toute la première partie de la deuxième période est beaucoup plus calme. Par contre, le FCSM fait rentrer ONGUÉNÉ dont c’est une première entrée pour remplacer ZOUMA pas à 100%. Peu après, ROYE sur une frappe de l’extérieur de la surface trompe PELÉ et permet à NIORT de prendre l’avantage.
 
Le FCSM tente de réagir, mais HABRAN arrive trop tard sur un centre venu de la gauche. NIORT est toujours dangereux et BA oblige PELÉ à une intervention énergique sur une frappe à bout portant.
 
Finalement, le FCSM ne parvient pas à revenir au score et c’est une nouvelle défaite qui les envoie dans le ventre mou, toujours plus loin du podium. Jusqu’où iront-ils ? C’est une nouvelle grosse désillusion pour les Supporters. Il est temps que la saison se termine.
 

 

L'équipe :

PELÉ, FAUSSURIER, GIBAUD, VIVIAN (ZOUMA 41e puis ONGUÉNÉ 52e),
TARDIEU, KHARJA, GUERBERT, HABRAN , CACÉRÈS, BUTIN (c) (SAO 72e), TOKO ÉKAMBI

Remplaçants :

P.CAMARA, ZOUMA, ONGUÉNÉ, BÉRENGUER, SAO










34ième JOURNÉE DE LIGUE 2 - LE 27 AVRIL 2015 CLERMONT FOOT 0 - FCSM 0

 

Les buts :

 

Arbitre :

M. PALHIES

Spectateurs :

2 873

 

Trois jours après la grosse désillusion de BONAL, le FCSM doit relever la tête, au moins pour l’honneur. Avec la température qui est très fraiche, il va falloir en plus composer avec une pelouse en très mauvais état.
 
Une trentaine de Supporters Sochaliens, hyper courageux étant donné les circonstances, est dans la tribune des visiteurs au coup d’envoi.
 
Le FCSM démarre bien avec FAUSSURIER qui donne en retrait pour KHARJA dont la reprise est détournée en corner par JEANNIN. Corner qui ne donne rien. Ensuite, une frappe excentrée de CAPELLE est stoppée par PELÉ, avant qu’HABRAN au terme d’une chevauchée tombe dans la surface lors de son duel. L’arbitre ne siffle pas.
 
A part un centre de NKOLOLO capté facilement par PELÉ et un tir non cadré de KONONGO, c’est le FCSM qui a globalement la maîtrise du ballon. Sur un centre de ROUSSILLON au cordeau, JEANNIN intercepte et ensuite sur un corner, TARDIEU reprend mais il est contré.
 
Peu avant la pause, une frappe de DUGIMONT est déviée en corner, puis sur la dernière action, c’est HABRAN qui ne cadre pas.
 
Dès la reprise, le FCSM a une grosse frayeur avec une reprise manquée de VIVIAN qui finalement va en corner. Pour le FCSM, KHARJA trouve SAO dans la surface, mais il ne peut conclure. Un bon enchainement d’HABRAN est conclu par une frappe beaucoup trop molle pour inquiéter JEANNIN.
 
Ensuite, c’est CLERMONT qui imprime le rythme du match. Successivement, un coup franc de CAPELLE est capté par PELÉ au ras du poteau droit, une nouvelle frappe du même joueur est également arrêtée par PELÉ. Enfin, une frappe de DUGIMONT est claquée spectaculairement en corner par PELÉ et une reprise encore de CAPELLE trouve le poteau droit.
 
Pour le FCSM, on note juste une tête de KHARJA sur corner non cadrée et un duel perdu par KTE seul devant JEANNIN. Pour le reste, jusqu’à la fin de rencontre, c’est sans intérêt. Le ballon va d’un camp à l’autre de manière très brouillonne.
 
Dans ce triste match de L2, le FCSM n’a pas trouvé la solution et à la clé il y a toujours le même constat. Le FCSM n’a pas les armes pour monter. L’équipe semble fatiguée, ne pèse pas de façon dynamique sur le jeu et manque totalement d’efficacité sur le peu d’occasions créées. Certes, le terrain était catastrophique, mais cela n’explique pas tout.
 

 

L'équipe :

PELÉ, FAUSSURIER, GIBAUD, VIVIAN, ROUSSILLON, TARDIEU, KHARJA, GUERBERT (ZOUMA 90e +1), HABRAN , BUTIN (c) (TOKO ÉKAMBI 67e), SAO (CACÉRÈS 78e)

Remplaçants :

P.CAMARA, ZOUMA, DAHAM, TOKO ÉKAMBI, CACÉRÈS










33ième JOURNÉE DE LIGUE 2 - LE 24 AVRIL 2015 FCSM 0 - HAC 1

 

Les buts :

LE BIHAN (90e) pour le HAC

Arbitre :

M. BATTA

Spectateurs :

13 542

 

Une fois encore, le FCSM n’a pas le choix. Pour effacer la grosse contre performance de la semaine dernière, il faut gagner et avec la manière pour entretenir la lueur de podium qui subsiste.
 
Dès le coup d’envoi, donné par un beau temps, devant une belle assemblée et avec un petit air de fête sur BONAL, KHARJA se présente face à DIALLO. Il ne peut marquer mais les deux hommes se percutent et le gardien Havrais blessé doit sortir peu après.
 
Par la suite, le FCSM qui joue sans beaucoup de percussion se créé pourtant plusieurs occasions. Successivement, FAUSSURIER ne peut reprendre le ballon suite à un coup franc, KHARJA voit son tir dévié en corner, BUTIN plein axe arme une frappe qui passe de peu à coté et VIVIAN ne cadre pas une reprise de la tête consécutive à un centre.
 
Cette bonne entame Sochalienne est en trompe l’œil. Tout semble facile face à une défense souple, mais le rythme et la "grinta" n’y sont pas de même que la qualité du dernier geste.
 
C’est au contraire le HAC qui fait passer un frisson dans les tribunes avec une frappe très puissante de LE BIHAN qui rase la transversale Sochalienne. KTE à deux reprises est proche d’une passe décisive, mais BÉRENGUER et BUTIN ne peuvent concrétiser. Juste avant la pause, PELÉ au prix d’un beau réflexe repousse un coup franc de LE BIHAN qui a contourné le mur Sochalien.
 
Au retour des vestiaires, une passe courte en retrait de KHARJA est vendangée par BUTIN dont la reprise s’envole. La seconde période est plus équilibrée au niveau du jeu qui voit les deux équipes attaquer tour à tour.
 
TARDIEU réalise un sauvetage sur un centre Havrais, puis BONNET manque le cadre de PELÉ. C’est pareil pour BÉRENGUER qui est contré in extrémis. Puis PELÉ sauve le FCSM en sortant rapidement sur MALFEURY.
 
L’instant d’après, KTE tente un geste audacieux de loin mais GURTNER ne se laisse pas surprendre et FAUSSURIER bien lancé crochète, mais il ne cadre pas sa frappe. Après une reprise de volée de LE BIHAN non cadrée, c’est BUTIN qui dans la surface se retourne et frappe, mais toujours sans réussite. Enfin GUERBERT idéalement placé devant le but grand ouvert manque le cadre.
 
Une nouvelle fois, le FCSM, devant tant de maladresse, va boire le calice jusqu’à la lie. En toute fin de rencontre, sur un contre rondement mené par les Havrais, LE BIHAN reprend de volée un centre et bat PELÉ à bout portant. Les quelques minutes d’arrêt de jeu n’y changent rien, le FCSM semble incapable d’inscrire un but.
 
Cette nouvelle contre performance situe certainement le FCSM à son véritable niveau, c’est-à-dire dans le ventre mou du championnat. Il faut quand même espérer que les derniers matchs seront joués dans l’esprit par un groupe qui restera mobilisé.

 

L'équipe :

PELÉ, GIBAUD, VIVIAN, MIGNOT (SAO 78e), ROUSSILLON, TARDIEU , KHARJA, FAUSSURIER, BÉRENGUER (GUERBERT 81e), BUTIN (HABRAN 87e), TOKO ÉKAMBI

Remplaçants :

P.CAMARA, ZOUMA, HABRAN, GUERBERT, SAO















32ième JOURNÉE DE LIGUE 2 - LE 17 AVRIL 2015 GAZELEC 3 - FCSM 0

 

Les buts :

BRÉCHET (5e), DUCOURTIOUX (41e) et LARBI (54e) pour le GAZELEC AJACCIO

Arbitre :

M. HAMEL

Spectateurs :

2000 environ

 

L’équation est simple pour le FCSM, il faut gagner. Même si l’adversaire est invaincu à domicile depuis plus de sept mois, c’est indispensable pour revenir tout près de lui et rester sereinement dans la course à la montée.
 
C’est le GAZELEC qui démarre bien la rencontre avec une première poussée conclue par une reprise de MAYI non cadrée. La deuxième tentative est la bonne pour les Corses, avec une reprise de volée somptueuse du droit de BRÉCHET qui trouve le chemin des filets.
 
Les Sochaliens encore une fois mené à la marque doivent réagir. C'est ce qu'ils tentent, mais malgré un positionnement plus haut et une meilleure possession de balle, il ne parviennent pas à créer de danger.
 
Il faut attendre la vingtième minute pour voir le premier corner Sochalien et quelques escarmouches avortées. Les locaux par contre sont dangereux à plusieurs reprises sur des centres, mais les reprises ne sont pas cadrées.
 
Après deux tentatives de SAO et une reprise au-dessus de BÉRENGUER, le GAZELEC est dangereux par MAYI qui en très bonne position est contré au dernier moment. Et puis, les Corses font le trou en inscrivant un second but sur un tir lointain de DUCOURTIOUX. Sur la frappe travaillée et flottante de ce dernier, PELÉ fait une faute de main et ne peut empêcher le but.
 
Juste avant la pause sifflée sur ce net avantage Ajaccien, PELÉ cette fois sauve les meubles en repoussant des jambes une frappe excentrée de BOUTAÏB.
 
Au retour des vestiaires, le FCSM qui n’a plus rien à perdre montre plus d’engagement et après une première tentative avortée, un centre de SAO est repris par FAUSSURIER qui voit son tir dévié en corner.
 
Le FCSM ne fait illusion qu’une dizaine de minutes. Sur une montée Corse, TARDIEU et MIGNOT se regardent et ne jouent pas le ballon. LARBI ne se pose pas de question et sa frappe lointaine trouve pour la troisième fois le chemin des filets. C’est la bérézina.

Après une timide réaction les Sochaliens baissent complètement les bras et sont tout près de se faire punir à nouveau.
 
Il n’est pas nécessaire de préciser que le FCSM fait ce soir une très mauvaise opération avec ce résultat. Face à un adversaire finalement pas si extraordinaire, le FCSM a paru épuisé, dépassé et sans ambition.

Pour la suite, à défaut de compter sur ses forces, le FCSM va devoir faire avec les faiblesses éventuelles des autres prétendants à la montée.

 

L'équipe :

PELÉ, GIBAUD, VIVIAN, MIGNOT, ROUSSILLON, TARDIEU, , KHARJA, FAUSSURIER (GUERBERT 76e), BÉRENGUER, SAO, TOKO ÉKAMBI

Remplaçants :

P.CAMARA, ZOUMA, DAHAM, GUERBERT, BUTIN

Pas de photos

31ième JOURNÉE DE LIGUE 2 - LE 10 AVRIL 2015 FCSM 2 - US CRÉTEIL 1

 

Les buts :

KTE (50e et 75e) pour le FCSM
LESAGE (39e) pour l'USC

Arbitre :

M. EL HADJ

Spectateurs :

13 114

 

Le FCSM qui reste sur deux succès à BONAL doit impérativement gagner ce soir pour garder le contact. Le coup d’envoi est donné devant une belle assemblée et c’est les Cristoliens qui sont les premiers en action. SECK se présente seul face à PELÉ, mais le gardien Sochalien gagne son duel.
 
Après cette alerte, le FCSM réplique avec une belle percée de SAO qui adresse un centre depuis la gauche, mais FAUSSURIER glisse au moment de reprendre le ballon. Peu après, c’est BÉRENGUER qui s’avance et frappe, mais il ne cadre pas.
 
La première frappe cadrée de la rencontre vient de KHARJA, mais elle manque de puissance pour tromper KERBORIOU. Le FCSM poursuit sa marche en avant, mais successivement FAUSSURIER sur un tir et BÉRENGUER de la tête ne trouvent toujours pas le cadre.
 
Alors que la rencontre s’équilibre et que CRÉTEIL sort davantage, LESAGE ouvre le score en reprenant victorieusement un coup franc repoussé par les défenseurs Sochaliens. Les Cristoliens défendent bien leur avantage et rentrent aux vestiaires sur le score de 1 à 0 en leur faveur.
 
Comme souvent cette saison, les Sochaliens attaquent la seconde période avec de bonnes intentions et se montrent rapidement convaincants en égalisant par KTE. Il reprend un beau centre tendu de TARDIEU en décroisant la frappe.
 
Après un coup franc de ROUSSILLON qui frôle la lucarne Cristolienne, c’est PELÉ qui gagne un nouveau duel face à un attaquant, suite à un ballon remis en jeu de la tête par VIVIAN. À part cette alerte, c’est bien le FCSM qui a la main mise sur la rencontre et qui pousse.
 
Une première incursion de FAUSSURIER dans la surface adverse conclue par un tir est détournée en corner par KERBORIOU. Dans la minute suivante, FAUSSURIER est déséquilibré dans la surface et l’arbitre accorde un penalty. KTE le transforme sans hésiter. Il double la mise pour son compte en marquant son quatorzième but de la saison et permet au FCSM de mener au score.
 
En fin de rencontre, l'USC est plus offensif et cherche à égaliser. Dans les arrêts de jeu, le FCSM garde le ballon dans le camp adverse et parvient finalement à ses fins.
 
Face au match solide et physique des Cristoliens, le FCSM a su se montrer patient. Il faut noter aussi la performance de PELÉ qui sauve le FCSM de la correctionnelle à quelques reprises et le nouveau doublé de KTE.

La semaine prochaine en Corse, face au GFCA, il faudra être très convaincant lors de cette rencontre qui représente incontestablement un tournant dans le sprint final.

 

L'équipe :

PELÉ, GIBAUD, VIVIAN , MIGNOT, ROUSSILLON, TARDIEU, , KHARJA (LOPY 90e), FAUSSURIER (ILAIMAHARITRA 77e), BÉRENGUER, SAO (BUTIN 61e), TOKO ÉKAMBI

Remplaçants :

ZOUMA, ILAIMAHARITRA, GUERBERT, LOPY, BUTIN













30ième JOURNÉE DE LIGUE 2 - LE 03 AVRIL 2015 LAVAL 2 - FCSM 2

 

Les buts :

BÉRENGUER (49e et 58e) pour le FCSM
SAÏD (25e) et DIALLO (56e) pour le SL

Arbitre :

M. MIGUELGORRY

Spectateurs :

6 500 environ

 

Le coup d’envoi est donné devant une cinquantaine de Supporters qui sont dans la tribune visiteurs pour encourager les "jaune et bleu".
 
LAVAL obtient rapidement un corner qui sera sans conséquence, puis le FCSM prend la direction des opérations et squatte le camp Lavallois. Mais c’est LAVAL qui se montre très dangereux avec une double tentative de DIALLO qui trouve deux fois le poteau.
 
Cette action a pour effet de remettre LAVAL dans le coup. SAÏD sur une percée qui élimine et les milieux et les défenseurs trompe PELÉ de près et permet au STADE LAVALLOIS de mener 1 à 0.
 
Le FCSM se remet aussitôt dans le coup avec un tir de FAUSSURIER qui est repoussé en corner. Ensuite, le FCSM domine jusqu’à la pause, mais ne parvient pas à égaliser.
 
Peu après le retour des vestiaires, BÉRENGUER égalise de la tête consécutivement à un bon centre de FAUSSURIER et remet le FCSM en selle. Les Sochaliens insistent, CAPPONE repousse difficilement un corner tiré par GUERBERT.
 
Par la suite, les choses se précipitent. D’abord, DIALLO marque de près le deuxième but Lavallois en conclusion d’un centre de SAÏD. Très peu après cet avantage, BÉRENGUER double sa marque et égalise pour le FCSM en reprenant victorieusement un nouveau centre de FAUSSURIER qui réalise à l’occasion un super travail.
 
En toute fin de partie, PELÉ sauve le FCSM en détournant en corner une frappe lointaine cadrée. L’arbitre siffle la fin de la rencontre sur le score nul de 2 à 2. Le sprint est engagé et il va falloir gagner à domicile.

 

L'équipe :

PELÉ, GIBAUD, VIVIAN, MIGNOT , ROUSSILLON, TARDIEU, , KHARJA, FAUSSURIER (SAO 90e), GUERBERT (ILAIMAHARITRA 67e), BÉRENGUER
(BUTIN 81e), TOKO ÉKAMBI

Remplaçants :

P.CAMARA, ZOUMA, ILAIMAHARITRA, SAO, BUTIN







29ième JOURNÉE DE LIGUE 2 - LE 20 MARS 2015 FCSM 3 - CHÂTEAUROUX 0

 

Les buts :

KTE (36e et 70e) et BÉRENGUER (89e) pour le FCSM

Arbitre :

M. PALHIES

Spectateurs :

7 191

 

Le FCSM doit impérativement s’imposer ce soir pour garder le contact. En début de rencontre, le FCSM fait bien circuler le ballon et domine globalement, mais ne se créé pas d’occasions nettes. Par la suite, on peut noter quelques tentatives brouillonnes de SAO, un bon centre de GUERBERT qui échappe toutefois à VIVIAN et KHARJA.
 
Sur un bon décalage de KHARJA, ROUSSILLON récupère le ballon dans le dos de la défense Castelroussine et ajuste un centre parfait pour la tête de KTE qui ouvre le score en faveur du FCSM. La pause est sifflée sur ce score de 1 à 0 en faveur du FCSM.
 
Dès la reprise, une percée de ROUSSILLON est conclue par un centre en retrait, mais KTE est devancé par un défenseur. La Berrichonne fait une bonne entame et se montre dangereuse sur un centre contré qui passe juste au-dessus du but de PELÉ, puis se voit même refuser un but pour une position de hors jeu. Le FCSM doit rester très prudent.
 
Pour le FCSM, KTE très en verve se joue de la défense adverse et sert GUERBERT sur un plateau, mais la reprise de ce dernier n’est pas cadrée. Peu après, c’est PELÉ qui sauve le FCSM en détournant in extrémis un bon coup franc de ROUDET.
 
Enfin, le FCSM se met à l’abri grâce à KTE qui est à la retombée d’un excellent centre de la droite adressé par SAO. Il ne laisse aucune chance à SOUCHAUD et permet au FCSM d’être plus serein.
 
Les Sochaliens sont libérés et SAO dans la profondeur est tout près de marquer. Il efface le gardien et tire mais un défenseur sauve sur sa ligne. Puis un nouveau centre de SAO n’est pas coupé par un Sochalien et un autre centre tendu de ROUSSILLON est intercepté par le gardien juste devant KTE.
 
Le FCSM triple la mise avec un but somptueux de BÉRENGUER. Peu après son entré en jeu, il lobe de 45 mètres plein axe le gardien Castelroussin avancé. Dans les dernières minutes, le jeune THURAM-ULIEN a le bonheur de faire ses grands débuts à BONAL.
 
Après une première mi-temps insipide, le FCSM a par moments enflammé la seconde période et fait preuve de bonnes dispositions offensives. C’est un bon résultat alors que le sprint final se lance. Il faudra confirmer lors du prochain déplacement délicat à LAVAL.
 

 

L'équipe :

PELÉ, FAUSSURIER, VIVIAN, GIBAUD, ROUSSILLON, TARDIEU, , KHARJA (BÉRENGUER 81e), GUERBERT (ILAIMAHARITRA 66e), SAO, BUTIN (THURAM-ULIEN 83e), TOKO ÉKAMBI

Remplaçants :

P.CAMARA, ZOUMA, ILAIMAHARITRA, BÉRENGUER, THURAM-ULIEN










28ième JOURNÉE DE LIGUE 2 - LE 14 MARS 2015 AJA 1 - FCSM 0

 

Les buts :

PUYGRENIER (45e +1) pour l'AJA

Arbitre :

M. LANNOY

Spectateurs :

6 756

 

Tôt ce matin, l’hôtel des Sochaliens a été évacué suite à des émanations de fumée dans la chambre de TARDIEU et ILAIMAHARITRA qui ont du être examinés à l’hôpital.
 
Pour cette rencontre importante, deux cent Supporters sont dans la tribune visiteurs pour soutenir les joueurs Sochaliens.
 
Après une minute de silence en hommage aux victimes de l’accident d’hélicoptère en Argentine, le coup d’envoi est donné et le FCSM domine le début de rencontre. Un coup franc de KHARJA ne donne rien puis KTE se présente devant LEMBLET mais perd son duel.
 
L’AJA réplique avec une reprise de la tête de SAMMARITANO sur corner que PELÉ capte facilement. Pour le FCSM, KTE élimine quatre joueurs et voit sa frappe repoussée en corner.
 
Par la suite, le FCSM recule dangereusement et subit le jeu. BERTHIER par deux fois et PUYGRENIER font passer des frissons. Pour le FCSM, BUTIN lancé à gauche tente une frappe puissante que LEMBLET repousse.
 
Malheureusement encore une fois dans les arrêts de jeu avant la pause, sur un coup franc tiré de la droite, PUYGRENIER de la tête ouvre le score en faveur de l’AJA. Le FCSM a toujours du mal avec les fins de périodes.
 
En seconde période, le FCSM est très brouillon et subit le jeu de l’AJA, PELÉ sauve des jambes une tentative Auxerroise avant que VIVIAN ne sauve son camp en dégageant sur sa ligne. Un coup franc de BERTHIER rase la lucarne de PELÉ. Pour le FCSM on peut juste citer une percussion de KTE terminée par un contact rugueux, mais l’arbitre ne bronche pas et une reprise de KTE au second poteau qui s’envole.
 
Les Sochaliens sont encore décevants aujourd’hui. Malgré plusieurs occasions nettes en première période ils ne marquent pas et concèdent un but dans les arrêts de jeu avant d’être transparents en seconde période. L’attitude globale est très préoccupante, avec maintenant à six points de retard sur le podium et alors que le sprint final va se lancer.
 

 

L'équipe :

PELÉ, FAUSSURIER, VIVIAN , GIBAUD , ROUSSILLON, TARDIEU (ILAIMAHARITRA 84e), KHARJA, GUERBERT (BÉRENGUER 82e), SAO,
BUTIN (HABRAN 71e), TOKO ÉKAMBI

Remplaçants :

P.CAMARA, ONGUÉNÉ, BÉRENGUER, ILAIMAHARITRA, HABRAN

Pas de photos

27ième JOURNÉE DE LIGUE 2 - LE 06 MARS 2015 FCSM 2 - TOURS FC 1

 

Les buts :

GUERBERT (49e) et KHARJA (52e) pour le FCSM
SANTAMARIA (13e) pour TOURS FC

Arbitre :

M. LAVIS

Spectateurs :

8 917

 

Il y a ce soir 2497 femmes pour encourager les joueurs parmi les 8917 spectateurs. Le FCSM rentre difficilement dans la rencontre et c’est TOURS qui est le premier en action. ROUSSILLON sur un bon centre enlève in extrémis le ballon de la tête d’un Tourangeau. Pour les Sochaliens, KHARJA tente une reprise de volée sur un centre de GIBAUD, mais elle s’envole.
 
Le FCSM est battu dans les duels et sur un renvoi de la défense, SANTAMARIA reprend en demi-volée. Le ballon vient se loger dans la lucarne, PELÉ lobé n’y peut rien.
 
Le FCSM réplique timidement, mais sur une balle en profondeur de TOUR, ZOUMA intervient sur DELORT à l’entrée de la surface. Il se fait expulser sévèrement par l’arbitre. Le coup franc dangereux tiré par DELORT est repoussé des poings par PELÉ.
 
À dix, le FCSM se réorganise mais subit les assauts Tourangeaux de DELORT et de BERGOUGNOUX, ROUSSILLON sauve même son équipe avec un bon tacle dans la surface.
 
Juste avant la pause, une frappe en pivot de KHARJA est enlevée du bout des doigts par KAMARA et sur un corner, TARDIEU reprend au second poteau mais le ballon s’envole.
 
Au retour des vestiaires, le FCSM est transfiguré et met du rythme, ce qui ne tarde pas à payer, GUERBERT reprend victorieusement en profitant d’un cafouillage. Peu après, les Sochaliens marquent un second but sur une reprise de KHARJA consécutive à un centre de KTE.
 
Le FCSM poursuit sa marche en avant, KHARJA est proche de reprendre un ballon en profondeur mais KAMARA sort bien dans ses pieds, puis GUERBERT enroule bien une frappe qui est arrêtée par KAMARA.
 
Le FCSM gère sereinement son avantage alors que TOURS tente sans succès par BERGOUGNOUX et par NANIZAYAMO. Pour le FCSM, SAO entré en jeu ose une frappe puissante du gauche sous la barre, obligeant KAMARA à mettre en corner.
 
Finalement, malgré des dernières minutes tendues, plus rien ne sera marqué et le FCSM à dix durant l’essentiel de la rencontre remporte de belle façon les trois points.

 

L'équipe :

PELÉ, GIBAUD, ZOUMA , MIGNOT , ROUSSILLON , LOPY, TARDIEU, KHARJA (ILAIMAHARITRA 90e+2), GUERBERT (SAO 73e), TOKO ÉKAMBI (BUTIN 78e)

Remplaçants :

BÉRENGUER, ILAIMAHARITRA, BUTIN, SAO, THURAM-ULIEN














26ième JOURNÉE DE LIGUE 2 - LE 28 FÉVRIER 2015 STADE BRESTOIS 1 - FCSM 1

 

Les buts :

KTE (48e) pour le FCSM
ADNANE (28e) pour SB29

Arbitre :

M. FAUTREL

Spectateurs :

10 000 environ

 

Devant une vingtaine de Supporters Sochaliens, d’entrée le FCSM se porte à l’attaque et deux Sochaliens, en l’occurrence GUERBERT et KHARJA sont tout près d’ouvrir le score sur un centre venu de la gauche. Peu après, c’est TARDIEU qui voit sa reprise sur un centre en retrait de KHARJA détournée.
 
Après un premier quart d’heure nettement à l’avantage du FCSM, les Brestois pris de vitesse sortent de leur réserve avec ADNANE qui efface VIVIAN mais trop excentré il ne peut tromper PELÉ. Il récidive peu après, mais cette fois il bat PELÉ d’une tête plongeante et ouvre le score pour BREST.
 
PELÉ doit encore intervenir sur une frappe de COURTET et malgré un dernier rush Brestois, la pause est sifflée sur le score de 1 à 0 en faveur du Stade Brestois.
 
Dès la reprise, le FCSM repart de l’avant. Sur un centre de FAUSSURIER, KTE tente une reprise acrobatique mais il est contré par TOURÉ. Deux minutes après, KTE récidive et égalise pour le FCSM en reprenant le ballon d’une tête rageuse.
 
Après cette entame efficace le FCSM, continue en mettant beaucoup d’impact dans les duels pour contenir la poussée des joueurs Brestois piqués au vif par l’égalisation Sochalienne.
 
Le danger va d’un camp à l’autre, une tête de LOPY frôle le cadre de THÉBAUX avant que PELÉ ne se détende efficacement sur un tir de B.PELÉ. Puis MIGNOT sur un coup franc Sochalien place un coup de tête canon que THÉBAUX parvient à arrêter.
 
Alors que les conditions climatiques (vent et crachin) se dégradent, PELÉ évite le pire en gagnant un duel devant SAMASSA, puis il intervient également sur un centre de COURTET détourné par COLLAÇO.
 
Dans les dernières minutes, THÉBAUX doit s’employer pour dévier en corner un coup franc de 30 mètres de GIBAULT. Puis PELÉ s’impose dans les airs sur un coup franc de GROUGI et enfin dans les arrêts de jeu THÉBAULT sort une belle claquette sur une tête de MIGNOT empêchant la victoire Sochalienne.
 
Avec ce match et ce résultat, le FCSM ramène un bon résultat de Bretagne et espérons le met fin à la mauvaise spirale de ce début des matchs retour. Il faut confirmer dès vendredi à domicile contre TOURS, car le podium est déjà à cinq points.

 

L'équipe :

PELÉ, FAUSSURIER, VIVIAN, MIGNOT, GIBAUD, COLLAÇO (BÉRENGUER 90e+2), LOPY (ILAIMAHARITRA 73e), TARDIEU, KHARJA , GUERBERT (BUTIN 81e), TOKO ÉKAMBI

Remplaçants :

P.CAMARA, ILAIMAHARITRA, HABRAN, BÉRENGUER, BUTIN
















25ième JOURNÉE DE LIGUE 2 - LE 23 FÉVRIER 2015 NÎMES 2 - FCSM 1

 

Les buts :

KTE (68e) pour le FCSM
MENDY (48e) et NOURY (90e+3) pour NÎMES

Arbitre :

M. AUBIN

Spectateurs :

5 000 environ

 

Soixante-dix Supporters étaient dans la tribune visiteurs pour encourager et aider les "jaune et bleu", et ce malgré le jour de cette rencontre.

D’entrée, PELÉ doit intervenir dans les airs, avant que COLLA
ÇO n’obtienne un corner. Nîmes joue haut mais le bloc Sochalien est en place
 
Après un coup franc de KHARJA qui ne donne rien, PELÉ intervient sur une frappe en pivot de MENDY. Le match est haché et pas intéressant à suivre. Le seul gros danger Sochalien vient d’une frappe de COLLAÇO bien croisée que le gardien détourne du bout des doigts au ras du poteau.
 
Avant la pause, MENDY voit son tir capté par PELÉ, puis un missile de HSISSANE est détourné en corner au prix d’une belle envolée du gardien Sochalien.
 
Au retour des vestiaires, MENDY ouvre le score pour les Nîmois en reprenant au premier poteau un centre venu de la gauche. Le FCSM tente de répliquer par un centre de SAO que COLLAÇO gêné ne peut reprendre.
 
Après une nouvelle tentative de MENDY qui frôle le cadre de PELÉ, petit à petit, le FCSM reprend des couleurs. Enfin, SAO enroule une belle frappe qui heurte la transversale. Elle est reprise de la tête par KTE qui égalise à bout portant.
 
À l’approche de la fin de rencontre, le FCSM est mieux. Une nouvelle frappe de KTE n’est pas cadrée puis suite à un une-deux dans la surface avec LOPY, KTE se présente devant le gardien Nîmois, mais sa frappe s’envole. Enfin, dans les arrêts de jeu, un débordement suivi d’un centre de SAO n’est pas repris par KHARJA trop court.
 
Comme beaucoup trop souvent en ce moment, au bout des arrêts de jeu, un long ballon Nîmois est prolongé de la tête par un Nîmois au milieu de la défense Sochalienne vers NOURY qui ne laisse aucune chance à PELÉ.
 
Le niveau de jeu global affiché par le FCSM est insuffisant. La mauvaise histoire des fins de match se répète trop souvent, mais ce n’est peut-être pas un hasard. Bien que le podium ne soit qu’à quatre points, on peut avoir beaucoup de craintes, car il y a maintenant une dizaine d’équipes dans la course. Une réaction vigoureuse s’impose tout de suite.

 

L'équipe :

PELÉ, FAUSSURIER, VIVIAN , MIGNOT (GIBAUD 79e), ROUSSILLON (HABRAN 86e ), LOPY, ILAIMAHARITRA, COLLAÇO, KHARJA, TOKO ÉKAMBI, SAO

Remplaçants :

P.CAMARA, GIBAUD, GUERBERT, HABRAN, ROBINET








24ième JOURNÉE DE LIGUE 2 - LE 14 FÉVRIER 2015 FCSM 0 - ASNL 2

 

Les buts :

HADJI (21e) et COULIBALY (26e) pour l'ASNL

Arbitre :

M. MIGUELGORRY

Spectateurs :

9 277

 

L’ambiance derby est de retour au coup d’envoi de cette rencontre. Dès les premières minutes, NARDI se troue sur un centre et KTE récupère mais ne peut conclure. Le néo Sochalien SAO fait de bons débuts devant le public de Bonal.
 
Lancé en profondeur, KTE transperce la défense Nancéenne mais il perd son duel avec NARDI. Alors que le FCSM a pris le direction des opérations, l’ASNL ouvre le score par HADJI avec l’aide du poteau.
 
Il reste encore beaucoup de temps et le FCSM ne cogite pas trop, mais malheureusement pour les Sochaliens, un contre rapide est conclu victorieusement par une frappe de COULIBALY, ce qui permet à l’ASNL de mener 2 à 0.
 
Le FCSM semble assommé par ce coup du sort et est tout près d’encaisser un troisième but, pénalisé par une défense très passive ce soir. Bien sur, l’ASNL recule et attend maintenant les Sochaliens. Malgré une tentative acrobatique de CACÉRÈS, la pause est sifflée à l’avantage de l’ASNL.
 
Les Supporters manifestent leur désapprobation à la sortie et au retour des vestiaires. Le retour se fait sans MIGNOT blessé suite à une grosse béquille, ce qui permet à COLLAÇO de faire ses débuts.
 
Le FCSM attaque la deuxième période avec une envie retrouvée. Un centre en retrait de SAO est repris par KTE mais NARDI repousse en corner. KTE récidive peu après mais sans plus de succès. Puis VIVIAN est tout près de reprendre de la tête un corner de SAO.
 
Les deux petits nouveaux, SAO et COLLAÇO tentent bien d’animer le coté gauche, mais les occasions du FCSM se résument à un tir de loin de TARDIEU, un centre d’HABRAN sans danger et un tir complètement manqué de KTE alors que la défense de NANCY est éliminée.
 
L’arbitre siffle la fin de la rencontre sur le score de 2 à 0 en faveur de l’ASNL acquis à la pause. Le FCSM qui pouvait accéder à la seconde place en cas de succès est ce soir sixième et si Brest gagne demain sera à quatre points du podium. De plus l’ASNL se retrouve dans la course et ça revient très fort derrière.
 
Certes il reste quatorze rencontres, mais la dynamique enclenchée par un FCSM qui manque d’agressivité devient préoccupante. Lors des rencontres difficiles qui arrivent il va falloir se mobiliser, sinon gare aux désillusions.

 

L'équipe :

PELÉ, FAUSSURIER, VIVIAN , MIGNOT (COLLAÇO 46e), GIBAUD, TARDIEU ,
LOPY, BÉRENGUER, TOKO ÉKAMBI, CACÉRÈS (HABRAN 67e), SAO (KHARJA 81e)

Remplaçants :

P.CAMARA, COLLAÇO, GUERBERT, KHARJAT, HABRAN








23ième JOURNÉE DE LIGUE 2 - LE 07 FÉVRIER 2015 DFCO 1 - FCSM 0

 

Les buts :

BELA (90+2e) pour DFCO

Arbitre :

M. LESAGE

Spectateurs :

10 024

 

Le 12ème homme Sochalien est très présent avec près de 600 Supporters dans la tribune visiteurs. Après une petite période d'observation, DFCO se met en position offensive et la première action dangereuse oblige PELÉ à gagner son duel avec RIVIÈRE.

Le FCSM recule sous la poussée Dijonnaise et doit procéder par contre avec notamment FAUSSURIER et CACÉRÈS. Mais c’est encore PELÉ qui se met en évidence sur une frappe de RIVIÈRE.

Jusqu’à la pause, le FCSM est acculé sur son but et le 0 à 0 est un peu inespéré vu la configuration du match.
 
À la reprise, c’est le même scénario, la main mise Dijonnaise est totale, à deux reprises, le ballon est juste à coté dans le petit filet. PELÉ doit encore intervenir deux fois consécutivement sur des tentatives de BELA et faire un arrêt réflexe sur une reprise de MARIÉ.
 
Peu après, le FCSM est sauvé par la transversale sur une reprise de MARIÉ. Puis sur un centre de la droite, TAVARÈS devance PELÉ mais ne cadre pas. Les Sochaliens résistent tant bien que mal pour préserver le 0 à 0.
 
A l’abord du dernier quart d’heure, l’étreinte se desserre un peu ce qui permet au FCSM de respirer et d’équilibrer le jeu. Les Sochaliens deviennent plus tranchants et passent même tout prêt du hold up sur une frappe de CACÉRÈS. Le ballon tape le transversale avant de toucher la ligne. C’est difficile de savoir instantanément s'il a franchi la ligne, mais le ballon est dégagé et l’arbitre donne un corner au FCSM.
 
Malheureusement pour le FCSM, même s’il y a une certaine logique par rapport au déroulement du match et à la main mise du DFCO, dans les arrêts de jeu BELA marque en force en reprenant une frappe repoussée par le poteau de PELÉ.
 
Malgré les bonnes intentions, on constate que le FCSM n’arrive pas se montrer dans le jeu face à des équipes qui sont dans la bagarre pour la montée et que encore une fois les dernières secondes lui sont fatales. Les nombreux Supporters présents sont forcément déçus.

 

L'équipe :

PELÉ, FAUSSURIER, VIVIAN , GIBAUD, ROUSSILLON, TARDIEU , KHARJA (LOPY 57e), GUERBERT (SAO 63e), TOKO ÉKAMBI, BUTIN (c) (BÉRENGUER 82e), CACÉRÈS

Remplaçants :

P.CAMARA, LOPY, BÉRENGUER, HABRAN, SAO













22ième JOURNÉE DE LIGUE 2 - LE 30 JANVIR 2015 FCSM 1 - ARLES-AVIGNON 0

 

Les buts :

TOKO-ÉKAMBI (10e) pour le FCSM

Arbitre :

MME. FRAPPART

Spectateurs :

7 851

 

C’est par un temps frisquet que le coup d’envoi est donné après une minute de silence en mémoire de Julien STOPYRA et Gérard TARDIVON.
 
D’entrée le FCSM tente de mettre du rythme et un coup franc Sochalien est capté par MARAVAL, puis peu après, un centre de FAUSSURIER est repris de la tête par CACÉRÈS sur la transversale, mais TOKO ÉKAMBI est à la retombée et marque de la tête, permettant au FCSM de mener 1 à 0.
 
KTE qui est en verve s’échappe coté gauche puis temporise et obtient un corner sur son centre en retrait. Un contre d’ACAA oblige VIVIAN à dégager en catastrophe un centre dangereux. Le FCSM poursuit sa marche en avant avec un coup franc enroulé de CACÉRÈS qui trouve le poteau droit de MARAVAL, puis le portier Avignonnais effectue un double arrêt sur des tentatives Sochaliennes.
 
Le jeu Sochalien est agréable et les attaques se succèdent, mais malgré cela, le score à la pause n’est que d’un but en faveur du FCSM.
 
À la reprise on trouve le même scénario, avec deux coup-francs de CACÉRÈS qui ne donnent rien. PELÉ est peu sollicité, ce qui n’est pas le cas du gardien adverse qui est mis à contribution mais arrête ou repousse tout ce qui se présente.
 
Par la suite, le FCSM n’est plus dominateur et Arles-Avignon a plus le ballon. Le FCSM continue malgré tout à se procurer des occasions. À dix minutes de la fin, le scénario de la dernière rencontre à domicile doit un peu trotter dans les têtes Sochaliennes.

En toute fin de rencontre, coup sur coup deux joueurs de ACAA sont expulsés laissant leurs coéquipiers à neuf et permettant au FCSM qui n’était pas en danger de dérouler jusqu’au coup de sifflet final.
 
Le FCSM a pris les devants rapidement, mais malheureusement n’a encore une fois pas réussi à faire le break malgré de nombreuses occasions de manière à se rendre le match plus facile.

Le résultat des concurrents est ce soir favorable au FCSM qui accroche le podium en attendant le résultat du match de DIJON lundi.

 

L'équipe :

PELÉ, FAUSSURIER, VIVIAN , MIGNOT , GIBAUD, LOPY, TARDIEU, BÉRENGUER, CACÉRÈS, BUTIN (c) (GUERBERT 81e ), TOKO ÉKAMBI

Remplaçants :

KONATÉ, ROUSSILLON, GUERBERT, HABRAN, DIEDHIOU








21ième JOURNÉE DE LIGUE 2 - LE 24 JANVIER 2015 ESTAC 2 - FCSM 0

 

Les buts :

DARBION (63e et 76e) pour l'ESTAC

Arbitre :

M. JOCHEM

Spectateurs :

7 985

 

C’est sur une pelouse déneigée praticable et devant 300 Supporters Sochaliens qui sont dans la tribune visiteurs pour soutenir les "jaune et bleu" que le coup d’envoi est donné.
 
Les premières minutes sont Troyennes face à des Sochaliens timides qui subissent le jeu. Les premières frappes et coups de pied arrêtés mettent du danger sur le but de PELÉ, TARDIEU sur un gros tacle dans la surface évitant même le pire.
 
Au quart d’heure, le FCSM refait un peu surface et hausse son niveau à celui de son adversaire, avec notamment un contre de BUTIN dont le centre en retrait n’est toutefois pas repris par un Sochalien.
 
Puis Troyes reprend sa marche en avant, PELÉ entre autres doit sortir dans les pieds de DARBION. Peu avant la pause, CACÉRÈS doit céder sa place à HABRAN sur blessure.
 
La pause est sifflée sur le score nul et vierge de 0 à 0. On retiendra que malgré la main mise Troyenne sur le match, le FCSM à tenu le choc.
 
Le FCSM attaque bien la seconde période, un coup franc de KHARJAT est dévié de la tête par BÉRENGUER sur VIVIAN qui est juste devancé par un troyen qui met en corner. Sur le corner, une reprise de GIBAUD est stoppée par PETRIC.
 
Mais TROYES reprend le dessus dans le jeu et est dangereux. PELÉ repousse un centre fort, puis VIVIAN sauve acrobatiquement sur la ligne une reprise troyenne qui allait faire mouche. Finalement, TROYES ouvre le score par DARBION suite à un coup de pied arrêté. Puis DARBION lancé en profondeur, suite à une perte de balle d’HABRAN, double la mise après avoir éliminé PELÉ sorti à sa rencontre.
 
Le FCSM réagit timidement sur un enchainement contrôle frappe de GUERBERT qui n’est pas cadré. TROYES conserve la maîtrise totale du jeu et continue à être dangereux jusqu’au coup de sifflet final.
 
C’est un coup d’arrêt pour le FCSM dont l’invincibilité à l’extérieur et la série de quinze matchs sans défaite prennent fin. Malgré une première période de résistance, le leader de la L2 qui s’envole, était inaccessible au FCSM présent aujourd’hui sur la pelouse du stade de l’Aube.
 
Il va falloir ne pas cogiter et se remettre tout de suite en lice en fin de semaine contre Arles-Avignon. L’urgence est surtout pour le FCSM de hausser le rythme à domicile et de cadrer des occasions pour marquer enfin des buts et se mettre à l’abri de retours in extrémis miraculeux.

 

L'équipe :

PELÉ, GIBAUD, VIVIAN , MIGNOT , ROUSSILLON (ILAIMAHARITRA 78e), KHARJAT , TARDIEU , BÉRENGUER (GUERBERT 70e), , CACÉRÈS (HABRAN 45e ), BUTIN (c), TOKO ÉKAMBI

Remplaçants :

KONATÉ, LOPY, ILAIMAHARITRA, GUERBERT, HABRAN













20ième JOURNÉE DE LIGUE 2 - LE 17 JANVIER 2015 FCSM 1 -ACA 1

 

Les buts :

BUTIN (71e) pour le FCSM
MADRI (90e +4) pour l'ACA

Arbitre :

M. HUSSET

Spectateurs :

7 896

 

Le FCSM se présente sans 2e gardien sur le banc. Le début de rencontre est assez animé et équilibré, puis le FCSM prend l’ascendant dans le jeu. Toutefois, face à des Ajacciens bien en place hormis quelques tentatives largement hors du cadre, il n’y a pas de danger sur le but Corse.
 

Le jeu Sochalien se déroule essentiellement du coté droit avec un KTE virevoltant mais brouillon en phase de conclusion. Et finalement l’arbitre siffle la pause sur le score nul et vierge de 0 à 0 d’une mi-temps fermée et sans occasions.
 
Dès la reprise, le FCSM décidé met la pression sur l’équipe Corse, mais les tentatives de BUTIN ou VIVIAN ne sont toujours pas cadrées.
 
Le FCSM aurait pu bénéficier d’un penalty pour une main de FAUVERGUE dans la surface, mais l’arbitre juge qu’il a été poussé et sanctionne VIVIAN.
 
L’ACA doit terminer à dix suite à une expulsion liée à un deuxième carton jaune. Peu après, alors que le FCSM pousse, BUTIN ouvre le score. CACÉRÈS défie le gardien et perd son duel mais le ballon est repoussé sur BUTIN qui marque pour Sochaux.
 
Le FCSM continue sur sa lancée, mais soit ne cadre toujours pas, soit personne ne peut reprendre plusieurs centres courts. Le raté le plus spectaculaire est le fait de GUERBERT qui tout près du but grand ouvert dévisse complètement sa reprise qui termine en touche.
 
Au final, en reculant sur les toutes dernières secondes, au bout du bout des arrêts de jeu, le FCSM se fait rejoindre sur un tir en force de MADRI au second poteau.

Par rapport à la prestation d’ensemble de l’ACA, c’est bien payé pour eux qui étaient réduits à dix, mais faute de se montrer efficace et de tuer le match, les Sochaliens se sont exposés à être rejoint.

Dommage, l’occasion de se retrouver deuxième ce soir est passée. Il faudra serrer fort les rangs la semaine prochaine à TROYES pour ne pas que l'ESTAC séchappe définitivement et pour maintenir le cap d'invincibilité qui est bon pour la dynamique de groupe.

 

L'équipe :

PELÉ, FAUSSURIER, VIVIAN , MIGNOT, GIBAUD, KHARJAT , TARDIEU, BÉRENGUER (HABRAN 67e), CACÉRÈS (GUERBERT 85e), BUTIN (c) (DIEDHIOU 79e), TOKO ÉKAMBI

Remplaçants :

LOPY, ILAIMAHARITRA, GUERBERT, HABRAN, DIÉDHIOU







 
 

     
© 2014 Supporter Club du FCSM_Tous droits réservés



Accueil
Association
Calendrier 2022-2023
CR Rencontres 2022-2023
Animations
Déplacements
Sections
Carte de supporter
Archives
Archives 2014-2015
Photos matchs
Nos Partenaires
Nous contacter